Sulawesi occidental

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

2° 41′ 00″ S 118° 54′ 00″ E / -2.68333333, 118.9 ()

Sulawesi occidental
(id) Sulawesi Barat
Blason de Sulawesi occidental
Héraldique
Carte de localisation de la province.
Carte de localisation de la province.
Administration
Pays Drapeau de l'Indonésie Indonésie
Statut Province
Capitale Mamuju
Date(s) importante(s) 2004 : création
Gouverneur Anwar Adnan Saleh
Fuseau horaire UTC+8
Démographie
Population 969 429 hab. (2005)
Densité 58 hab./km2
Rang 30e
Géographie
Coordonnées 2° 41′ S 118° 54′ E / -2.6833333333333, 118.9 ()2° 41′ Sud 118° 54′ Est / -2.6833333333333, 118.9 ()  
Superficie 16 787 km2
Rang 25e

Sulawesi occidental, en indonésien Sulawesi Barat, est une province d'Indonésie créée en 2004 par la séparation d'une partie de la province de Sulawesi du Sud dans l'île de Sulawesi. Sa capitale est Mamuju.

Géographie[modifier | modifier le code]

Carte de la province de Sulawesi occidental.

La province est située dans la partie centrale de Sulawesi, sur sa côte occidentale. Elle est bordée :

Divisions administratives[modifier | modifier le code]

À l'origine, la province était composée de trois kabupaten : Majene, Mamuju et Polewali-Mamasa. Elle en compte désormais cinq :

Elle est la seule province d'Indonésie, à l'exception de Jakarta, à ne comporter aucune kota.

Population[modifier | modifier le code]

La majorité de la population est formée par le groupe ethnique Mandar (49,15 % selon les statistiques officielles). Les autres groupes sont les Toraja (13,95 %), les Bugis (10,79 %), les Javanais (5,38 %), les Makassar (1,59 %).

La langue mandar appartient à la famille austronésienne et est proche de la langue toraja.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le prince de Balanipa se rend à la demeure de l' assistent-resident de Mamuju (1938)

On a trouvé, sur le site de Kalumpang, en amont du fleuve Karama, des outils de technique néolithique mais datant du début l'ère commune.

Près de l'embouchure du Karama, à Sempaga, on a trouvé le plus ancien objet d'art religieux d'inspiration indienne d'Indonésie, une statue du Bouddha en bronze de style Amaravati qu'on a daté du IIIe ou IVe siècle après J.-C., sans doute fabriquée en Inde, ce qui indique que la région entretenait des relations commerciales avec le monde extérieur. Cette statue est du même style que d'autres trouvées à Java oriental et à Palembang à Sumatra du Sud.

Le Karama était une des voies d'accès au gisement de minerai de fer de Seko (province de Sulawesi du Sud), un des rares sites de production d'Asie du Sud-Est.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pelras, Christian, The Bugis, Blackwell, 1996
  • Stein Callenfels, Pieter Vincent van, Prehistoric sites on the Karama river : West Toraja-land, Central Celebes, H. Otley Beyer, Philippines, 193-?]