Organisation hydrographique internationale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Organisation hydrographique internationale
Carte de l'organisation
Carte des États membres.

Création 3 mai 1967
Siège Monaco
Coordonnées 43° 43′ 57″ N 7° 25′ 26″ E / 43.7325, 7.42397 ()43° 43′ 57″ N 7° 25′ 26″ E / 43.7325, 7.42397 ()  
Langue(s) Anglais, français
Site web Site officiel

L’Organisation hydrographique internationale (OHI) est une organisation intergouvernementale consultative et technique, établie par une convention signée à Monaco le 3 mai 1967 entrée en vigueur en 1970 mais son organe principal, le Bureau hydrographique international, a été créé en juin 1921[1].

L'OHI concrétise une coopération commencée au début du XXe siècle entre les États qui disposaient d'une capacité à réaliser des levés hydrographiques et à publier des cartes marines. En 2006, l'Organisation hydrographique internationale comptait 77 membres.

Objectifs de l'OHI[modifier | modifier le code]

Les objectifs de l'OHI sont :

  • la coordination des activités des services hydrographiques nationaux ;
  • la standardisation des cartes marines et des documents nautiques ;
  • l'adoption de méthodes efficaces et fiables pour réaliser et exploiter les levés hydrographiques ;
  • le développement des sciences relevant du champ de l'hydrographie et des techniques de l'océanographie descriptive.

Organe principal[modifier | modifier le code]

L'organe principal de l'OHI est le Bureau hydrographique international (BHI), basé à Monaco.

Activités[modifier | modifier le code]

Naguère axée essentiellement sur le développement de la coopération et la standardisation des documents "papier" (cartes et ouvrages), l'activité de l'OHI s'est recentrée vers la fin du XXe siècle vers la définition et la normalisation des cartes électroniques, produits numériques destinés à remplacer les cartes marines traditionnelles.

L'OHI a ainsi été le cadre du développement de la norme S-57 (du nom du document qui la définit, la Publication spéciale N° 57 de l'OHI), que doivent respecter les cartes marines numériques, ou cartes électroniques de navigation (ENC, pour Electronic Navigation Charts) en mode "vecteur". Ces ENC sont notamment utilisées dans les systèmes de visualisation des cartes électroniques et d'information (Electronic Chart Display and Information System, ou ECDIS).

La norme S-61 correspond au système de carte électroniques RNC (Cartes de navigation Raster), autre type de cartes correspondant à une numérisation de la carte papier (carte matricielle).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]