Îles Bangka Belitung

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Îles Bangka Belitung
Kepulauan Bangka Belitung (id)
Carte des îles Bangka Belitung.
Carte des îles Bangka Belitung.
Géographie
Pays Drapeau de l'Indonésie Indonésie
Archipel Grandes îles de la Sonde
Localisation Mer de Chine méridionale (océan Pacifique)
Mer de Java (océan Indien)
Coordonnées 2° 30′ S 106° 30′ E / -2.5, 106.5 ()2° 30′ S 106° 30′ E / -2.5, 106.5 ()  
Superficie 16 171 km2
Île(s) principale(s) Bangka, Belitung
Géologie Îles continentales
Administration
Statut Province d'Indonésie
Démographie
Population 1 043 456 hab. (2005)
Densité 64,53 hab./km2
Autres informations
Découverte Préhistoire
Fuseau horaire UTC+7
Site officiel www.babelprov.go.id/

Géolocalisation sur la carte : Indonésie

(Voir situation sur carte : Indonésie)
Îles Bangka Belitung
Îles Bangka Belitung
Archipels d'Indonésie

Les îles Bangka Belitung, en indonésien Kepulauan Bangka Belitung, forment un archipel d'Indonésie situé à l'est de Sumatra, dans les mers de Chine méridionale et de Java. Les îles constituent une province d'Indonésie.

Géographie[modifier | modifier le code]

L'archipel est composé de nombreuses îles dont les deux plus grandes sont Bangka et Belitung. Il est séparé de Sumatra à l'ouest par le détroit de Bangka et de Bornéo à l'est par le détroit de Karimata. Le détroit de Gaspar sépare Bangka de Belitung. Sa capitale est Pangkal Pinang située sur Bangka.

Histoire[modifier | modifier le code]

Extraction d'étain à Bangka entre 1945 et 1955.

Une inscription en vieux-malais datée de 683 et trouvée à Kedukan Bukit sur Bangka proclame que le souverain de Sriwijaya, à la tête de 20 000 soldats, a embarqué à bord de 1 300 vaisseaux à Minanga Tamwab (Minangkabau selon certains, plus vraisemblablement Muara Kampar, c'est-à-dire l'estuaire du fleuve Kampar dans la province de Riau, sur la côte est de Sumatra). Des textes arabes et chinois confirment que Sriwijaya est un État puissant qui contrôle le détroit de Malacca, déjà une importante voie maritime internationale à l'époque. La cité-État de Sriwijaya se trouvait à l'emplacement de l'actuelle Palembang dans le sud de Sumatra. La tradition parle de l'existence de deux sultanats à Belitung, celui de Balok dans le sud de l'île et celui de Sijuk dans le nord.

En 1710, Bangka devient un des principaux producteurs d'étain dans le monde. En 1812, le sultan de Palembang cède Bangka aux Britanniques. Avec le traité anglo-hollandais de 1814, ceux-ci cèdent à leur tour l'île aux Hollandais en échange de leur établissement de Cochin et dépendances sur la côte de Malabar, en Inde. En 1860 est créée à La Haye, aux Pays-Bas, une compagnie minière qui acquiert une concession à Belitung, qui s'est révélée être également riche en étain.

Administration[modifier | modifier le code]

Îles Bangka Belitung
(id) Kepulauan Bangka Belitung
Blason de Îles Bangka Belitung
Héraldique
Carte de localisation de la province.
Carte de localisation de la province.
Administration
Pays Drapeau de l'Indonésie Indonésie
Statut Province
Capitale Pangkal Pinang
Date(s) importante(s) 2000 : création
Gouverneur Hudarni Rani
Fuseau horaire UTC+7
Démographie
Population 1 043 456 hab. (2005)
Densité 65 hab./km2
Rang 29e
Géographie
Coordonnées 2° 08′ S 106° 07′ E / -2.1333333333333, 106.11666666667 ()2° 08′ Sud 106° 07′ Est / -2.1333333333333, 106.11666666667 ()  
Superficie 16 171 km2
Rang 26e
Divers
Langue(s) malais, hakka
Groupes ethniques malais (72 %)
Chinois (28 %)
Religion(s) Islam (81,8 %)
Bouddhisme (8,7 %)
Confucianisme (5,1 %)
Protestantisme (2,4 %)
Catholicisme (1,7 %)
Hindouisme (0,1 %)
Liens
Site web http://www.babelprov.go.id/

La province des îles Bangka Belitung est créée en même temps que celles de Banten et de Gorontalo, en 2000, dans le cadre de l'ouverture apportée par la présidence d'Abdurrahman Wahid, élu en 1999.

Elle est divisée en six kabupaten :

et une kota :

Démographie[modifier | modifier le code]

Une rue de Pangkal Pinang.

Les îles Bangka Belitung sont peuplées en majorité de Malais et comportent une forte minorité de Chinois.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • George Cœdès, Les états hindouisés d'Indochine et d'Indonésie
  • Manguin, Pierre-Yves, A Bibliography for Sriwijayan Studies, École française d'Extrême-Orient, 1989
  • Ricklefs, M. C., A History of Modern Indonesia since c. 1300 (2de édition), 1993
  • Wolters, O. W., The Fall of Sriwijaya in Malay History, 1970

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :