Jaipur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jaipur
Image illustrative de l'article Jaipur
Administration
Pays Drapeau de l'Inde Inde
État ou territoire Rajasthan
District District de Jaipur
Maire Ashok Parnami
Index postal 302 0xx
Fuseau horaire IST Heure de Bombay
(UTC+5.30)
Indicatif +0141
UNLC INJAI
Démographie
Population 3 710 570 hab. (2011)
Densité 18 516 hab./km2
Géographie
Coordonnées 26° 55′ 01″ N 75° 49′ 01″ E / 26.917, 75.817 ()26° 55′ 01″ Nord 75° 49′ 01″ Est / 26.917, 75.817 ()  
Altitude Max. 431 m
Superficie 20 040 ha = 200,4 km2
Divers
Classement CCA A
Classement HRA A
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Inde

Voir la carte administrative d'Inde
City locator 12.svg
Jaipur

Géolocalisation sur la carte : Inde

Voir la carte topographique d'Inde
City locator 12.svg
Jaipur
Liens
Site web http://jaipur.nic.in
Principauté de Jaipur
Drapeau de Principauté de Jaipur
Drapeau
Image illustrative de l'article Jaipur
Administration
Pays Drapeau de l'Inde Inde
Géographie
Superficie 49 900 km2
Divers
Fondateur Duleh Rai
Fondée en 1093
Clan Râjput Kachhwâhâ
Religion hindouisme
Salve 17 coups de canon

Jaipur (/'dʒaɪpʊər/ Prononciation du titre dans sa version originale Écouter) (en hindi जयपुर, de jai, « victoire » et pur, « ville ») est la capitale de l’État indien du Rajasthan.

Jaipur se trouve à 430 m d’altitude et à 260 km de Delhi, dans une cuvette protégée par la chaîne des Ârâvalli.

Histoire de la ville[modifier | modifier le code]

Contrairement à la plupart des peuplements humains du sous-continent indien, où le moindre village a souvent plus de 2 000 ans, Jaipur est de fondation récente : c’est l'œuvre du mahârâja Jai Singh II, un râjput de la famille des Kachhwâhâ.

Le mahârâja fait appel au brahmane Bengalî Vidyadhar Bhattacharya pour concevoir la cité qui est fondée en 1727 et dont les travaux principaux — palais principaux, avenues et square central — dureront quatre ans. Située au pied des monts Ârâvalli, elle suit un plan en damier trois par trois et est entourée d’une muraille de 6 m de hauteur et de 4 m de large. L’entrée de la ville se fait par l’intermédiaire de huit portes. La Jaipur originelle comportait de larges avenues de 34 m de large, le reste des rues composant le quadrillage ayant au moins 4 m de largeur. Les boutiques connaissent aussi une taille standardisée, une rigueur étonnante dans le chaos baroque qui règne dans la plupart des villes du sous-continent.

À l’origine, la ville n’était pas du rose uniforme qu’on lui connaît actuellement, mais offrait une large palette, principalement du gris avec des rehauts de blanc. Cependant, en prévision de la visite du prince Albert, en 1876, elle fut peinte en rose dans sa totalité, le rose étant une couleur traditionnelle de bienvenue. Elle conserve cet usage depuis lors.

L’observatoire astronomique de Jaïpur (Yantra Mandir) a fait référence dans le monde entier depuis sa mise en service (1726) jusqu’aux débuts des temps modernes.

Histoire de la principauté[modifier | modifier le code]

La principauté est créée en 1093 sous le nom de Dhundhar avec Amber pour capitale. Elle ne cessera d’exister qu’à l’indépendance de l’Inde en 1947. En 1900, sa superficie totale dépasse les 25 000 km2. Les mahârâjas de Jaipur appartiennent au clan Râjput Kachhwâhâ, qui revendique descendre de Ramâ, le roi d’Ayodhya.

La dynastie régnante de Jaipur fournit à l’Empire moghol certains de ses généraux les plus distingués. Parmi eux, on note le râja Man Singh I, qui combat à leur service en Kabul et en Orissa ; le râja Jai Singh I, plus connu sous son titre impérial de Mirza Râja Jai Singh I, et qui assiste Aurangzeb dans toutes ses guerres du Deccan, ainsi que le mahârâja Jai Singh II, ou Sawâî Jai Singh II, mathématicien et astronome célèbre et le fondateur de la ville de Jaipur où il déplace la capitale depuis Amber. En 1727, la ville de Jaipur (Jayapura) est fondée et l’État prend son nom.

Vers la fin du XVIIIe siècle, les Jats de Bhâratpur et le râja d’Âlwâr s’emparent chacun d’une partie de la principauté, qui connaît une période de troubles et de confusion suite à sa confrontation avec les Marathes, à ses conflits avec la principauté de Jodhpur et aux exactions d’Amîr Khân, l’aventurier afghan, et de ses dacoïts Pindarî. Par un traité de 1818, la principauté passe sous la protection des Britanniques en échange d’un tribut annuel. En 1835, l’administration britannique intervient pour mettre un terme aux troubles qui ont éclaté dans la ville.

Durant la révolte des Cipayes, le mahârâja apporte son soutien aux Britanniques et ses successeurs se maintinrent au pouvoir jusqu'en 1949.

Dirigeants : Râja, puis Mîrzâ Râja, puis Sawâî Mahârâja[modifier | modifier le code]

Patrimoine de la ville[modifier | modifier le code]

La ville possède plusieurs monuments d’un intérêt historique et touristique certain :

Jumelage[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Jaipur est également un jeu de société pour deux joueurs, créé par Sébastien Pauchon en 2009 et édité chez Gameworks.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

État princier de Jaipur
Divers