Craig MacTavish

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Craig MacTavish

alt=Description de l'image Craig MacTavish.JPG.
Surnom(s) Killer, Mac T, Radish
Nationalité Drapeau du Canada Canada
Né le 15 août 1958,
London (Canada)
Joueur retraité
Position Centre
Tirait de la gauche
A joué pour LNH
 Oilers d'Edmonton
 Bruins de Boston
 Rangers de New York
 Flyers de Philadelphie
 Blues de Saint-Louis
Repêc. LNH 153e choix au total, 1978
Bruins de Boston
Carrière pro. 19801997

Craig MacTavish (né le 15 août 1958 à London dans la province de l'Ontario au Canada) est un joueur de hockey sur glace professionnel. MacTavish est l'ancien entraîneur des Oilers d'Edmonton dans la Ligue nationale de hockey mais on associe également souvent son nom au casque des joueurs de la LNH : il est en effet le dernier joueur de la ligue à évoluer sans casque jusqu'à sa dernière saison en 1996-97[1].

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

Il commence sa carrière en jouant dans le championnat universitaire (NCAA) avec l'université de Lowell et son équipe, les River Hawks d'UMass-Lowell en 1977. Il se présente en 1978 au repêchage d'entrée dans la Ligue nationale de hockey et est choisi par les Bruins de Boston au cours de la neuvième ronde (153e choix). Il continue encore une saison dans la NCAA avant de faire ses débuts dans la LNH et. Jusqu'à la saison LNH 1982-1983, il passe un peu de temps avec les Bruins et beaucoup de temps dans des équipes de la Ligue américaine de hockey. Il obtient finalement une place dans l'effectif de la franchise pour deux saisons mais il tue une jeune femme de 24 ans lors d'un accident de voiture alors qu'il est sous l'emprise de l'alcool. Il passe un an en prison et à sa sortie, les Bruins considérant qu'il mérite un nouveau départ dans une autre équipe lui propose de casser son contrat, proposition qu'il accepte[2].

Deux mois plus tard, le président des Oilers d'Edmonton, Glen Sather, fait signer le jeune joueur dans son équipe tout aussi jeune. Le choix de Sather sera le bon, MacTavish passera alors huit saisons avec les Oilers décrochant trois Coupes Stanley (1987, 1988 et 1990). En 1994, juste avant le début des séries éliminatoires de la Coupe Stanley, il rejoint les Rangers de New York. Accompagné de joueurs comme Adam Graves et Mark Messier, il gagne la Coupe Stanley une nouvelle fois. Si pour MacTavish c'est la quatrième Coupe en peu de temps, pour les Rangers, cette victoire vient au bout de 54 saisons de disette. Avec moins de 2 secondes restant au chronomètre lors du dernier match, MacTavish inscrit le but de la victoire, mettant fin aux vues des Canucks de Vancouver sur la Coupe Stanley.

Par la suite, il fait encore trois saisons dans la LNH (avec les Flyers de Philadelphie puis avec les Blues de Saint-Louis) avant de raccrocher ses patins. Avec lui, il est donc le dernier joueur sans casque à mettre fin à sa carrière.

Carrière d'entraîneur[modifier | modifier le code]

MacTavish ne quitte pas pour autant le monde du hockey et de la LNH, et devient la saison suivante, l'entraîneur adjoint des Rangers, Colin Campbell. Il occupe le poste pendant deux saisons puis quitte New York pour rejoindre son équipe des années 1980, les Oilers. En 2000, Kevin Lowe entraîneur en chef de l'équipe et promu directeur général de la franchise et MacTavish prend sa suite derrière le banc des Oilers, poste qu'il occupe toujours en 2008. Son équipe accède à la finale de la Coupe Stanley en 2006 en utilisant un système de trappe, empêchant les attaquants adverses de faire des tirs sur son gardien. Les Oilers chutent tout de même en finale contre les Hurricanes de la Caroline.

Le 15 avril 2009, il est congédié par les Oilers suite à la non qualification de l'équipe pour les Séries éliminatoires pour une troisième année de suite[3].

Il revient avec les Oilers le 15 avril 2013 en tant que directeur général de l'équipe en remplacement de Steve Tambellini[4].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Statistiques par saison[5]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
1977-1978 River Hawks d'UMass-Lowell NCAA Statistiques non-disponibles Statistiques non-disponibles
1978-1979 River Hawks d'UMass-Lowell NCAA Statistiques non-disponibles Statistiques non-disponibles
1979-1980 Dusters de Binghamton LAH 34 17 15 32 20          
1979-1980 Bruins de Boston LNH 46 11 17 28 8 10 2 3 5 7
1980-1981 Indians de Springfield LAH 53 19 24 43 89 7 5 4 9 8
1980-1981 Bruins de Boston LNH 24 3 5 8 13          
1981-1982 Blades d'Érié LAH 72 23 32 55 37          
1981-1982 Bruins de Boston LNH 2 0 1 1 0          
1982-1983 Bruins de Boston LNH 75 10 20 30 18 17 3 1 4 18
1983-1984 Bruins de Boston LNH 70 20 23 43 35 1 0 0 0 0
1985-1986 Oilers d'Edmonton LNH 74 23 24 47 70 10 4 4 8 11
1986-1987 Oilers d'Edmonton LNH 79 20 19 39 55 21 1 9 10 16
1987-1988 Oilers d'Edmonton LNH 80 15 17 32 47 19 0 1 1 31
1988-1989 Oilers d'Edmonton LNH 80 21 31 52 55 7 0 1 1 8
1989-1990 Oilers d'Edmonton LNH 80 21 22 43 89 22 2 6 8 29
1990-1991 Oilers d'Edmonton LNH 80 17 15 32 76 18 3 3 6 20
1991-1992 Oilers d'Edmonton LNH 80 12 18 30 98 16 3 0 3 28
1992-1993 Oilers d'Edmonton LNH 82 10 20 30 110          
1993-1994 Oilers d'Edmonton LNH 66 16 10 26 80          
Rangers de New York LNH 12 4 2 6 11 23 1 4 5 22
1994-1995 Flyers de Philadelphie LNH 45 3 9 12 23 15 1 4 5 20
1995-1996 Flyers de Philadelphie LNH 55 5 8 13 62          
Blues de Saint-Louis LNH 13 0 1 1 8 13 0 2 2 6
1996-1997 Blues de Saint-Louis LNH 50 2 5 7 33 1 0 0 0 2
Totaux LNH 1 093 213 267 480 891 193 20 38 58 218

Trophées et honneurs personnels[modifier | modifier le code]

Ligue nationale de hockey[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Historique de l'évolution de l'équipement sur www.collectionscanada.ca.
  2. (en) Libéartion de MacTavish, article sur http://query.nytimes.com.
  3. Les Oilers congédie MacTavish.
  4. (en) MacTavish nommé DG des Oilers, article sur www.nhl.com.
  5. (en) Fiche de carrière sur www.hockeydb.com