Eyes Open

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Eyes Open

Album par Snow Patrol
Sortie 1er mai 2006 (Monde)
9 mai 2006 (US)
Enregistré octobre-décembre 2005
Durée 45:00
Genre Rock alternatif
Powerpop
Producteur Jacknife Lee
Label A&M Records
Fiction
Polydor
Universal

Albums par Snow Patrol

Singles

  1. You're All I Have
    Sortie : 24 avril 2006
  2. Chasing Cars
    Sortie : 6 juin 2006
  3. Hands Open
    Sortie : 16 octobre 2006
  4. Set the Fire to the Third Bar
    Sortie : 13 novembre 2006
  5. Open Your Eyes
    Sortie : 12 février 2007
  6. Shut Your Eyes
    Sortie : 22 mai 2007

Eyes Open est le titre du quatrième album studio du groupe anglais Snow Patrol, mis en vente le 1er mai 2006 dans le monde entier, sauf aux États-Unis, où il est sorti le 9 mai 2006. Il a été généralement bien accueilli par la critique et a été un grand succès commercial dans plusieurs pays. C'est l'album musical qui s'est le plus vendu au Royaume-Uni en 2006. Le single Chasing Cars est celui qui a connu le plus de succès.

Enregistrement et composition[modifier | modifier le code]

Après le succès de l'album Final Straw, qui leur a apporté la notoriété, les membres du groupe veulent faire encore mieux et Tom Simpson et Jonny Quinn prennent même des leçons de piano et de batterie afin de progresser encore dans l'utilisation de leurs instruments respectifs. Paul Wilson remplace Mark McClelland à la basse après le départ de ce dernier[1]. Le groupe entreprend l'écriture de nouvelles chansons dans une petite maison de Dingle, sur la côte ouest de l'Irlande après avoir appris que Kate Bush y avait séjourné pour écrire[2]. L'album est enregistré d'octobre à décembre 2005, principalement au studio Grouse Lodge, dans le comté de Westmeath en Irlande. Ce studio est décrit par Simpson comme vieux et loin de tout, où « le pub le plus proche est à environ six miles », ce qui aide le groupe à se concentrer en évitant toute distraction[3].

Le groupe y enregistre pendant six semaines, et le producteur Jacknife Lee leur fait ensuite terminer l'enregistrement dans deux studios londoniens pour éviter que le groupe ne s'installe trop confortablement dans son nouvel environnement campagnard. Les chansons sont composées « comme elles viennent » et non comme un ensemble et le groupe évite de passer trop de temps sur un morceau, préférant passer à un autre avant d'y revenir plus tard. Le groupe prend le temps d'analyser chaque morceau et procède à de nombreuses modifications dans les arrangements[3].

Snow Patrol en concert à Utrecht le 11 octobre 2006.

Le groupe rencontre Ken Stringfellow, des Posies, lors d'un festival et lui propose de participer à l'album. Stringfellow accepte et vient une journée en studio pour contribuer aux claviers. Eugene Kelly, des Vaselines, vient participer aux chœurs sur plusieurs chansons[4]. Gary Lightbody compose Set the Fire to the Third Bar vers la fin des sessions d'enregistrement spécialement pour proposer ce duo à Martha Wainwright. Il écrit les paroles, qui évoquent une relation à distance, en à peine vingt minutes. La « troisième barre » du titre se réfère à un radiateur électrique que la grand-mère de Lightbody lui permettait parfois de mettre à pleine puissance, sur la troisième barre, quand il faisait particulièrement froid[5].

You're All I Have parle d'une relation de dépendance nuisible et enrichissante à la fois, « quelque chose qui vous terrifie mais dont vous ne pouvez pas détourner les yeux » selon Lightbody[6]. Lightbody écrit Chasing Cars dans le jardin de Jacknife Lee après s'être saoulé au vin blanc. C'est selon lui « la plus pure chanson d'amour » qu'il a écrite. Le titre provient d'une phrase que lui avait dite son père alors qu'il était tombé amoureux d'une fille : « Tu es comme un chien poursuivant une voiture. Tu ne l'attraperas jamais et tu ne saurais pas quoi en faire même si tu y arrivais »[7].

