Ron Low

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ronald Albert Low, dit Ron Low (né le 21 juin 1950 à Birtle dans le Manitoba au Canada) est un ancien gardien professionnel de hockey sur glace[1].

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

Low commence sa carrière de joueur en 1968-69 en jouant pour les Kings de Dauphin en ligue mineure. Deux saisons plus tard, en 1970, lors du repêchage amateur de la Ligue nationale de hockey, il est choisi par les Maple Leafs de Toronto en huitième ronde (103e choix).

Il joue alors dans la Ligue centrale de hockey pour les Oilers de Tulsa avant de faire ses débuts dans une patinoire de LNH en 1972.

Il ne jouera qu'une saison pour les Maple Leafs avant d'être choisi en 1974 lors de l'expansion de la LNH par les Capitals de Washington pour qui il jouera trois saisons. Il restera pour toujours dans les livres de record des Caps, comme le premier gardien de la franchise à réaliser un blanchissage en février 1975 contre les Scouts de Kansas City.

Après cela, il rejoint les Red Wings de Détroit pour remplacer Ed Giacomin en 1977 mais ses performances sont en dent de scie et il partage le temps de jeu avec Jim Rutherford.

En 1979, la LNH s'agrandit encore une fois et lors du repêchage d'expansion, il rejoint les Nordiques de Québec. Il ne reste que quinze matchs avec les Nordiques avant de rejoindre les Oilers d'Edmonton et un certain Wayne Gretzky. Il découvre alors la Ligue américaine de hockey avec les Firebirds de Syracuse et en 1983, il rejoint les Devils du New Jersey.

Entre temps il joue également encore une fois dans la LCH avec les Red Wings de Kansas City et gagne le trophée Tommy Ivan en tant que MVP de la ligue[2].

Lors de la seconde saison des Devils, ils rencontrent les Oilers et subissent un lourd revers 13 buts à 4. À propos de ce match, Gretky déclarera:

« Well, it's time they got their act together. They're ruining the whole league. They had better stop running a Mickey Mouse organization and put somebody on ice.»
« Bien, il est temps qu’ils agissent tous ensemble. Ils sont en train de discréditer la ligue tout entière. Ils devraient mieux arrêter de faire fonctionner cette organisation de Mickey Mouse et mettre quelqu’un sur la glace. »

Il met fin à sa carrière de joueur en 1986 après une dernière saison de 6 matchs dans la LAH avec les Oilers de la Nouvelle-Écosse[3].

Carrière d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Après avoir joué six matchs avec les Oilers de la LAH, il devient en 1987 l'entraîneur adjoint de l'équipe et il prendra rapidement l'entraîneur principal de l'équipe.

Il occupera ce poste jusqu'en 1989, année où il rejoindra les Oilers d'Edmonton en tant qu'assistant entraîneur. Il gagne alors la Coupe Stanley cette année-là. Six ans plus tard, il devient l'entraîneur principal des Oilers et quatre saisons plus tard, il prend la tête des Aeros de Houston de la LAH pour une saison.

Il retourne une nouvelle fois derrière un banc de la LNH mais cette fois-ci pour les Rangers de New York (2000) et pour deux saisons. Il reste dans l'organisation des Rangers en tant que recruteur jusqu'en 2004, année où il devient recruteur pour les Sénateurs d'Ottawa et entraîneur des gardiens.

En août 2007, il est nommé adjoint à l'entraîneur-chef des Sénateurs d'Ottawa, John Paddock.

Notes et références[modifier | modifier le code]