Derby de Turin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Derby de Turin
La Mole Antonelliana, symbole de la ville de Turin qui a donné son nom au derby
La Mole Antonelliana, symbole de la ville de Turin qui a donné son nom au derby
Généralités
Sport Football
Pays Drapeau : Italie Italie
Villes ou région Turin
Derby Derby della Mole
Derby di Torino
Statistiques
Juve Nuls Toro Total
Serie A 61 41 34 136

Total[1] (28 avril 2013) 77 54 55 186
Situation actuelle
Serie A Juventus FC
Serie A Torino FC
Localisation des clubs
Géolocalisation sur la carte : Turin

Le Derby della Mole[2],[3] ou Derby di Torino (en français Derby de Turin) est une expression utilisée en Italie pour désigner l'un des « derbies » locaux d'Italie, celui de la ville du nord de Turin dans le Piémont, opposant les deux grands clubs de football turinois : la Juventus et le Torino.

Ces matchs souvent mouvementés ont surtout eu lieu en Serie A, en coupe d'Italie ou en amicaux. Alors que la population est plus souvent acquise à la cause du FC Torino à Turin même et dans sa région, la Juventus y est moins supportée, mais est très aimée dans le reste du monde et est la plus supportée dans le reste de l'Italie.

Au cours de leur histoire, les deux clubs ont joué successivement ou en même temps dans les mêmes stades. Actuellement, la Juventus évolue au Juventus Stadium où elle s'est installée en 2011, tandis que le Torino joue au Stadio Olimpico depuis 1958.

En plus de 100 ans, plus de 220 matchs ont été disputés entre les deux clubs, avec un net avantage pour la Juventus.

Histoire[modifier | modifier le code]

Genèse du derby[modifier | modifier le code]

À la fin de la saison 1906, le Foot-Ball Club Juventus (créé le 1er novembre 1897) manque de disparaître. En effet, son président, le Suisse Alfred Dick, souhaite le transférer de Turin vers la Suisse et changer son nom en Jugend Fußballverein. Ce projet suscite une forte opposition des autres membres du club. Stoppé dans ses démarches, Dick est contraint de quitter son poste.

Il reste cependant à Turin pour fonder le 3 décembre 1906 son propre club, le Foot-Ball Club Torino[4].

Les deux clubs sont donc directement liés, et ce dès la naissance du Toro qui se montre rapidement compétitif, dans une période où la Juve commençait à s'installer véritablement parmi les grands du Piémont. L'intense rivalité entre les deux équipes pour la suprématie de la ville existe alors dès cette date.

Histoire du derby[modifier | modifier le code]

Un peu moins d'une année plus tard, lors des éliminatoires régionales du championnat d'Italie 1907, se joue le 13 janvier 1907 le « premier derby » entre les deux équipes de Turin, le Foot-Ball Club Juventus et le Foot-Ball Club Torino[5]. Ce match se situe 10 ans après la création de la Juve, qui depuis quelques années années est montée en puissance dans le paysage footballistique italien (premier scudetto en 1905), et seulement un an après la création du Torino. Le Torino l'emporte finalement par 2 buts à 1.

C'est contre les Granata que la Juventus subit la plus lourde défaite de son histoire avec un 8-0 à domicile au Stadio di Corso Sebastopoli le 17 novembre 1912.

Souvent mouvementés, plusieurs derbies donnèrent lieu à des scandales marquant l'histoire du football italien, comme par exemple l'Affaire Allemandi[6] : le 5 juin 1927, un des dirigeants de l'époque du Torino, le docteur Nani, aurait tenté de corrompre le défenseur de la Juve Luigi Allemandi, lui proposant 50000 lires pour saboter le match. Le Toro remporte le match 2-1, mais son scudetto lui est retiré à la fin de la compétition[7], et Allemandi doit quitter le club juventino.

Bilan[modifier | modifier le code]

Historique des rencontres[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

Compétition M VJ N VT ButsJ ButsT
Championnat d'Italie 167 68 48 51 245 212
Coupe d'Italie 16 7 5 4 20 17
Sous-total 186 77 54 55 271 232
Matchs amicaux 41 16 8 17 75 77
Total 227 93 62 72 346 309
M : nombre de matchs entre les deux équipes
VJ : victoires de la Juve
N : matchs nuls
VT : victoires du Toro
ButsJ : Buts de la Juve
ButsT : Buts du Toro

Transferts d'un club à l'autre[modifier | modifier le code]

De la Juventus au Torino[modifier | modifier le code]