Titre et pochette[modifier | modifier le code]

Le titre de l'album est tiré des paroles du single Hands Open : « Hands open and my eyes open, I just keep hoping, that your heart opens ». Pour Tom Simpson, sa signification est de voir le monde avec une parfaite clarté mais il ajoute que chaque membre du groupe a sa propre opinion sur le sujet[4]. Hands Open fait également référence à Sufjan Stevens et à sa chanson Chicago. La pochette de l'album, créée par Mat Maitland, est une image stylisée d'une femme et d'un homme en train de s'étreindre.

Eyes Open Tour[modifier | modifier le code]

Billet du concert de Snow Patrol à Amsterdam le 5 février 2007.

Le 14 février 2006, Snow Patrol commence à Belfast une tournée de promotion de l'album sous le nom Eyes Open Tour. Pendant un an et demi, le groupe joue 177 concerts (dont 31 dans le cadre de festivals) en Europe, en Amérique du Nord, en Océanie et au Japon. La tournée se termine le 22 septembre 2007 à Perth. En mai et juin 2006, une grande partie de la tournée en Amérique du Nord est annulée et reprogrammée en septembre, le chanteur Gary Lightbody souffrant d'une laryngite[8]. En octobre 2006, les six derniers spectacles de la deuxième tournée européenne du groupe (dont quatre en France) doivent être annulés en raison d'une blessure à l'épaule du bassiste Paul Wilson[9].

La malchance poursuit le groupe début 2007 quand le batteur Jonny Quinn se casse le bras en faisant du snowboard juste avant la troisième tournée européenne. Pour ne pas annuler de nouveaux concerts, le groupe fait appel à Graham Hopkins pour le remplacer pendant tout le mois de février[10]. Lors de la nouvelle tournée en Amérique du Nord qui suit, le guitariste Nathan Connolly se blesse au pied et doit jouer assis pour toute la fin de la tournée[11].

Accueil[modifier | modifier le code]

Succès commercial[modifier | modifier le code]

Eyes Open s'est classé à la première place des charts au Royaume-Uni, en Australie, en Irlande et en Nouvelle-Zélande. Il a été l'album le plus vendu en 2006 au Royaume-Uni[12] et a été disque de platine dans de nombreux pays, notamment en Allemagne[13], en Australie (quatre fois)[14], au Canada [15], aux États-Unis[16] et en Irlande (sept fois)[17]. Au Royaume-Uni, l'album est sept fois disque de platine, soit plus de 2 100 000 albums vendus[18].

Classements et certifications[modifier | modifier le code]

Classements[modifier | modifier le code]

Meilleures positions de Eyes Open dans les classements musicaux
Classement musical Meilleure
position
Drapeau de l'Allemagne Allemagne (Media Control Charts)[19] 17
Drapeau de l'Australie Australie (ARIA)[20] 1
Drapeau de l'Autriche Autriche (Ö3 Austria Top 40)[21] 3
Drapeau de la Belgique Belgique (Flandre Ultratop)[22] 9
Drapeau de la Belgique Belgique (Wallonie Ultratop)[23] 64
Drapeau de l'Espagne Espagne (Promusicae)[24] 47
Drapeau des États-Unis États-Unis (Billboard 200)[25] 27
Drapeau de la France France (SNEP)[26] 67
Drapeau de l'Irlande Irlande (Irish Recorded Music Association)[27] 1
Drapeau de la Norvège Norvège (VG-lista)[24] 39
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande (RIANZ)[28] 1
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Mega Album Top 100)[29] 6
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni (UK Albums Chart)[30] 1
Drapeau de la Suède Suède (Sverigetopplistan)[24] 16
Drapeau de la Suisse Suisse (Schweizer Hitparade)[31] 15

Certifications[modifier | modifier le code]

Certifications de Eyes Open
Pays Ventes Certifications
Drapeau de l'Allemagne Allemagne 200 000 + Disque de platine Platine[13]
Drapeau de l’Argentine Argentine 20 000 + Disque d'or Or[32]
Drapeau de l'Australie Australie 280 000 + Disque de platine 4 × Platine[14]
Drapeau de l'Autriche Autriche 20 000 + Disque de platine Platine[33]
Drapeau de la Belgique Belgique 30 000 + Disque de platine Platine[34]
Drapeau du Canada Canada 100 000 + Disque de platine Platine[15]
Drapeau du Danemark Danemark 15 000 + Disque d'or Or[35]
Drapeau des États-Unis États-Unis 1 000 000 + Disque de platine Platine[16]
Drapeau de l'Irlande Irlande 105 000 + Disque de platine 7 × Platine[17]
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 45 000 + Disque de platine 3 × Platine[36]
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni 2 100 000 + Disque de platine 7 × Platine[18]
Drapeau de la Suisse Suisse 15 000 + Disque d'or Or[37]

