Semaines sociales de France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Semaines sociales de France (SSF) sont un observatoire de la vie sociale et un lieu de réflexion et de proposition parmi les plus anciens du pays. L'objectif des Semaines sociales - qui se définissent comme « une association laïque de recherche et de formation » - reste aujourd'hui encore de faire connaître la pensée sociale chrétienne et de contribuer au débat social. Elles sont surtout connues par la session annuelle qu'elles organisent courant novembre, et qui rassemble chaque année plus de 3 000 personnes.

Les Semaines sociales ont été créées par deux laïcs catholiques en 1904, le Lyonnais Marius Gonin et le Lillois Adéodat Boissard, dans le mouvement suscité par la réception de Rerum Novarum, l'encyclique de Léon XIII considérée comme fondatrice de la doctrine sociale moderne de l'Église catholique romaine.

Les Semaines sociales de France sont présidées depuis 2007 par Jérôme Vignon, qui a succédé à Michel Camdessus.

Un réseau européen[modifier | modifier le code]

Depuis le milieu des années 1980, les responsables des Semaines sociales ont pris conscience que ce qu'on ne nommait pas encore « mondialisation » rendait impossible d'aborder au seul niveau français les problématiques sociales. De nombreux échanges ont alors eu lieu au niveau européen, notamment avec le Comité central des catholiques allemands (ZdK). Les échanges ont abouti en mai 2000 à la publication d’un Manifeste pour une conscience européenne signé de Jean Boissonnat, alors président des SSF, et du Docteur Hans Joachim Meyer, président du ZdK.

Un moteur franco-allemand s’est créé à cette occasion, entraînant peu à peu un groupe de travail européen, réunissant de nombreuses organisations européennes œuvrant dans des domaines similaires : groupe de presse Znak (Pologne), Semaines sociales italiennes, Semaines sociales européennes (Belgique et Pays-Bas), Propagandistas (Espagne), Action catholique autrichienne. Depuis juin 2002, ce réseau est animé par un groupe de travail qui regroupe aujourd'hui les représentants de douze pays européens et de la Commission des épiscopats de l'Union européenne (COMECE). En septembre 2004, il a permis l'organisation d'une session exceptionnelle à Lille pour marquer le centenaire des Semaines sociales de France. Ce groupe, réuni à Luxembourg en mars 2006, a pris le nom d'Initiative de chrétiens pour l'Europe, abrégé par le sigle « IXE ».

Influence[modifier | modifier le code]

En 2004, à Lille, à l'occasion du centième anniversaire des Semaines sociales, Martine Aubry rappelait que les Semaines sociales de France ont été à l'origine de nombreuses idées ayant inspiré le droit social français, parmi lesquelles l'assurance chômage, l'assurance maladie universelle, l'impôt proportionnel au revenus, les allocations familiales, les HLM, le 1 % logement[1].

Les Semaines sociales sont également l'un des lieux où s'élaborent les idées qui alimentent la doctrine sociale de l'Église.

En 2006, les Semaines sociales de France élaborent « douze propositions pour une société plus juste » sur la base desquelles sont interpellés devant 4 000 participants quatre candidats à l'élection présidentielle française de 2007 : Nicolas Sarkozy, Michel Sapin représentant Ségolène Royal, Dominique Voynet et François Bayrou. L'invitation de candidats à l'élection présidentielle est renouvelée lors de la session de novembre 2011, sur le thème de la démocratie, les candidats étant invités à exposer la manière dont ils entendent renouveler les pratiques démocratiques et à en discuter avec les participants.

Historique[modifier | modifier le code]

Présidents[modifier | modifier le code]

Historique des sessions[modifier | modifier le code]