Nom du joueur Poste Carrière à la Juve Carrière au Toro
1 Giovanni Barale Drapeau : Italie Milieu 1921-1922 1922
2 Alfredo Bodoira Drapeau : Italie Gardien de but 1930-1933 1941-1946
3 Ernesto Boglietti Drapeau : Argentine Attaquant 1913-1915 1919-1920
4 Romolo Boglietti Drapeau : Argentine Milieu 1913-1915 1919-1920
5 Friedrich Bollinger Drapeau : Suisse Défenseur 1906 1907-1914
6 Felice Borel Drapeau : Italie Attaquant 1932-1941 1941-1942
7 Teobaldo Depetrini Drapeau : Italie Milieu 1944-1949 1949-1951
8 Jack Diment Drapeau : Écosse Milieu 1905-1907 1908-1909
9 Luigi Ferrero Drapeau : Italie Attaquant 1921-1927 1937-1940
10 Mario Fiamberti Drapeau : Italie Attaquant 1912-1913 1914-1915
11 Oscar Frey Drapeau : Suisse Milieu 1905 1908
12 Guglielmo Gabetto Drapeau : Italie Attaquant 1934-1941 1941-1949
13 Aidan McQueen Drapeau : Écosse Défenseur 1907 1908
14 Umberto Pennano Drapeau : Italie Gardien de but 1909-1913 1913-1914
15 Enrico Santià Drapeau : Italie Milieu 1937-1940 1941-1942
16 Lucidio Sentimenti Drapeau : Italie Gardien de but 1942-1949 1958-1959
17 Vittorio Sentimenti Drapeau : Italie Milieu 1941-1949 1956-1957
18 Walter Streule Drapeau : Suisse Milieu & Attaquant 1906 1906-1907
19 James Squair Drapeau : Angleterre Attaquant 1905-1907 1908
20 Valerio Terzi Drapeau : Italie Gardien de but 1915-1916 1922-1925
21 Stevan Tommei Drapeau : Italie Gardien de but 1928-1929 1929-1930
22 Attilio Valobra Drapeau : Italie Milieu 1910-1911 1914-1924
23 Giovanni Vecchina Drapeau : Italie Attaquant 1930-1933 1933-1935
24 Enea Zuffi Drapeau : Italie Attaquant 1910-1912 1912-1913
 

Du Torino à la Juventus[modifier | modifier le code]

Nom du joueur Poste Carrière au Toro Carrière à la Juve
1 Karl Aegli Drapeau : Suisse Milieu 1909-1910 1910-1912
2 Augusto Arioni Drapeau : Italie Défenseur 1910-1912 1912-1914
3 Giovanni Barale Drapeau : Italie Milieu 1922 1922-1927
4 Mario Bo Drapeau : Italie Milieu 1931-1939 1939-1941
5 Aldo Borel Drapeau : Italie Attaquant 1929-1931 1935-1938
6 Luigi Brunella Drapeau : Italie Défenseur 1935-1939 1943-1944
7 Domenico Capello Drapeau : Italie Milieu 1910-1912 1913-1915
8 Filippo Cavalli Drapeau : Italie Gardien de but 1940-1943 1946-1953
9 Guido Debernardi Drapeau : Italie Milieu 1919-1920 1920-1922
10 Oscar Frey Drapeau : Suisse Milieu 1908 1909-1911
11 Biagio Goggio Drapeau : Italie Milieu 1911-1914 1914-1915
12 Francesco Imberti Drapeau : Italie Attaquant 1929-1932 1932-1933
13 Alfred Jacquet Drapeau : Suisse Attaquant 1906-1908 1909
14 Matts Kunding St Patrick's saltire.svg Milieu 1909-1910 1910-1911
15 Eugenio Staccione Drapeau : Italie Gardien de but 1925-1931 1934-1937
16 Silvio Piola Drapeau : Italie Attaquant 1944 1945-1947
17 Enea Zuffi Drapeau : Italie Attaquant 1908-1910 1910-1912

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Juve - Torino — Myjuve.it
  2. Référence à la Mole Antonelliana, monument en maçonnerie de 167,5 m symbolisant la ville de Turin.
  3. (en) Juventus vs. Torino
  4. (it) « La Storia della Juventus - 1905 », JuventusStory.it,‎ 8 nov. 2010
  5. « Juventus vs Torino. Avis de tempête sur Turin », Fédération Internationale de Football Association (consulté le 27-12-2010)
  6. (it) FICG.it = Il caso Allemandi
  7. (it) Torino 1927: Lo scudetto di nessuno — storiedicalcio.altervista.org
  8. (it) Statistiques détaillées sur Myjuve.it
  9. Résultat sur tapis vert par décision judiciaire à la suite de l'invasion du terrain par les supporteurs de la Juve, alors que le match venait de se terminer avec le succès 2-1 du Torino (avec deux buts contre leur camp en faveur du Torino, un d'Antonello Cuccureddu à la 2e et un d'Oscar Damiani à la 44e, puis un but de Roberto Bettega à la 70e pour la Juve)