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Notation des critiques

Score cumulé
Site Note
Metacritic 67/100[38]
Compilation des critiques
Périodique Note
Albumrock 3,5 étoiles[39]
Allmusic 4 étoiles[40]
Drowned in Sound 6/10[41]
The Guardian 4 étoiles[42]
New Musical Express 6/10[43]
Pitchfork Media 6,6/10[44]
PopMatters 4/10[45]
Rolling Stone 3 étoiles[46]
Sputnikmusic 4,5 étoiles[47]
The A.V. Club B+[48]
USA Today 4,5 étoiles[49]

L'album a recueilli dans l'ensemble de bonnes critiques musicales, obtenant un score de 67/100, sur la base de 25 critiques collectées, sur Metacritic[38].

Parmi les critiques positives, MacKenzie Wilson, d'Allmusic, écrit que Lightbody « a une nouvelle fois écrit des chansons introspectives qui viennent du cœur sans être trop cruches ou trop joyeuses » et que Snow Patrol est « le genre de groupe qui rend belle la simplicité et qui transforme en art les défauts de l'être humain »[40]. Pour le site Sputnikmusic, c'est « un album presque parfait » qui est conceptuel dans le sens où « chaque chanson a pour thème l'amour ou sa perte », les chansons devenant de plus en plus tristes à mesure que l'album avance[47]. Edna Gundersen, de USA Today évoque un album « intime et doux-amer » et « grandiose sans être jamais ampoulé »[49]. Le webzine albumrock met en avant « la diversité des compositions, plutôt bien réparties, qui en fait un album agréable à écouter de bout en bout » pour « un album simpliste, mais loin d'être désagréable » et « quelques petites merveilles » telles que Make This Go on Forever, Chasing Cars et Set the Fire to the Third Bar[39]. Josh Modell, de The A.V. Club, estime que « l'album plonge tête la première dans les eaux du grand public en espérant que la force de ses intentions sera visible sous sa brillante grandiloquence », l'objectif étant accompli mais non sans quelques petits accrocs[48]. Et pour Betty Clarke, du Guardian, « Snow Patrol est prêt à éclipser Coldplay en tant que plus grand créateur d'hymnes pop »[42].

Parmi les critiques mitigées, Eddie Smack, du New Musical Express, estime que c'est un « bon album » qui a « du brio mais peu de variété »[43]. Christian Hoard, de Rolling Stone, affirme que plus de « chansons plus percutantes » comme Hands Open et It's Beginning to Get to Me, « auraient pu élever l'album au-dessus d'une simple beauté »[46]. Dom Gourley, de Drowned in Sound, évoque un album « fiable » mais sans surprise et comprenant trop de ballades[41]. Et pour Marc Hogan, de Pitchfork Media, il manque à l'album « la vivacité » de Final Straw mais il est empli « d'étincelles et d'explosions » et Lightbody conserve toute son « acuité émotionnelle »[44].

Du côté des critiques négatives, John Bergstrom, de PopMatters, estime qu'il est « facile à écouter, mélodique et bien écrit » mais trop calculé pour plaire au plus grand nombre et « sans identité »[45].

Distinctions[modifier | modifier le code]

En 2007, le groupe remporte les Meteor Music Awards dans les catégories du meilleur groupe irlandais et du meilleur album irlandais[50]. Il est nommé aux Brit Awards dans les catégories du meilleur groupe britannique, du meilleur album britannique et du meilleur single britannique (pour Chasing Cars)[51]. Chasing Cars est nommée aux Grammy Awards dans la catégorie de la meilleure chanson rock[52].

