Games Workshop

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Games Workshop est une société d'origine anglaise qui s'est spécialisée dans la création de figurines. Cette société édite des wargames futuristes ou médiévaux fantastiques utilisant ces figurines, comme Warhammer, Warmaster, Mordheim, Blood Bowl pour le fantastique et Warhammer 40,000, Epic, Inquisitor, Necromunda, Battlefleet Gothic, Gorkamorka pour le futuriste. Dans les années 1980, elle publiait également des wargames, des jeux de rôles et des jeux de plateau avec ou sans figurines dans différents univers, mais Games Workshop s'est recentrée sur ses gammes Warhammer et Warhammer 40000 depuis le début des années 1990.

Elle édite aussi Le Seigneur des anneaux : le jeu de bataille sur l'idée d'un jeu de figurines basé sur les livres et les films du Seigneur des anneaux.

Games Workshop publie aussi le magazine White Dwarf, qui est intégralement consacré aux principaux jeux de la société (Warhammer, Warhammer 40 000 et Le Seigneur des anneaux : le jeu de bataille) ainsi que quatre magazines spécialisés : Battlefleet Gothic Magazine sur Battlefleet Gothic, Exterminatus Magazine sur Inquisitor, Warmaster Magazine sur Warmaster et Fanatic Magazine sur les jeux spécialisés de l'entreprise en général.

Le studio Games Workshop[modifier | modifier le code]

QG de Games Workshop au Royaume-Uni.

Il existe des studios nationaux pour la distribution de White Dwarf et la traduction des jeux. Mais il n'y a qu'un seul studio de création de jeux, qui est basé à Nottingham en Angleterre.

Les mondes imaginaires exploités par l'entreprise[modifier | modifier le code]

Mis à part Le Seigneur des anneaux, Games Workshop a développé des univers à part entière avec des identités fortes qui ont fait son succès : le graphisme et la description des univers doit beaucoup aux concepteurs, illustrateurs et sculpteurs "historiques" de la marque, qui ont su habilement mélanger Art, Histoire, Mythes et références diverses à la fantasy ou à la science-fiction.

Warhammer[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Warhammer.

Ce monde imaginaire appartient à l'entreprise. Il est inspiré de la planète Terre de par sa géographie. Plusieurs des pays du Vieux Monde sont ainsi inspirés de pays européens de la Renaissance ; l'Empire est calqué sur le Saint-Empire romain germanique de la Renaissance, la Bretonnie sur la France médiévale et les légendes arthuriennes. De plus, cet univers est fortement influencé par diverses sources d'heroic fantasy, en particulier Le Seigneur des anneaux et le jeu de rôle Donjons et Dragons. Il comprend ainsi de nombreux peuples fantastiques tels que les Elfes, les Nains, les Orques, etc. La magie existe dans cet univers et permet d'influencer le cours des batailles et de la vie de ses habitants. L'originalité principale de cet univers, toutefois largement inspirée par les romans de Michael Moorcock, par rapport à d'autres univers médiévaux-fantastiques, est l'existence du Chaos, une force corruptrice vouée à la destruction du monde.

Warhammer 40,000[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Warhammer 40,000.

Ce monde imaginaire appartient à l'entreprise. Il s'agit d'une vision futuriste de notre galaxie au 41e millénaire - et non pas d'une version futuriste de Warhammer, les deux univers étant différents selon la version officielle, la seule hypothèse possible serait que le monde de Warhammer se trouve dans une tempête Warp isolée (comme le Maëlstrom, expliqué plus loin). Dans la galaxie, les humains sont dominés par l'Imperium, une théocratie totalitaire, seul rempart face aux menaces extraterrestres. Certaines races extraterrestres sont inspirées par les peuples de Warhammer et de l'heroic fantasy, tels que les Eldars qui sont des Elfes futuristes, ou les armées du Chaos. D'autres sont originales, comme les Tyranides qui sont inspirés par les Aliens du film du même nom. Le monde de Warhammer 40 000 n'est pas le futur du monde de Warhammer. Dans la première édition du jeu Warhammer 40,000, appelée (en) Rogue Trader, la planète de Warhammer était présentée comme l'un des mondes de la galaxie de Warhammer 40 000, ce qui expliquerait les similitudes des races, des dieux (chaotiques) etc. Elle est cependant inaccessible à cause d'une violente tempête warp se déchaînant autour. Pour continuer sur cette hypothèse, le monde de Warhammer serait un terrain d'expérimentation des Anciens. Les liens entre les deux univers ne constituent cependant plus un « canon » officiel depuis la deuxième édition, ces liens ne figurant plus dans aucune publication de Games Workshop depuis.

Le Seigneur des anneaux[modifier | modifier le code]

Games Workshop possède une licence d'exploitation du jeu Le Seigneur des anneaux : le jeu de bataille. C'est l'univers décrit par J. R. R. Tolkien dans son œuvre la plus connue, Le Seigneur des anneaux. Le jeu exploite tout le bestiaire que décrit Tolkien.

Une entreprise aux dimensions internationales[modifier | modifier le code]

Games Workshop s'est installée dans de nombreux pays. Elle dispose de bureaux de traduction et/ou de magasins dans les pays suivants :

Un Games Workshop à Belfast
L'intérieur du Games Workshop New York

Réseau de distribution[modifier | modifier le code]

Non seulement les produits Games Workshop sont distribués par des boutiques indépendantes mais la société dispose en plus de son propre réseau de distribution.

Liste de jeux édités par Games Workshop[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]