Lampung

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

5° 27′ S 105° 16′ E / -5.45, 105.26666666667

Lampung
(id) Lampung
Blason de Lampung
Héraldique
Carte de localisation de la province.
Carte de localisation de la province.
Administration
Pays Drapeau de l'Indonésie Indonésie
Statut Province
Capitale Bandar Lampung
Date(s) importante(s) 1964 : création
Gouverneur Muhammad Ridho Ficardo
Fuseau horaire UTC+7
Démographie
Population 7 116 177 hab. (2005)
Densité 201 hab./km2
Rang 8e
Géographie
Superficie 35 384 km2
Rang 19e

Lampung est une province d'Indonésie située à l'extrémité sud de l'île de Sumatra. Sa capitale est Bandar Lampung.

La province avait une population de 6 654 400 d'habitants au recensement de 2000. Une grande partie de ceux-ci sont les descendants de migrants de Java, Madura et Bali venus dans le cadre d'un programme dit de transmigration" initié au début du XXe siècle par le gouvernement colonial hollandais pour soulager les régions surpeuplées de ces îles.

Géographie[modifier | modifier le code]

Locator lampung final.png

Située à l'extrémité méridionale de Sumatra, la province de Lampung est bordée :

Lampung est essentiellement formée de plaine. Les monts Pesagi, Tanggamas, Seminiung, Sekincau et Raya sont des volcans éteints.

Divisions administratives[modifier | modifier le code]

Lampung est subdivisée en douze kabupaten :

et deux kota :

Historique[modifier | modifier le code]

L'inscription de Hujung Langit, également connue sous le nom d'inscription de Bawang, et découverte dans le village de Haur Kuning, rédigée en sanscrit et en écriture pallava, porte la date de 919 de l'ère Saka, soit 997 après J.-C. Elle énonce une malédiction à l'encontre de ceux qui oseraient défier le pouvoir du royaume de Sriwijaya (l'actuelle Palembang dans la province voisine de Sumatra du Sud.

Au milieu du XVIe siècle, Hasanuddin, souverain de Banten (règne 1552-70) dans l'ouest de Java, étend son autorité sur Lampung, importante productrice de poivre à l'époque. Quand la VOC (Vereenigde Oostindische Compagnie ou « Compagnie hollandaise des Indes orientales ») soumet finalement Banten, Lampung passe sous sa coupe.

Les Lampongsche districten ("districts de Lampung")[modifier | modifier le code]

Demeure du résident des Lampongsche districten (vers 1930)

Langue et culture[modifier | modifier le code]

Jeunes filles lampung en costume de danse à l'époque des Indes néerlandaises

La langue lampung fait partie du groupe dit lampungique de la branche malayo-polynésienne des langues austronésiennes. On compte 1,5 million de locuteurs.

Des tapis de Lampung

La culture lampung est notamment connue pour ses tissus. Les tissus appelés palepai, représentant des bateaux, étaient arborés par les familles nobles lors de cérémonies importantes comme les mariages, les circoncisions, les funérailles. Il y a aussi les tapis tua, jupes cérémonielles de femme en coton épais, tissées à la main puis couvertes de motifs à forme humaine, de dragons et de bateaux en fil d'or. Certains tapis pouvaient peser jusqu'à 4 ou 5 kilos.

La société lampung était traditionnellement divisée en clans, dont la définition était à la fois généalogique et territoriale. Aujourd'hui, on en compte officiellement 84. Un clan est dirigé par un chef élu par un conseil des punyimbang, les détenteurs de l'adat (droit coutumier).

La baie de Lampung

Économie[modifier | modifier le code]

L'agriculture est la principale activité de Lampung. Le long de la côte méridionale, on trouve des plantations de girofle, de café et de cocotiers. Dans l'est de la province poussent le poivre, le café, la cassave, la noix de coco, aux côtés du riz. La région du lac Ranu est principalement consacrée à la culture du tabac.

Tourisme[modifier | modifier le code]

  • Le musée de Lampung à Bandar Lampung présente notamment de la céramique chinoise, des instruments de musique traditionnelle et une collection de tissus tapis anciens.
  • Le Krakatoa.
  • La plage de Merak Belantung, située à 40 km au sud de Bandar Lampung, sur la route du port de Bekauheni.
  • Le parc national de Bukit Barisan Selatan où l'on peut voir des Rafflesia.
  • La réserve naturelle de Way Kambas, d'une superficie de 130 000 hectares, dans l'ouest de la province. On y trouve l'Éléphant d'Asie, le Tigre de Sumatra et des centaines d'espèces d'oiseaux. Elle possède un centre de dressage d'éléphants.

Voir aussi le tourisme en Indonésie.

Archéologie[modifier | modifier le code]

Dolmen dans le district de Batu Brak (photo prise en 1931)

Quelques sites mégalithiques étaient déjà connus à l'époque coloniale.

En 1977, des archéologues découvrent cinq autres sites dans le district de Sumber Jaya, kabupaten de Lampung occidental, à environ 85 km au nord-ouest de Kotabumi, le chef-lieu, au sud de la route de Liwa à Krui. Ces sites n'étaient pas connus à l'époque coloniale car la région était inhabitée. C'est l'arrivée de transmigrants javanais dans les années 1950 qui les a révélés. La toponymie y est récente, et non indigène.

En 1980, des fouilles sur le site de Telagamukmin, dans le village de Purwawiwitan, a mis au jour de grandes quantités de tessons de poterie de terre locale et de céramique chinoise qu'on a datées du IXe au Xe siècles, c'est-à-dire des périodes des Cinq Dynasties et des Song du Nord. On a également découvert un bracelet en bronze, deux lames en bronze et d'autres morceaux de métal.

Des tessons on également été trouvés en surface à Batu Brak et Batutameng, dans le village de Purajaya, et dans d'autres emplacements du district.

Des sculptures mégalithiques ont été découvertes à Kebontebu, Kenali, Pugung et Batubedil.

Site de Pugung[modifier | modifier le code]

Situé dans le village de Pagung Raharjo, à 40 km au nord-est de Bandar Lampung, on y a trouvé des vestiges mégalithiques et de la période hindou-bouddhique indonésienne.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Sevin, Olivier,Migrations, colonisation agricole et terres neuves en Indonésie, Presses Universitaires de Bordeaux, 2001, ISBN 2-905081-39-2, 9782905081391

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]