Forces armées yéménites

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Forces armées yéménites
الجيش اليمني
Emblème des forces armées du Yémen.
Emblème des forces armées du Yémen.
Fondation 1990 - Présent
Branches Armée de terre
Force aérienne
Marine de guerre
Quartier-général Sanaa
Commandement
Commandant en chef Président Abd Rab Mansour Hadi
Ministre de la Défense Brigadier-Général Mohammed Nasir Ahmad Ali
Main-d'œuvre
Actifs 401 000
Réservistes 450 000
Budgets
Budget 2 milliards de dollars (2006)
Pourcentage du PNB 6.0 % (2006)
Industrie
Fournisseurs nationaux Yemens Military Industry
Fournisseurs étrangers Drapeau de la Bulgarie Bulgarie
Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Drapeau de la Russie Russie
Drapeau de la Corée du Nord Corée du Nord
Articles annexes
Histoire Guerre civile de 1994 au Yémen
Guerre du Saada
Révolte yéménite de 2011-2012

Les forces armées yéménites sont constituées d'une armée de l'air, d'une armée de terre et d'une marine. Ses quartiers-généraux sont situés à Sanaa.

Elles disposent de 401 000 personnels actifs et de 450 000 réservistes. L'armée yéménite, deuxième en terme d'effectifs de la péninsule d'Arabie après l'Arabie saoudite, a principalement été impliquée dans la guerre israélo-arabe de 1948-1949, la brève crise des Îles Hanish avec l'Érythrée, la guerre civile de 1994 au Yémen et plus récemment dans la guerre du Saada contre les rebelles houthis.

Le commandant en chef des forces armées est le président Abd Rab Mansour Hadi depuis 2011. Les fournisseurs étrangers en équipement de l'armée yéménite sont principalement la Bulgarie, la Chine, la Russie et la Corée du Nord[1]. Le Yémen dispose également de sa propre industrie militaire, l'Industrie militaire du Yémen (en).

Budget de la défense[modifier | modifier le code]

Le montant des dépenses de défense toujours été l'une des trois plus grandes dépenses du gouvernement yéménite et devrait rester élevé en raison de la mise en place éventuelle de la conscription et des problèmes de sécurité posés par le terrorisme et les conflits tribaux. Le budget de la défense a augmenté de 540 millions de dollars en 2001 à un montant estimé à 2 milliards de dollars en 2006 et serait probablement de 3,5 milliards de dollars en 2012. Selon le gouvernement américain, le budget de 2006 représente environ 6 % du produit national brut de ce pays[2].

Équipement[modifier | modifier le code]

Armée de terre[modifier | modifier le code]

Elle est organisée en 8 brigades blindées, 16 brigades d'infanterie, 6 brigades mécanisées, 2 brigades de commandos aéroportés, 1 brigade de missiles sol-sol, 3 brigades d'artillerie, une garde républicaine, une brigade de forces spéciales et six brigades de défense aérienne consistant en 4 bataillons anti-aéronefs et 1 bataillon de missiles sol-air.

Chars/blindés[modifier | modifier le code]

[Quand ?]

Char d'assaut T-54. Le Yémen dispose de 700 exemplaires de ce types ainsi que de sa variante, le T-55.

Artillerie[modifier | modifier le code]

Défense anti-aérienne[modifier | modifier le code]

Équipement individuel[modifier | modifier le code]

Soldats des forces armées yéménites.

Force aérienne[modifier | modifier le code]

[Quand ?]

Le Mikoyan-Gourevitch MiG-21 équipe majoritairement l'armée de l'air yéménite.
Aéronef Origine Type Versions En service Notes
Lockheed C-130 Hercules Drapeau des États-Unis États-Unis transport tactique C-130H 3
Antonov An-12 Cub Drapeau de l'URSS Union soviétique transport tactique 2
Antonov An-26 Curl Drapeau de l'URSS Union soviétique transport tactique 6
Yakovlev Yak-40 Codling Drapeau de l'URSS Union soviétique transport tactique 35
Aero L-39 Albatros Drapeau de la Tchécoslovaquie Tchécoslovaquie avion d'entraînement L-39c 12
Agusta-Bell AB204/AB205 Drapeau de l'Italie Italie hélicoptère utilitaire AB204B 2
Agusta-Bell AB206 Drapeau de l'Italie Italie hélicoptère utilitaire 6
Agusta-Bell AB212 Twin Huey Drapeau de l'Italie Italie hélicoptère utilitaire AB212 2
Agusta-Bell AB214 Drapeau de l'Italie Italie hélicoptère utilitaire AB214 6
Kamov Ka-27 Helix Drapeau de l'URSS Union soviétique hélicoptère utilitaire 25
Mil Mi-8 Hip Drapeau de l'URSS Union soviétique transport/attaque Mi-8T 9
Mil Mi-14 Haze Drapeau de l'URSS Union soviétique transport/anti-sous-marin 36
Mil Mi-24 Hind Drapeau de l'URSS Union soviétique hélicoptère d'attaque Mi-35 8
MiG-29 Fulcrum Drapeau de l'URSS Union soviétique avion de chasse MiG-29A
MiG-29UB
22
Northrop F-5E Tiger II Drapeau des États-Unis États-Unis avion de chasse F-5E
F-5B
12
Soukhoï Su-22 Fitter-C Drapeau de l'URSS Union soviétique bombardier Su-22M-2
Su-22U
30
Yakovlev Yak-11 Moose Drapeau de l'URSS Union soviétique avion d'entraînement 140
Zlin Z 142 Drapeau de la Tchécoslovaquie Tchécoslovaquie avion d'entraînement Z 142 6

Marine de guerre [Quand ?][modifier | modifier le code]

Le Yémen possède 2 corvettes de classe Tarentul en 2012.

2 corvettes de classe Tarentul, 8 patrouilleurs de classe Osa, 4 navires utilitaires, 3 Type 037, 1 dragueur de mines de classe Natya, 2 dragueurs de mines de classe Yevgenya.

Forces paramilitaires[modifier | modifier le code]

71 000 soldats. Environ 50 000 d'entre eux constituent l'Organisation centrale de la sécurité du ministère de l'Intérieur ; elles sont équipées de blindés et de fusils d'assaut. 20 000 autres sont des tribus pro-gouvernementales armées. Le Yémen dispose également d'une force de garde-côtes relevant du Ministère de l'Intérieur et comprenant 1 200 personnels[3].

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Yemen was Bulgaria's Biggest Arms Export Partner in 2010 - UN, consulté le 6 novembre 2012
  2. (en) Yemen Military Stats, NationMaster
  3. (en) Interviews: Commander of Yemeni Coast Guard Forces Ali Ahmed Ras’ee, Yemen Post, 5 mai 2008

Liens externes[modifier | modifier le code]