Sulawesi central

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

1° S 121° E / -1, 121 ()

1° 00′ S 121° 00′ E / -1, 121 ()

Sulawesi central
(id) Sulawesi Tengah
Blason de Sulawesi central
Héraldique
Carte de localisation de la province.
Carte de localisation de la province.
Administration
Pays Drapeau de l'Indonésie Indonésie
Statut Province
Capitale Palu
Date(s) importante(s) 1964 : création
Gouverneur Bandjela Paliudju
Fuseau horaire UTC+8
Démographie
Population 2 294 841 hab. (2005)
Densité 36 hab./km2
Rang 21e
Géographie
Superficie 63 678 km2
Rang 9e

Sulawesi central, en indonésien Sulawesi Tengah, est une province d'Indonésie située dans le centre de l'île de Sulawesi. Sa capitale est Palu.

Géographie[modifier | modifier le code]

Carte de la province de Sulawesi central.

La province est constituée par une partie de la péninsule nord de l'île de Sulawesi (ou péninsule de Minahasa), la péninsule nord-est et une partie du centre de l'île de Sulawesi. Elle s'étend entre 20°22' de latitude nord et 30°48’ de latitude sud et entre et de longitude est. Elle comprend également l'archipel des îles Togian dans le golfe de Tomini et ceux des Banggai et Bowokan dans le golfe de Tolo.

La province est bordée :

Divisions administratives[modifier | modifier le code]

La province comprend dix kabupaten :

et une kota :

Histoire[modifier | modifier le code]

La demeure du prince de Donggala dans les années 1930
Le prince et la princesse de Kulawi, au sud de Palu

Traditionnellement, la province était le siège de quinze principautés, qui en 1905 ont été rattachées aux Indes néerlandaises.

Population[modifier | modifier le code]

On parle quelque 40 langues à Sulawesi central. Elles appartiennent toutes au rameau des langues sulawesiennes dans la branche malayo-polynésienne des langues austronésiennes, qui compte 114 langues au total. La province présente donc une remarquable diversité linguistique. Ces langues appartiennent pratiquement toutes à 4 des groupes du rameau :

  • Bungku-tolaki,
  • Kaili-pamona,
  • Saluan-banggai,
  • Tomini-tolitoli.

Les principales sont le saluan, le tomini (région de Toli-Toli) et le pamona (région de Poso).

Environnement[modifier | modifier le code]

Le parc national de Lore Lindu abrite une des plus grandes forêts tropicales d'Indonésie, déclarée "Man and Biosphere Reserve" par l'UNESCO. Il s'étend sur 2 170 km² et abrite presque toutes les espèces de mammifères et marsupiaux menacées de Sulawesi, telles que :

Le parc abrite également quelque 227 espèces d'oiseaux, dont 77 n'existent nulle part ailleurs dans le monde.

Les violences de Poso[modifier | modifier le code]

À partir de 1999, une organisation musulmane radicale diffuse des vidéos montrant des atrocités commises par des chrétiens contre des musulmans aux Moluques et dans la région de Poso. Une autre organisation, la Jemaah Islamiyah (JI), recrute des volontaires pour mener le "djihad" et venir au secours à leurs coreligionnaires dans ces régions. Selon les services de sécurité, la JI aurait ainsi compté jusqu'à 2 000 membres, mais les experts étrangers, plus prudents, parlent de centaines de militants.

A Poso, les affrontements dureront de 1999 à 2001, faisant près de 2 000 morts. Ils prendront fin à la suite d'accords signés en décembre 2001 et février 2002 entre les représentants des différentes communautés religieuses, sous les auspices du gouvernement indonésien. Toutefois, la tension persistera en raison du maintien des milices islamistes. Des massacres de chrétiens auront encore lieu en 2004 et 2005.

Chaque partie continue de réclamer justice au nom des violences qu'elle a subie. En mai 2000, des chrétiens avaient poursuivi des musulmans et en avaient massacré une centaine. Cet acte sera invoqué comme justification de bombes posées en 2005 et faisant des dizaines de morts et de blessés. Selon l'International Crisis Group, ces violences ne sont toutefois pas attribuables aux seules milices islamistes. Elles impliqueraient également des membres des autorités locales et des chefs de gangs.

Références[modifier | modifier le code]

Feillard, Andrée et Madinier, Rémy, La fin de l'innocence? L'islam indonésien face à la tentation radicale de 1967 à nos jours, Les Indes Savantes, 2006

Liens externes[modifier | modifier le code]

Site de The Nature Conservancy