Jean-Claude Guillebaud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jean-Claude Guillebaud aux Semaines sociales de France 2014.

Jean-Claude Guillebaud, né le 21 mai 1944 à Alger, est un écrivain, essayiste, conférencier et journaliste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Journaliste au quotidien Sud Ouest, puis au journal Le Monde et au Nouvel Observateur, il a également dirigé Reporters sans frontières. Il a été lauréat du Prix Albert-Londres en 1972. Il est membre du comité de parrainage de la Coordination française pour la Décennie de la culture de paix et de non-violence. En 2005, Guillebaud publie La force de conviction. Il tenait une chronique hebdomadaire sur la vie des médias dans le supplément télévision du Nouvel Observateur avant de remplacer à partir de novembre 2010 Jacques Julliard en tant qu'éditorialiste au Nouvel Observateur[1],[2]. Il tient également une chronique d'observation de la société et de la vie politique françaises dans l'hebdomadaire catholique La Vie. Depuis juin 2008, il est membre du conseil de surveillance du groupe de presse Bayard Presse.

Écrits[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]