Mer intérieure de Seto

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Mer intérieure.
Mer intérieure de Seto
Image satellite légendée de la mer intérieure de Seto.
Image satellite légendée de la mer intérieure de Seto.
Géographie humaine
Pays côtiers Drapeau du Japon Japon
Ponts Pont du détroit d'Akashi, pont du détroit de Kurushima
Géographie physique
Type Mer épicontinentale
Localisation Océan Pacifique
Coordonnées 34° 18′ 58″ N 133° 31′ 41″ E / 34.3162, 133.52834° 18′ 58″ Nord 133° 31′ 41″ Est / 34.3162, 133.528  
Superficie 23 203 km2
Profondeur
· Moyenne 38 m

Géolocalisation sur la carte : Japon

(Voir situation sur carte : Japon)
Mer intérieure de Seto

La mer intérieure de Seto (瀬戸内海, Seto Naikai) est l’étendue d’eau séparant les îles de Honshū, Shikoku et Kyūshū, trois des quatre îles principales du Japon. Il ne s'agit donc pas d'une mer intérieure au sens strict puisqu'elle est directement reliée à une étendue océanique, c'est plutôt une mer épicontinentale.

Géographie[modifier | modifier le code]

Les préfectures bordant la mer intérieure de Seto

Cette mer couvre une surface de 23 203 km² ; sa profondeur moyenne est de 38 mètres. La population vivant sur ses 7 000 kilomètres de côtes est estimée à environ 35 millions d’habitants, soit environ 27 % de la population du Japon.

Il existe un grand nombre d’îles dans la mer intérieure de Seto (plus de mille), pour la plupart recouvertes de pins. La plus grande d’entre elles est l’île d’Awaji, au nord-est.

Cette mer est délimitée par quatre détroits :

La majeure partie de la mer appartient au parc national de Setonaikai ; ce parc, l’un des premiers parcs nationaux du Japon, fut créé en 1934. La région de la mer intérieure de Seto est renommée pour la douceur de son climat, la faible variation des températures tout au long de l’année et ses faibles précipitations. La région est ainsi surnommée « le pays du beau temps » (晴れの国, Hare no kuni). La mer intérieure est également célèbre pour ses marées rouges, ou efflorescences algales (赤潮, Akashio), qui surviennent occasionnellement. Celles-ci sont causées par la prolifération de certaines espèces de phytoplancton ; ces phénomènes causent généralement la mort d’un grand nombre de poissons.

Mer intérieure de Seto vue de l'île de Miyajima

Les préfectures ayant un débouché maritime sur la mer intérieure de Seto sont les suivantes :

Les principales villes côtières donnant sur la mer intérieure sont Kobe, Ube, Okayama, Fukuoka, Hiroshima, Iwakuni, et Matsuyama.

Transports[modifier | modifier le code]

Transport maritime[modifier | modifier le code]

Avant la construction de la ligne de Shinkansen de Sanyo, la mer intérieure de Seto était le principal lien de transport entre la région du Kansai et l’île de Kyûshû ; elle était notamment utilisée pour le transport des matières premières et des marchandises. Cette région est, de fait, très industrialisée.

Le climat qui y règne favorise également la pêche – que ce soit la pêche industrielle ou l’aquaculture – ainsi que l’agriculture sur ses rivages.

Transport routier[modifier | modifier le code]

Les îles de Honshū et Shikoku sont reliées entre elles par quatre ponts, ceux du projet Honshū-Skikoku (en) :

Liens externes[modifier | modifier le code]