Liste des chansons[modifier | modifier le code]

No Titre Durée
1. You're All I Have 4:33
2. Hands Open 3:17
3. Chasing Cars 4:27
4. Shut Your Eyes 3:17
5. It's Beginning to Get to Me 4:35
6. You Could Be Happy 3:02
7. Make This Go on Forever 5:47
8. Set the Fire to the Third Bar (avec Martha Wainwright) 3:23
9. Headlights on Dark Roads 3:30
10. Open Your Eyes 5:41
11. The Finish Line 3:28

Bandes originales[modifier | modifier le code]

Chasing Cars peut être entendue dans Grey's Anatomy (saison 2, épisode 27 et saison 7, épisode 18), Cold Case (saison 4, épisode 24) et Les Frères Scott (saison 3, épisode 22). Elle fait partie de la bande originale du film Le Mytho (2011). Open Your Eyes peut être entendue dans Urgences (saison 12, épisode 22), Grey's Anatomy (saison 3, épisode 2) et Les 4400 (saison 3, épisode 9). You're All I Have fait partie de la bande originale des films Lettre ouverte à Jane Austen (2007) et The Invisible (2007). Shut Your Eyes fait partie de la bande originale du film La Dernière Chanson (2010). You Could Be Happy peut être entendue dans Smallville (saison 6, épisode 16). Make This Go on Forever peut être entendue dans Grey's Anatomy (saison 3, épisode 15). The Finish Line fait partie de la bande originale du film The Nines (2007)[53].

Crédits[modifier | modifier le code]

Interprètes[modifier | modifier le code]

Snow Patrol

Musiciens additionnels

  • Martha Wainwright - chant sur Set the Fire to the Third Bar
  • James Banbury, Adrian Bradbury, Caroline Dale, Caroline Dearney, Zoe Martlew - violoncelle
  • Leon Bosch, Ben Russell - contrebasse
  • Mia Cooper, Louisa Fuller, Richard George, Ursula Gough, Janice Graham, Rebecca Hirsch, Karin Leishman, Beatrix Lovejoy, Pauline Lowbury, Maya Magub, Richard Milone, Steve Morris, Everton Nelson, Charles Sewart, Paul Willey, Lucy Williams, Warren Zielinski - violon
  • Timothy Grant, William Hawkes, Maxine Moore, Matthew Souter, Anya Ulman - alto

