Forces armées d'Ossétie du Sud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Blason de l'Ossétie du Sud
Soldats sud-ossètes durant une parade à Tskhinval en mai 2009
BTR-80 sud-ossètes durant une parade à Tskhinval en septembre 2009

Les forces armées d'Ossétie du Sud ou armée sud-ossète est l'armée nationale de l'Ossétie du Sud.

Historique[modifier | modifier le code]

Elle est connue pour son rôle dans la Deuxième Guerre d'Ossétie du Sud. Durant cette période, les pertes totales de l'armée sud-ossète sont estimées à 150 morts[1],[2]. Selon une déclaration en 2012 du président russe Vladimir Poutine, la Russie aurait entraîné les milices sud-ossètes dans le cadre du plan de l'État-major russe de 2006-2007 visant à repousser la Géorgie en cas de guerre[3]

Structure[modifier | modifier le code]

Les forces armées d'Ossétie du Sud sont composées d'une armée de terre et d'un corps aérien.

Personnel[modifier | modifier le code]

Elle est forte de 2 500 hommes ou de 16 000 si on inclut les réservistes[4]. l’estimation du nombre de perte totale est de 150 troupes.

Équipement[modifier | modifier le code]

  • 5 chars T-55 ainsi que 10 chars T-72
  • 36 obusiers
  • 4 canons anti-chars
  • 30 mortiers
  • 52 véhicules de transport de troupes
  • 10 canons anti-aériens
  • 4 hélicoptère Mi-8

Après la Deuxième Guerre d'Ossétie du Sud, les chars géorgiens capturés durant les batailles ont été transférés dans l'armée sud-ossète.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]