Agra

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Agra (homonymie).
Agra
आगरा
Taj Mahal
Taj Mahal
Administration
Pays Drapeau de l'Inde Inde
État ou territoire Uttar Pradesh
District Agra
Maire Anjula Singh Mahour
Démographie
Population 1 686 976 hab. (2010)
Densité 8 954 hab./km2
Géographie
Coordonnées 27° 11′ 24″ N 78° 00′ 36″ E / 27.19, 78.0127° 11′ 24″ Nord 78° 00′ 36″ Est / 27.19, 78.01  
Superficie 18 840 ha = 188,40 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Uttar Pradesh

Voir sur la carte administrative de la zone Uttar Pradesh
City locator 14.svg
Agra
आगरा

Géolocalisation sur la carte : Inde

Voir la carte administrative d'Inde
City locator 14.svg
Agra
आगरा

Géolocalisation sur la carte : Inde

Voir la carte topographique d'Inde
City locator 14.svg
Agra
आगरा
Liens
Site web http://agra.nic.in/

Agra (hindî : आगरा - ourdou : آگرا Āgrā) est une ville située dans l'État de l'Uttar Pradesh en Inde, chef-lieu de l'une des 18 divisions territoriales de cet État et du District d'Agra. Parmi ses nombreux monuments, elle compte notamment le Taj Mahal, le Fort rouge et, à proximité, Fatehpur-Sikri, tous trois inscrits à la liste du patrimoine mondial de l'Unesco.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Agra est situé à 27°18 de latitude nord, et 78°02 de longitude est[1], sur les rives de la Yamuna. Son altitude moyenne est de 171 mètres. Les localités voisines sont Mathura au nord, Firozabad à l'est, Fatehabad au sud-est, Dhaulpur au sud et Bharatpur à l'ouest.

Démographie[2][modifier | modifier le code]

Agra est, avec une population de 1 686 976 habitants, la troisième ville de l'Uttar Pradesh, après Lucknow et Kanpur. La population est masculine à 53 %. 11 % de la population a moins de 6 ans.

Climat[modifier | modifier le code]

Le climat est tropical. Les températures peuvent aller de 45 °C l'été à 4 °C l'hiver. La saison des pluies s'étend de juin à septembre. Les précipitations annuelles atteignent 660 millimètres.

Économie[modifier | modifier le code]

Aujourd'hui le riche patrimoine architectural de la ville attire des millions de touristes chaque année.

Agra possède un aéroport (code AITA : AGR).

Histoire[modifier | modifier le code]

C'est l’Agrabana - paradis - du Mahabharata, l’Agara de Ptolémée. Une inscription de 1318 située à Delhi la nomme agrotka. La ville actuelle est fondée en 1501-1504 par Sikandar Lodi, le sultan de Delhi, qui en fait sa capitale. Lorsque Babur, premier empereur moghol, bat le sultan de Delhi, il s'empare d'Agra en 1526 et son petit-fils Akbar lui rend son statut de capitale en 1556.

Du milieu du XVIe siècle au milieu du XVIIe, la ville connaît son apogée sous les règnes successifs d'Akbar, Jahangir et Shah Jahan. C'est ce dernier qui fait construire le Taj Mahal en 1631 avant de transférer la capitale de l'empire à Delhi.

Après l'effondrement de l'empire moghol, les Jats en 1761, les Rajput de Gwalior en 1764, les Sindhia marathes en 1784, puis les Britanniques, en 1803, s'emparent de la ville. Le fort est témoin de batailles sanglantes lors de la révolte des Cipayes en 1857.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Le Taj Mahal est un mausolée élevé par Shah Jahan à la mort de son épouse favorite Mumtaz Mahal où elle fut enterrée. Le Taj Mahal est sans doute l'un des bâtiments les plus connus au monde.
  • Le mausolée d'Itimad-ud-Daula, parfois appelé familièrement Baby Taj : c'est le tombeau de Mirza Ghiyas Beg, beau-père de l'empereur Jahangir. Sa construction débuta en 1622 pour s'achever en 1628. Son architecture rappelle celle du Taj Mahal. Il fut d'ailleurs le premier bâtiment de ce type construit en marbre et c'est durant sa construction que les corps de métier mirent au point la technique d'incrustation des pierres précieuses dans le marbre qui fut plus tard largement utilisée pour le Taj.
  • Le Fort rouge, construit par Akbar en 1565 en grès rouge, domine la ville. Rénové et converti en palais résidentiel de style moghol sous le règne de Shah Jahan, il est décoré de marbre et d'incrustations de pietra dura. À l'intérieur du fort se trouvent notamment :
    • le Diwan-i-Khas : pavillon des audiences privées construit par Shah Jahan en 1636, où l'empereur recevait les hauts dignitaires étrangers. Le célèbre trône du Paon se trouvait à cet endroit avant d'être transporté à Delhi par Aurangzeb, puis de là, par le Perse Nadir Shah à Téhéran, où il se trouve toujours.
    • le Diwan-i-Am : pavillon des audiences publiques construit par Shah Jahan en 1628. C'est là que l'empereur écoutait les doléances du peuple. Le toit plat est supporté par trois rangées de piliers.
    • la Mussaman Burj : tour octogonale de deux étages construite contre la muraille.
    • la Moti Masjid : mosquée privée des empereurs moghols construite entre 1646 et 1653 par Shah Jahan. Une inscription en persan la compare à une perle parfaite. Un bassin d'ablutions se trouve au centre de la cour.
  • Le Gurdwara Mai Than apppellé aussi Gurdwara Sri Guru Singh Sabha est le seul temple sikh dans le centre de la ville.
  • À 35 km d'Agra, se trouve Fatehpur-Sikri, l'ancienne capitale moghole aujourd'hui abandonnée.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]