Équipe de production et artistique[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) John Paulsen, « Interview with Tom Simpson », sur Bullz-Eye.com (consulté le 20 juin 2012)
  2. (en) « Snow Patrol Use Bush Inspiration », sur contactmusic.com (consulté le 20 juin 2012)
  3. a et b (en) Paul Anthony, « Interview with Snow Patrol », sur WebCite (consulté le 20 juin 2012)
  4. a et b (en) « Interview: Tom Simpson from Snow Patrol », sur pluginmusic.com (consulté le 20 juin 2012)
  5. (en) Neil McCormick, « How Martha melted Snow Patrol », sur The Daily Telegraph (consulté le 20 juin 2012)
  6. Interview de Gary Lightbody sur MTV le 10 janvier 2008
  7. (en) « Chasing Cars », sur lazyrocker.com (consulté le 20 juin 2012)
  8. (en) « All North American Dates Postponed », sur snowpatrol.com (consulté le 20 juin 2012)
  9. (en) « Snow Patrol Cancel Tour Dates Due To Injury », sur contactmusic.com (consulté le 20 juin 2012)
  10. (en) « Snow Patrol in Injury Drama », sur Hot Press (consulté le 20 juin 2012)
  11. (en) « Update From the Road Part II », sur snowpatrol.com (consulté le 20 juin 2012)
  12. (en) « Best-Selling Albums 2006 », Official Charts Company (consulté le 11 avril 2011)
  13. a et b (de) « Gold-/Platin-Datenbank », sur musikindustrie.de (consulté le 5 mars 2013)
  14. a et b (en) « ARIA Charts - Accreditations - 2007 Albums », Australian Recording Industry Association (consulté le 11 avril 2011)
  15. a et b (en) « Gold & Platinum Certification », sur Canadian Recording Industry Association (consulté le 21 juin 2012)
  16. a et b (en) « Gold & Platinum - Snow Patrol », RIAA (consulté le 11 avril 2011)
  17. a et b (en) « 2006 Certification Awards Multi Platinum », sur irishcharts.ie (consulté le 5 mars 2013)
  18. a et b (en) « Certified Awards Search - Snow Patrol », sur BPI (consulté le 21 juin 2012)
  19. (de) « Snow Patrol - Chartverfolgung », sur musicline.de (consulté le 23 août 2011)
  20. (en) Australian-charts.com – Snow Patrol – Eyes Open. ARIA Top 50 album. Hung Medien.
  21. (de) Austriancharts.at – Snow Patrol – Eyes Open. Ö3 Austria Top 40. Hung Medien.
  22. (nl) Ultratop.be – Snow Patrol – Eyes Open. Ultratop 200 albums. Ultratop et Hung Medien / hitparade.ch.
  23. Ultratop.be – Snow Patrol – Eyes Open. Ultratop 200 albums. Ultratop et Hung Medien / hitparade.ch.
  24. a, b et c « Snow Patrol - Eyes Open », sur lescharts.com (consulté le 23 août 2011)
  25. (en) « Eyes Open Awards », Allmusic (consulté le 5 mars 2013)
  26. Lescharts.com – Snow Patrol – Eyes Open. SNEP. Hung Medien.
  27. (en) « Snow Patrol - Eyes Open », sur acharts.us (consulté le 20 juin 2012)
  28. (en) Charts.org.nz – Snow Patrol – Eyes Open. RIANZ. Hung Medien.
  29. (nl) Dutchcharts.nl – Snow Patrol – Eyes Open. Mega Album Top 100. Hung Medien.
  30. (en)« Snow Patrol - Top 75 Releases », sur theofficialcharts.com (consulté le 23 août 2011)
  31. (en) Swisscharts.com – Snow Patrol – Eyes Open. Schweizer Hitparade. Hung Medien.
  32. (es) « Disco de oro y platino », sur capif.org.ar (consulté le 5 mars 2013)
  33. (de) « Gold & Platin - Snow Patrol », sur ifpi.at (consulté le 5 mars 2013)
  34. (en) « Gold and Platinum Certifications Albums 2008 », sur ultratop.be (consulté le 5 mars 2013)
  35. (da) « Certificeringer », sur ifpi.dk (consulté le 6 mars 2013)
  36. (en) « The Official New Zealand Music Chart », sur rianz.org.nz (consulté le 5 mars 2013)
  37. (en) « Awards Database - Snow Patrol », sur swisscharts.com (consulté le 5 mars 2013)
  38. a et b (en) « Eyes Open », sur Metacritic (consulté le 29 mai 2012)
  39. a et b (en) « Chronique de Eyes Open », sur albumrock.net,‎ 2 octobre 2006 (consulté le 28 novembre 2013)
  40. a et b (en) MacKenzie Wilson, « Eyes Open », Allmusic (consulté le 11 avril 2011)
  41. a et b (en) Dom Gourlay, « Snow Patrol - Eyes Open », Drowned in Sound,‎ 2 mai 2006 (consulté le 28 novembre 2013)
  42. a et b (en) Betty Clarke, « Eyes Open », The Guardian,‎ 5 mai 2006 (consulté le 21 juin 2012)
  43. a et b (en) Eddie Smack, « Eyes Open », New Musical Express,‎ 28 avril 2006 (consulté le 21 juin 2012)
  44. a et b (en) Marc Hogan, « Eyes Open », Pitchfork Media,‎ 22 mai 2006 (consulté le 11 avril 2011)
  45. a et b (en) John Bergstrom, « Computer Love », PopMatters,‎ 15 mai 2006 (consulté le 11 avril 2011)
  46. a et b (en) Christian Hoard, « Eyes Open », Rolling Stone,‎ 26 mai 2006 (consulté le 28 novembre 2013)
  47. a et b (en) « Snow Patrol - Eyes Open », Sputnikmusic,‎ 14 mai 2006 (consulté le 28 novembre 2013)
  48. a et b (en) Josh Modell, « Snow Patrol: Eyes Open », The A.V. Club,‎ 7 juin 2006 (consulté le 28 novembre 2013)
  49. a et b (en) Edna Gundersen, « Snow Patrol has Eyes Open », USA Today,‎ 22 mai 2006 (consulté le 11 avril 2011)
  50. (en) « 2007 Meteor Ireland Music Awards », sur meteor.ie (consulté le 20 juin 2012)
  51. (en) « The Brit's 2007 », sur brits.co.uk (consulté le 20 juin 2012)
  52. (en) « 49th Grammy Awards - 2007 », sur rockonthenet.com (consulté le 20 juin 2012)
  53. « Bande son - Snow Patrol », sur Internet Movie Database (consulté le 20 juin 2012)