Fennec

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fennec (homonymie).

Vulpes zerda

Description de cette image, également commentée ci-après

Un fennec (Vulpes zerda)
au parc zoologique de Virginie, aux États-Unis.

Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Mammalia
Sous-classe Theria
Infra-classe Eutheria
Ordre Carnivora
Sous-ordre Caniformia
Famille Canidae
Genre Vulpes

Nom binominal

Vulpes zerda
Zimmermann, 1780

Répartition géographique

Description de l'image  Fennec area.png.

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Statut CITES

Sur l'annexe  III  de la CITES Annexe III , Rév. du 22/04/76

Synonymes

  • Fennecus zerda

Le Fennec[1] (Vulpes zerda) ou Renard des sables du Sahara est un petit renard du genre Vulpes et de la famille des Canidés.

Adapté à la vie dans le désert, il fréquente le Sahara. Il est la plus petite espèce de canidés au monde.

Description[modifier | modifier le code]

Le fennec a de très longues oreilles (pouvant mesurer jusqu'à dix centimètres), un nez assez long, de longues moustaches et une queue relativement longue, plate et touffue. On le surnomme renard de poche, du fait de sa toute petite taille. C'est en effet le plus petit des canidés qui existe sur Terre. Il mesure de 20 à 40 cm. Son poids moyen est de 1,7 kg contre 6 pour un renard normal. Sa taille moyenne est d'environ 20 cm (+/- 15 cm quand on y ajoute les oreilles). Il a un pelage allant du brun pâle à presque blanc et ressemble beaucoup au renard nain auquel il est apparenté, hormis ses oreilles dressées, chacune aussi grande que la face. Sa queue est longue de 18 à 30 cm.

Reproduction[modifier | modifier le code]

Les fennecs sont des animaux qui s'accouplent pour la vie. La maturité sexuelle a lieu entre 6 mois et 1 an. En général, les accouplements ont lieu entre janvier et février pour des portées qui naîtront entre mars et avril. Le fennec mâle est souvent agressif et protecteur avec sa femelle. Il lui fournit de la nourriture durant sa période de gestation et de lactation. La gestation dure en général entre 50 et 52 jours. Le fennec femelle peut avoir jusqu'à cinq petits par portée mais en a le plus souvent deux à quatre.

Comportement[modifier | modifier le code]

La nuit, les longues oreilles du fennec lui permettent d'entendre les plus petits bruits que font ses proies, ce qui lui permet de ne pas faire de longues recherches inutiles dans le désert. Le fennec est un redoutable chasseur, rusé et véloce. Il est parfaitement adapté au climat aride, ses oreilles très vascularisées et très grandes comparées à celles du renard sont des éléments refroidissants. Les poils sous ses pattes lui permettent de ne pas glisser sur le sable et d'approcher ses proies en silence. Le jour, la température du sable est de 70 °C à la surface. Mais le fennec peut creuser jusqu'à deux mètres de profondeur, ramenant ainsi la température aux environs de 30 °C. La surface plantaire du fennec est couverte de poils épais qui le protègent de la chaleur du sable[2]. Le fennec creuse très rapidement et, quand il est poursuivi, se cache dans le sable. Son terrier est tapissé d'un ensemble de matériaux moelleux tels que fourrure ou plumes. Le fennec dort généralement le jour et sort la nuit chercher sa nourriture. Lorsqu'un vent de sable se lève, les petits fennecs cherchent un abri auprès de leurs parents qui les dissimulent parfois sous leur longue queue touffue. Lorsqu'il rencontre une femelle de son espèce, il la capture pour s'accoupler avec celle-ci[réf. nécessaire].

Comme le renard, le fennec glapit ou jappe, c'est-à-dire qu'il pousse des petits cris ou grognements successifs, mais en cas de danger, il est capable de produire un son plus intense[3].

Régime alimentaire[modifier | modifier le code]

Le fennec est omnivore. Il se nourrit essentiellement de souris, de petits oiseaux, de lézards, de poissons de sable (Scincus scincus) ou d'insectes, et complète ce régime avec des fruits. Le fennec s'abreuve parfois dans des points d'eau, bien qu'il semble que cela ne soit pas nécessaire. La capacité des fennecs à se passer d'eau pour des durées indéterminées résulte de leur adaptation à leur habitat désertique et de leur régime alimentaire : certains insectes figurant au menu du fennec sont constitués de 70 % d'eau. De plus, le système rénal du fennec concentre bien davantage les urines que ne le fait celui de l'homme, ce qui a pour effet une élimination maximale de déchets pour un minimum de perte d'eau.

Géographie et habitat[modifier | modifier le code]

Le fennec habite les déserts du nord de l'Afrique et jusqu'à l'Arabie saoudite. On trouve la plupart des fennecs en Algérie, l'équipe nationale algérienne de football en a d'ailleurs fait son symbole. L'habitat du fennec est un terrier, creusé dans le sable ou dans de petites grottes. On peut le retrouver dans les steppes.

Capture interdite[modifier | modifier le code]

La vente des jeunes fennecs aux Européens amateurs d'exotisme est désormais interdite. Le fennec étant toujours un animal de compagnie recherché, le trafic n'en continue pas moins frauduleusement même si ces animaux sauvages développent facilement un trouble de la thyroïde[4].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. Annexes au Journal officiel des Communautés européennes du 18 décembre 2000. Lire en ligne.
  2. Référence Animal Diversity Web : Vulpes zerda (en)
  3. Fennec (Vulpes zerda) sur le site Manimalworld, consulté le 11 nov. 2013
  4. Fennec : le renard des sables du Sahara devient un NAC publié le 10 août 2009 sur Web-libre.org

Liens taxonomiques[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]