Homme pourpre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'Homme pourpre (Purple Man), de son vrai nom Zebediah Killgrave, est un super-vilain appartenant à l'univers de bande dessinée de fiction Marvel Comics. Il a été créé par Stan Lee en 1964 et est apparu pour la première fois dans Daredevil #4.

Origine[modifier | modifier le code]

Zebediah Killgrave est né à Rijeka en Yougoslavie (l'actuelle Croatie). Devenu espion international, il est envoyé aux États-Unis afin de s'emparer de secrets industriels d'une usine chimique. Au cours de sa mission, il est accidentellement mis en contact avec un puissant produit chimique. Celui-ci blanchit ses cheveux de et transforme sa peau, qui devient pourpre.

Arrêté, Killgrave découvre alors son pouvoir de suggestion et l'utilise pour s'enfuir. Se faisant désormais appeler l'« Homme pourpre », il commence une carrière de super-criminel, entrecoupée par des périodes de retraite au calme. Il utilise également son pouvoir afin de collectionner les conquêtes féminines ; Il force une femme à l'épouser et à lui faire un enfant. Le fruit de cette union sera une fille prénommée Kara. Cette dernière, ayant hérité de la pigmentation et du super-pouvoir de son père, deviendra plus tard membre de la division Alpha, sous le nom de Persuasion.

Zebediah Killgrave disparait de la circulation pendant plusieurs années, avant de refaire surface en Polynésie française. Là, il est capturé par le docteur Fatalis, qui l'emprisonne et détourne son pouvoir pour servir ses propres fins : devenir maitre du monde[1]. Les Vengeurs interviennent, et dans le combat final opposant Fatalis et Namor à Wonder Man, associé aux vengeurs Iron Man, Captain America, Œil-de-faucon, l'Oiseau moqueur et la Guêpe, l'Homme pourpre est apparemment tué par un Namor en furie, qui détruit la cage où Killgrave était enfermé[1].

Il apparait toutefois qu'il ait survécu, car on le retrouve plus tard aux États-Unis. Il contrôle Jessica Jones (quand cette dernière s'appelait Jewel) et l'envoie assassiner Daredevil. Elle est cependant stoppée par les Vengeurs et tombe dans le coma. À son réveil, Jean Grey l'aide à bloquer le pouvoir de Killgrave, mais l'accident laisse Jessica traumatisée à vie. Elle abandonne par la suite sa carrière de super-héroïne. Daredevil retrouva et captura finalement l'Homme Pourpre et le fit transférer à la prison de très haute sécurité « le Raft ».

Killgrave s'en échappe lorsque le super-vilain Electro déclenche une évasion de masse. Sans pouvoir, du fait des drogues administrées dans la nourriture de la prison, il est sévèrement battu par Luke Cage.

Lors du crossover Civil War, Killgrave échappe au SHIELD et part se cacher au Canada. Il est retrouvé par l'U.S. Agent, et, en tentant de s'échapper, il se blesse gravement en chutant d'une plateforme. Après sa guérison, il s'installe à Las Vegas, où il utilise son pouvoir pour régner sur un casino. Il est alors recruté par The Hood pour faire partie de son syndicat du crime.

Pouvoir[modifier | modifier le code]

  • l'Homme pourpre, suite à une altération de son corps par un produit chimique qui lui a donné sa couleur de peau particulière, peut contrôler la volonté d'autrui par de simples commandes verbales, équivalentes à de puissantes suggestions hypnotiques. Il peut faire exécuter à ses victimes toutes les actions qu'il souhaite, même les forcer à se tuer. Ce pouvoir provient directement des particules émises par ses cellules épidermiques altérées, des phéromones.
  • On a déjà vu l'Homme pourpre contrôler des foules composées de plus de 100 personnes, et rares sont les individus pouvant résister à son pouvoir. Seules les personnes ayant une très forte volonté (comme le docteur Fatalis ou Namor)[1], ou n'utilisant pas de système respiratoire (l'androïde Vision, Wonder Man, les robots Ultron et Machine Man)[1] sont immunisés à son pouvoir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Album Marvell Fatalis Imperator, éditions LUG.