Kiyoshi Itō

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ito.

Kiyoshi Itō

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Kiyoshi Itō à l'université Cornell en 1970

Naissance 7 septembre 1915
Hokusei-Chō (en) (Japon)
Décès 10 novembre 2008 (à 93 ans)
Kyoto (Japon)
Nationalité Drapeau du Japon japonais
Champs Mathématiques
Institutions Université d'Aarhus
Université Cornell
Université de Kyoto
Diplôme Université de Tokyo
Renommé pour Théorie des probabilités - Intégrale d'Itō
Distinctions Prix Carl-Friedrich-Gauss (2006)
Prix de Kyoto (1998)

Kiyoshi Itō (伊藤 清, Itō Kiyoshi), né le 7 septembre 1915 à Hokusei-Chō (en) dans la préfecture de Mie au Japon et mort le 10 novembre 2008 à Kyoto[1], est un mathématicien japonais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Kiyoshi Itō a étudié les mathématiques à l'université Impériale de Tokyo. Il y fut attiré par le calcul des probabilités.

Il s'intéressa aux travaux d'Andreï Kolmogorov et de Paul Lévy puis plus tard au concept de régularisation étudié par Doob.

En 1940, il publia On the probability distribution on a compact group, un ouvrage important dans l'évolution dans ce domaine.

Puis il s'intéressa aux processus stochastiques et au mouvement brownien essentiellement après 1945.

En 1952, il introduisit sa théorie de la probabilité à l'université de Tōkyō.

Puis il travailla à l'université de Cornell et à celle d'Aarhus.

Il liait les mathématiques aux formes de la beauté et avait cité dans un texte la musique de Mozart, la cathédrale de Cologne et disait que ces œuvres avaient inspiré la création de ses formules :

« La musique de Mozart, par exemple, impressionne grandement même ceux qui ne connaissent pas la théorie de la musique, la cathédrale de Cologne subjugue aussi les spectateurs qui ne savent rien de la religion chrétienne. La beauté des structures mathématiques, en revanche, ne peut être appréciée sans comprendre un ensemble de formules qui expriment les lois de la logique. »

C'est cette logique qu'il condensa dans le lemme d'Itō.[réf. nécessaire]

Il fut lauréat du prix de Kyōto en 1998 et du prix Gauss en 2006.

Il est mort le 10 novembre 2008 à l'âge de 93 ans.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Renowned math wiz Ito, 93, dies japantimes.co.jp, 15 novembre 2008

Articles connexes[modifier | modifier le code]