Hillel Furstenberg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Furstenberg.

Hillel Furstenberg

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Hillel Furstenberg à Berkeley en 1992 (coll. MFO[1])

Naissance 1935
Berlin (Drapeau de l'Allemagne Allemagne)
Nationalité israélien
Champs théorie des nombres, groupes de Lie
Institutions Académie israélienne des sciences et lettres
Académie nationale des sciences des États-Unis
Diplôme Université de Princeton
Directeur de thèse Salomon Bochner
Renommé pour preuve topologique de l'infinitude des nombres premiers,
frontière de Furstenberg, compactification de Furstenberg
Distinctions prix Harvey en 1993
prix Wolf en 2007

Hillel (Harry) Furstenberg (הלל (הארי) פורסטנברג), né en 1935, est un mathématicien israélien, membre de l'Académie israélienne des sciences et lettres et de l'Académie nationale des sciences des États-Unis. Il a été récompensé par le prix Wolf en 2007. Il a notamment étendu la théorie ergodique et la théorie des probabilités à d'autres champs des mathématiques, dont la théorie des nombres et les groupes de Lie. Il attira l'attention de ses pairs très tôt dans sa carrière en découvrant une démonstration de l'infinitude des nombres premiers utilisant la topologie. Il a prouvé l'ergodicité unique des flots horocycliques sur une surface de Riemann hyperbolique compacte au début des années 1970. En 1977, en reformulant la théorie ergodique, il prouva le théorème de Szemerédi. On lui doit la frontière de Furstenberg et la compactification de Furstenberg.

Biographie[modifier | modifier le code]

Hillel Furstenberg est né à Berlin en 1935 et émigra rapidement aux États-Unis. Il obtint son baccalauréat et une maîtrise de sciences à l'université Yeshiva en 1955, et son doctorat à l'université de Princeton, sous la direction de Salomon Bochner, en 1958. Après plusieurs années passées à l'université du Minnesota il devint professeur de mathématiques à l'université hébraïque de Jérusalem en 1965.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Il reçut le prix Harvey du Technion en 1993 et le prix Wolf de mathématiques en 2007[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Hillel Fürstenberg » (voir la liste des auteurs)

Lien externe[modifier | modifier le code]

(en) Harry (Hillel) Furstenberg sur le site du Mathematics Genealogy Project