Pierre Deligne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Deligne.

Pierre Deligne

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Pierre Deligne, en mars 2005

Naissance 3 octobre 1944 (69 ans)
Etterbeek (Belgique)
Nationalité Drapeau de Belgique Belge
Champs Mathématiques
Institutions Institute for Advanced Study
Institut des hautes études scientifiques
Diplôme Université libre de Bruxelles
Distinctions Médaille Fields (1978)
Prix Crafoord (1988)
Prix Balzan (2004)
Prix Wolf en mathématiques (2008)
Prix Abel (2013)[1],[2]

Pierre René, vicomte Deligne est un mathématicien belge, né le 3 octobre 1944 à Etterbeek dans la Région de Bruxelles-Capitale.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pierre René Deligne est diplômé de l'Université libre de Bruxelles en 1966. Il soutient une thèse de doctorat en 1968, effectuée sous la direction d’Alexandre Grothendieck à l'Institut des hautes études scientifiques (IHÉS) près de Paris[2].

Il a publié des travaux importants dans de nombreux domaines des mathématiques, dont la conjecture de Hodge, les formes modulaires, les conjectures de Langlands et la théorie des représentations.

Pierre Deligne a notamment reçu la médaille Fields en 1978 pour sa preuve des conjectures de Weil en géométrie algébrique, le prix Crafoord en 1988, le prix Balzan en 2004. Il est élevé au rang de vicomte par le roi Albert II de Belgique en 2006. Il a reçu le prix Wolf en mathématiques en 2008 et le prix Abel en 2013[3],[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (no) Abelprisvinneren 2013.
  2. a et b Azar Khalatbari, « Mathématiques : Pierre Deligne reçoit le prix Abel », Sciences et Avenir,‎ 21 mars 2013 (lire en ligne)
  3. Le Belge Pierre Deligne remporte le Nobel de mathématiques
  4. (en) The Abel Prize Laureate 2013.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]