Riau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

0° 32′ 00″ N 101° 27′ 00″ E / 0.53333333, 101.45 ()

0° 32′ N 101° 27′ E / 0.53333333333333, 101.45 ()

Riau
(id) Riau
Blason de Riau
Héraldique
Carte de localisation de la province.
Carte de localisation de la province.
Administration
Pays Drapeau de l'Indonésie Indonésie
Statut Province
Capitale Pekanbaru
Date(s) importante(s) 1957 : création
Gouverneur Rusli Zainal
Fuseau horaire UTC+7
Démographie
Population 4 579 219 hab. (2005)
Densité 52 hab./km2
Rang 10e
Géographie
Superficie 87 844 km2
Rang 7e

Riau (prononcer « riao ») est une province d'Indonésie située dans la partie centrale de l'est de l'île de Sumatra. En 2002, ses 3 214 îles et îlots en ont été séparés pour former la nouvelle province des îles Riau.

La province est traversée par l'équateur (un tiers de Riau au sud de l'équateur, deux tiers au nord). Elle est bordée à l'ouest par la province du Sumatra du Nord, au sud par les provinces du Sumatra occidental et Jambi, à l'est par la mer de Java et au nord par le détroit de Malacca. Sa capitale est Pekanbaru.

La superficie de la province est de 329 867 km², dont 94 562 km² de terres émergées. Sa population était de 5 308 700 habitant en 2003, avec une croissance annuelle moyenne de 4,31 % de 1990 à 2000 (moyenne de l'Indonésie : 1,9 %). La majorité des habitants (68 %) vivent en zone rurale.

Géographie[modifier | modifier le code]

Climat[modifier | modifier le code]

Tropical et humide avec des précipitations annuelles de 2000 à 3000 mm. La saison des pluies s'étend de novembre à avril avec janvier comme point culminant. Pendant la saison sèche, le thermomètre oscille d'un minimum de 22,2 degrés Celsius à un maximum de 31,9 degrés.

Voies d'eau pénétrantes[modifier | modifier le code]

Riau est traversée par quatre grandes rivières ou fleuves :

  • le Siak, 225 km de long, profondeur de 8 à 12 mètres ;
  • l'Indragiri, 550 km de long, plus de 360 km navigables, profondeur de 6 à 8 mètres ;
  • le Kampar, 400 km de long, 300 km navigables, profondeur 6 mètres ;
  • le Rokan, 350 km de long, 275 km navigables, profondeur 6 à 8 mètres.

Divisions administratives[modifier | modifier le code]

Riau est subdivisée en neuf kabupaten :

et deux kota :

Histoire[modifier | modifier le code]

Visite du resident de Riau au sultan de Lingga-Riau (vers 1900)

On a trouvé des vestiges bouddhiques dans la province, notamment à Muara Takus, que l'on date du IXe ou Xe siècles. On n'a pas encore établi si ce site avait un rapport avec la cité-État bouddhique de Sriwijaya, dont l'emplacement était celui de l'actuelle Palembang dans la province du Sumatra du Sud.

Dans les années 1670, la VOC ouvre un comptoir à Bengkalis à l'embouchure de la rivière. Ils peuvent ainsi contrôler le commerce de l'étain, vital pour leur établissement à Malacca.

Le Traité de Londres de 1824, signé entre les Anglais et les Hollandais, accorde à ces derniers le contrôle des territoires revendiqué par les Européens au sud de Singapour, fondée en 1819 par Raffles. Riau se retrouve ainsi séparée du sultanat de Johor sur la péninsule Malaise. Plus généralement, ce traité marque la séparation du monde malais en deux parties, l'une se trouvant aujourd'hui dans la Fédération de Malaisie et l'autre dans la République d'Indonésie.

Les Hollandais ont finalement soumis et dissous le sultanat de Riau-Lingga en 1911.

Langue[modifier | modifier le code]

Riau est considéré comme le berceau de la langue malaise, parlée sur la côte est de Sumatra, outre à Riau, dans les provinces du Sumatra du Nord et Jambi, sur la bande côtière des provinces du Kalimantan occidental et du Kalimantan du Sud à Bornéo, dans la Fédération de Malaisie et à Singapour.

Trois inscriptions, datées de 683, 684 et 686, et rédigées dans une forme archaïque de malais, révèlent l'existence d'une kadatuan (principauté) nommée Sriwijaya. Cette cité-État se trouvait sur le site de l'actuelle Palembang. Des textes arabes et chinois confirment que Sriwijaya était un État puissant qui contrôlait le trafic maritime dans le détroit de Malacca, à l'époque déjà une importante voie maritime internationale. Cette puissance a probablement favorisé l'utilisation du malais comme langue d'échange entre les ports de la région.

Située sur la Route de la Soie maritime, Malacca, fondée sur la péninsule malaise par un prince de Sumatra, est une escale importante pour les marchands musulmans qui contrôlent ce commerce. Durant le XVe siècle, cette cité-État devient à son tour le port le plus important de la région. L'essor du commerce entre les îles fait du malais la langue des ports et des échanges dans l'archipel.

Le mouvement nationaliste né au début du XXe siècle dans les Indes Néerlandaises décide tout naturellement d'adopter le malais comme langue de la future nation indépendante et le baptise "indonésien". En 1928, les diverses associations de jeunes indigènes des Indes Néerlandaises, réunies en congrès, prononcent un "Serment de la Jeunesse" par lequel ils déclarent adopter trois idéaux : une patrie, l'Indonésie, une nation, la nation indonésienne, une langue, l'indonésien.

Économie[modifier | modifier le code]

Depuis la mise en production du champ géant de Minas dans les années 1950, Riau est le premier producteur indonésien de pétrole, produisant en gros la moitié du brut du pays.

Tourisme[modifier | modifier le code]

  • Pekanbaru : la capitale provinciale possède de nombreuses construction dans le style traditionnel de la région, telles le Balai Dang Merdu et le Balai Adat. On y trouve aussi le Taman Budaya Riau ("parc culturel de Riau").
  • Parc du Sultanat de Siak : Un palais de style mauresque fut construit en 1889 à 120 km en amont de Pekanbaru sur le fleuve Siak par le sultan Syarif Hasyim Abduljalil Syarifuddin. C'est aujourd'hui un musée qui contient des objets royaux.
Le temple de Muara Takus
  • Temple de Muara Takus : Comme beaucoup d'autres structures de ce type à Sumatra, cet ensemble de stūpas bouddhiques, situé près du village de Muara Takus dans le district de Tigabelas Koto, est construit en brique rouge et en sable. On pense qu'il a été construit au IXe ou Xe siècle après J.-C., à l'époque de l'apogée de la cité-État de Sriwijaya. Des excavations se poursuivent pour connaître l'âge exact et la fonction de cet ensemble.
  • Plages : Les côtes plates et marécageuses de la province de Riau n'offrent pas beaucoup de belles plages. Sur la côte nord de l'île de Rupat sur le détroit de Malacca, on trouve la plage Pasir Panjang, où l'on peut pratiquer le surf.
  • Réserve naturelle de Kerumutan Baru : Située dans le district de Kuala Kampar, cette réserve de 120 000 hectares est à 18 heures de Pekanbaru par bateau, en remontant un fleuve calme bordé de forêt vierge.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Manguin, Pierre-Yves, A Bibliography for Sriwijayan Studies, École française d'Extrême-Orient, 1989
  • Schnitger, F. M., Fürer-Haimendorf, C. von, Tichelman, G. L. and Miksic, John N., Forgotten Kingdoms in Sumatra, Oxford in Asia Paperbacks, 1989