Sessions des Semaines sociales de France depuis leur origine
Année Ville Thème
1904 Lyon
1905 Orléans
1906 Dijon
1907 Amiens
1908 Marseille
1909 Bordeaux
1910 Rouen
1911 Saint-Étienne
1912 Limoges
1913 Versailles
1919 Metz Principes et action du catholicisme social
1920 Caen La crise de la production et la sociologie économique
1921 Toulouse La crise de la probité publique et le désordre économique
1922 Strasbourg Le rôle économique de l'État
1923 Grenoble Le problème de la population
1924 Rennes Le problème de la terre dans l'économie nationale
1925 Lyon La crise de l'autorité
1926 Le Havre Le problème de la vie intellectuelle
1927 Nancy La femme dans la société
1928 Paris La loi de charité, principe de vie sociale
1929 Besançon Les nouvelles conditions de la vie industrielle
1930 Marseille Le problème social aux colonies
1931 Mulhouse La morale chrétienne et les affaires
1932 Lille Le désordre de l'économie internationale et la pensée chrétienne
1933 Reims La société politique et la pensée chrétienne
1934 Nice Ordre social et éducation
1935 Angers L'organisation coopérative
1936 Versailles Les conflits de civilisation
1937 Clermont-Ferrand La personne humaine en péril
1938 Rouen La liberté et les libertés dans la vie sociale
1939 Bordeaux Le problèmes des classes dans la communauté nationale et dans l'ordre humain
1945 Toulouse Transformation sociale et libération de la personne
1946 Strasbourg La communauté nationale
1947 Paris Le catholicisme face aux grands courants contemporains
1948 Lyon Peuples d'outre-mer et civilisation occidentale
1949 Lille Réalisation économique et progrès social
1950 Nantes Le monde rural dans l'économie moderne
1951 Montpellier Santé et société. Les découvertes biologiques et la médecine au service de l'homme
1952 Dijon Richesse et misère, croissance et répartition du revenu national
1953 Pau Guerre et paix. De la coexistence des blocs à une communauté internationale
1954 Rennes Crise du pouvoir et crise du civisme
1955 Nancy Les techniques de diffusion dans la civilisation contemporaine
1956 Marseille Les exigences humaines et l'expansion économique
1957 Bordeaux Familles d'aujourd'hui
1958 Versailles L'enseignement, problème social
1959 Angers La montée des peuples dans la communauté humaine
1960 Grenoble Socialisation et personne humaine
1961 Reims La montée des jeunes dans la communauté des générations
1962 Strasbourg L'Europe des personnes et des peuples
1963 Caen La société démocratique
1964 Lyon Le travail et les travailleurs dans la société contemporaine
1965 Brest L'homme et la révolution urbaine
1966 Nice L'opinion publique
1967 Nantes Le développement, la justice et la paix
1968 Orléans L'homme dans la société en mutation
1969 Lille Quelle économie ? Quelle société ?
1970 Dijon Les pauvres dans les sociétés riches
1971 Rennes Contradictions et conflits. Naissance d'une société
1972 Metz Couples et familles dans la société d'aujourd'hui
1973 Lyon Chrétiens et Églises dans la vie politique
1976 Paris Travail, inégalité et changement social
1980 Colmar Santé et société
1982 Lille Quel travail social pour notre temps ?
1986 Bordeaux La justice dans la vie des hommes d'aujourd'hui
1987 Saint-Denis Travail et emploi. Problème de société et problème de l'homme
1989 Saint-Denis Les défis de la formation. Quelle personne ? Pour quelle société ?
1991 Issy-les-Moulineaux Concurrence et solidarité. L'économie de marché, jusqu'où ?
1993 Issy-les-Moulineaux Les médias et nous. Quels pouvoirs ? Quelles libertés ?
1995 Issy-les-Moulineaux Une idée neuve. La famille. Lieu d'amour et lien social
1996 Issy-les-Moulineaux Entre mondialisation et nations, quelle Europe ?
1997 Issy-les-Moulineaux L'immigration. Défis et richesses
1998 Issy-les-Moulineaux Démocratiser la république. Représentation et participation du citoyen
1999 Issy-les-Moulineaux D'un siècle à l'autre. L'évangile, les chrétiens et les enjeux de société
2000 Issy-les-Moulineaux Travailler et vivre
2001 Issy-les-Moulineaux Biologie, médecine et société. Que ferons-nous de l'homme ?
2002 Issy-les-Moulineaux La violence. Comment vivre ensemble ?
2003 Paris L'argent
2004 Lille L'Europe. Une société à inventer (centenaire des Semaines sociales)
2005 Paris - La Défense Transmettre. Partager des valeurs, susciter des libertés
2006 Paris - La Défense Qu'est-ce qu'une société juste ?
2007 Paris - La Défense Vivre autrement. Pour un développement durable et solidaire
2008 Lyon Les religions : menace ou espoir pour nos sociétés
2009 Villepinte Nouvelles solidarités, nouvelle société
2010 Paris - Parc floral de Vincennes Migrants, un avenir à construire ensemble
2011 Paris - Parc floral de Vincennes La démocratie, une idée neuve
2012 Paris - Parc floral de Vincennes Hommes et femmes, la nouvelle donne
2013 Lyon-Villeurbanne, Paris, Strasbourg Réinventer le travail
2014 Lille Nouvelles technologies, nouvelle anthropologie (titre provisoire)

La Fondation des Semaines sociales de France[modifier | modifier le code]

La Fondation des Semaines Sociales de France fut créée en 1998[2] sous l'égide de la Fondation de France, à l'initiative de Jean Boissonnat.

La fondation s'inscrit dans l'action des Semaines Sociales en soutenant des projets de recherche, mais aussi de formation et de diffusion d'information, sur le thème de la vie en société[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Source : brochure Les Semaines sociales proposent, éditée par les SSF en 2006
  2. « Fondation des Semaines sociales », sur Semaines sociales de France (consulté le 8 décembre 2013)
  3. « Semaines sociales de France », sur Fondation de France (consulté le 8 décembre 2013)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]