Yantra Mandir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jantar Mantar, Jaipur *
Patrimoine mondial de l'UNESCO
L'observatoire de Jaipur, vue d'ensemble.
L'observatoire de Jaipur, vue d'ensemble.
Coordonnées 26° 55′ 29″ N 75° 49′ 28″ E / 26.924722, 75.824444 ()26° 55′ 29″ Nord 75° 49′ 28″ Est / 26.924722, 75.824444 ()  
Pays Drapeau de l'Inde Inde
Subdivision Jaipur, Rajasthan
Type Culturel
Critères (iii) (iv)
Superficie 1,87 ha
Zone tampon 15 ha
Numéro
d’identification
1338
Zone géographique Asie et Pacifique **
Année d’inscription 2010 (34e session)

Géolocalisation sur la carte : Inde

(Voir situation sur carte : Inde)
Jantar Mantar, Jaipur
* Descriptif officiel UNESCO
** Classification géographique UNESCO

Le Yantra Mandir (plus connu sous le nom de Jantar Mantar dans le domaine touristique) est un observatoire astronomique établi à Jaipur au Rajasthan, au nord-ouest de l’Inde. Il est constitué d’une série d’instruments astronomiques, construits sur ordre du mahârâja Jai Singh II dans sa nouvelle capitale de Jaipur entre 1727 et 1733. Il s’inspire d’un autre observatoire que Jai Singh II avait fait édifier précédemment à Delhi, capitale de l'Empire moghol. Il en fit également bâtir trois autres à Bénarès, Mathura et Ujjain, mais celui de Jaipur est le plus important.

Cet observatoire a été construit à l’intention du gourou de Jai Sing II, le pandit Jaganath, dans le but d’établir les thèmes astraux et de déterminer les moments les plus propices pour les grands événements (mariages, déplacements…). Il est inscrit depuis 2010 sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.

Le nom du site provient de yantra, « instrument », et mandir, « temple », soit le « temple des instruments ». Il aurait été appelé à l’origine Yantra Mantra, mantra signifiant « formule ».

Les différents instruments[modifier | modifier le code]

L’ensemble comprend 17 instruments. Certains sont de taille imposante, ce qui permet d’obtenir une précision accrue. Parmi ces instruments :

  • le Brihat Samrat Yantra est un cadran solaire de 27 mètres de haut, qui permet d’obtenir, aux équinoxes, une mesure de l’heure atteignant une précision de 0,5 seconde.
  • le Rama Yantra sert à déterminer l’altitude et l’azimut des planètes, par lecture des graduations figurant sur les murs et le pavement de deux constructions circulaires ;
  • le Rashivilaya Yantra est composé de douze cadrans permettant la recherche des coordonnées elliptiques. Ils sont chacun orientés vers un signe du Zodiaque ;
  • le Kranti Yantra, composé de deux parties, l’une en bronze, l’autre en maçonnerie (inachevée), permet de déterminer les coordonnées des planètes par lecture directe ;
  • le Dakshina Yantra est un double cadran mural permettant d’évaluer la distance des corps célestes par rapport au méridien ;
  • le Shasthamsa Yantra est formé de deux paires d’arcs gradués formant des sextants, placés dans les loges du mur du Samrat Yantra (voir ci-dessus) ;
  • le Narivalaya Yantra, un cadran circulaire placé dans le plan de l’équateur, permet de déterminer l’heure de midi ;
  • le Dignasa Yantra, constitué d’une broche centrale et de deux murs concentriques gradués, permet la recherche des azimuts ;
  • le Chakra Yantra permet, pour un astre, de mesurer ses coordonnées équatoriales, l’angle horaire et la distance polaire ;
  • l’Unnatansha Yantra, un cercle de laiton de 5,25 mètres de diamètre, permet d’évaluer la hauteur des corps célestes. Il est suspendu verticalement sur maçonnerie ;
  • le Raja Yantra, constitué de deux disques, l’un en laiton, l’autre en fer, suspendus à des poutres de bois, sert de carte céleste ;
  • le Jaya Prakash Yantra et le Kapali Yantra sont deux cavités hémisphériques complémentaires permettant de noter le franchissement d’une ligne repère par un astre.

De nos jours, le Yantra Mandir est l’une des principales attractions de la ville de Jaipur.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :