Derby des éternels ennemis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Derby éternel.
Olympiakos – Panathinaïkos
La Porte 7 du Stade Karaïskaki de l'Olympiakos lors de la réception du Panathinaïkos en 2006
La Porte 7 du Stade Karaïskaki de l'Olympiakos lors de la réception du Panathinaïkos en 2006
Généralités
Sport Football
Pays Drapeau de la Grèce Grèce
Villes ou région Athènes et sa banlieue
Derby Ντέρμπι των αιωνίων αντιπάλων (Derby des éternels ennemis)
Μητέρα των μαχών (Mère de toutes les batailles)
Statistiques
OLY Nuls PAO Total

Total (02/08/12) 58 54 35 147
Situation actuelle
Super League Olympiakos
Panathinaïkos
Localisation des clubs
Géolocalisation sur la carte : Grèce

La rivalité entre l'Olympiakos et le Panathinaïkos, se réfère à l'antagonisme entre les deux clubs les plus titrés du football grec et basés à Athènes (capitale de la Grèce) ou dans sa banlieue. Les rencontres entre les deux équipes sont souvent appelées derbies des éternels ennemis.

Le Pana est créé dans le centre d'Athènes en 1908 et devient vite le club de la haute société tandis que le Thrylos (surnom de l'Olympiakos en grec moderne qui signifie légende), né en 1925, est fondé dans le quartier portuaire du Pirée et devient le porte-parole de la classe ouvrière. Désormais, le clivage social a laissé sa place à une forte rivalité sportive en football mais également dans d'autres sports tels le basket-ball ou le volley-ball.

Sur le plan national, l'Olympiakos est devant le Panathinaïkos en ayant remporté plus de deux fois plus de championnats de Grèce (41 contre 20) et huit coupes de Grèce de plus (26 contre 18). Mais sur le plan continental, seul le Pana a atteint une finale de coupe européenne : la finale de la Coupe des clubs champions européens 1970-1971 perdue contre l'Ajax Amsterdam.

Navigation[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]