Machine Man

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Machine Man
Personnage de fiction apparaissant dans
Machine Man.

Alias X-51, Aaron Stack, Mister Machine, Sir MacHinery, Jack Kubrick, Machine Men, Z2P45-9-X-51, Machine Man 2020
Espèce robot
Pouvoirs spéciaux peut étirer ses membres, agilité, rapidité, pouvoirs surhumains
Affiliation SHIELD
Secret Avengers
Nextwave
West Coast Avengers
Heavy Metal (comics)
Marvel Zombies
Midnight Wreckers 2020
Ennemi(s) Madame Menace
Iron Man 2020

Créé par Jack Kirby
Première apparition 2001: A Space Odyssey #8 (juillet 1977)
Éditeur(s) Marvel Comics

Machine Man est un robot super-héros appartenant à l'univers de Marvel Comics. Créé par Jack Kirby dans 2001: A Space Odyssey #8 (Juillet 1977), basé sur l'histoire du film de Stanley Kubrick et du roman d'Arthur C. Clarke.

Origine[modifier | modifier le code]

À Central City, le docteur Abel Stack de l'armée américaine crée un prototype de robot pour l'entreprise the Broadhurst Center for the Advancement of Mechanized Research : le dernier de la série est X-51 Machine Man.

Les 50 premiers de la série sont détruits : ils étaient devenus psychotiques et avaient de graves problèmes d'identité. X-51 est le seul survivant. Le Docteur Stack lui pose alors un visage humain et le considère dès lors comme son fils. Il est exposé à un des monolithes de 2001.

Earth X[modifier | modifier le code]

Machine Man n'a plus son visage humain, c'est lui qui raconte l'histoire de la Terre-9997 à la place d'Uatu (Le Gardien) qui est devenu aveugle. Les Célestes menacent la terre.

Pouvoirs[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • 2001: A Space Odyssey, #8-10 (1977)
  • The Machine Man, #1-19 (1978-1981)
  • Machine Man , #1-4 (1984-85)
  • Machine Man 2020, #1-2 (1994)
  • Cable/Machine Man ’98 #1 (1998) crossover
  • Machine Man/Bastion ’98 #1 (annuel)
  • X-51 : The Machine Man, #0-12 (2000)
  • Nextwave: Agents of Hate, #0-12 (2006-2007)

Équipes artistiques[modifier | modifier le code]

Marv Wolfman, Michele Wolfman, Steve Ditko, Tom DeFalco, Barry Windsor-Smith, Warren Ellis, Stuart Immonen, Erik Larsen, Joe Bennett, Karl Bollers, Bob Wiacek, Frank Giacoia, Adriana Melo, Mike Esposito, John Byrne, Al Milgrom, Rich Buckler, Frank Miller, Wade Von Grawbadger, Larry Hama

Culture populaire[modifier | modifier le code]

Le groupe Powerman 5000 dans l'album Tonight the Stars Revolt! fait référence à X-51.

Apparitions dans d'autres médias[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]