Golfe de Californie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Californie (homonymie).
Îles et aires protégées du Golfe de Californie *
Logo du patrimoine mondial Patrimoine mondial de l'UNESCO
Vue satellite du golfe de Californie
Vue satellite du golfe de Californie
Coordonnées 27° 37′ 00″ N 112° 32′ 00″ O / 27.61667, -112.53333 ()27° 37′ 00″ Nord 112° 32′ 00″ Ouest / 27.61667, -112.53333 ()  
Pays Drapeau du Mexique Mexique
Type Naturel
Critères (vii) (ix) (x)
Superficie 160 000 km2
Numéro
d’identification
1182
Zone géographique Amérique latine et Caraïbes **
Année d’inscription 2005 (29e session)
Année d’extension 2007 (31e session)
* Descriptif officiel UNESCO
** Classification géographique UNESCO

Le golfe de Californie, aussi connu par les noms de mer de Cortés (Mar de Cortés en espagnol) et mer Vermeille (Mar Bermejo) est une mer de l'océan Pacifique qui sépare la péninsule de Basse-Californie du Mexique continental. À son extrême nord se trouve l'embouchure du fleuve Colorado. Il est entouré par les États mexicains de Basse-Californie, Basse-Californie du Sud, Sonora et Sinaloa. Mer de Cortés est le nom le plus utilisé par les riverains.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le golfe de Californie contient deux grandes îles : Ángel de la Guarda et Tiburón, ainsi que de nombreuses autres plus petites îles du nord au sud, toutes classées au Patrimoine mondial de l'UNESCO en 2005[1] : Montague, San Luis, San Esteban, Coronado, San Lorenzo, Tortuga, San Pedro Martir, San Pedro Nolasco, San Marcos, Coronados, Carmen, Monserrat, Santa Catalina, Santa Cruz, San José, La Partida, Espíritu Santo, île Jacques Cousteau (anciennement Cerralvo) pour les plus importantes.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Histoire[modifier | modifier le code]

Il a été appelé ainsi en l'honneur du conquistador espagnol Hernán Cortés par Francisco de Ulloa en 1539. Ulloa croyait au départ que le golfe menait au légendaire détroit d'Anian, qui liait l'océan Pacifique à l'océan Atlantique. Melchior Díaz y réalisa des expéditions d'exploration importantes en 1540.

En 2005, 244 îles, ilots, et zones côtières ont été classés sur la liste du Patrimoine mondial par l'UNESCO comme Îles et aires protégées du Golfe de Californie au titre de leur richesse biologique et de la recherche en matière de spéciation ainsi que de la beauté des paysages[1].

Écologie[modifier | modifier le code]

Raie manta du Pacifique

Le golfe de Californie abrite environ 890 espèces de poissons (77 endémiques)[2]; Il est habité par 33 espèces cétacés, dont le grand dauphin. C'est aussi le foyer du marsouin du golfe de Californie, c'est-à-dire l'unique mammifère marin endémique du Mexique et le refuge de la baleine bleue, l'animal le plus grand de la planète, ainsi que celui de la baleine à bosse, qui migre depuis l'Alaska pour se reproduire dans ces eaux[2]. Le golfe compte 922 îles avec 887 espèces de la flore et de la faune[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Îles et aires protégées du Golfe de Californie - site 1182 sur le site de l'UNESCO
  2. a, b et c Pesca de altura en Mazatlán, El Universal - 27 aout 2007

3.On pourra lire utilement : " Dans la mer de Cortés" John Steinbeck.