En remontant le Mississippi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
En remontant le Mississippi
29e histoire de la série Lucky Luke
Image illustrative de l'article En remontant le Mississippi

Scénario Goscinny
Dessin Morris
Genre(s) Franco-Belge
Aventure

Personnages principaux Lucky Luke
Capitaine Barrow
Capitaine Lowriver

Éditeur Dupuis
Première publication no 1111 de Spirou (1959)
ISBN ISBN 2-8001-1456-8

Prépublication Spirou (1959)
Albums de la série Lucky Luke
Précédent L'Évasion des Dalton Sur la piste des Dalton Suivant

En remontant le Mississippi est la vingt-neuvième histoire de la série Lucky Luke par Morris (dessin) et René Goscinny (scénario). Elle est publiée pour la première fois du no 1111 au no 1132 du journal Spirou, avant d'être publiée en album en 1961.

Univers[modifier | modifier le code]

Synopsis[modifier | modifier le code]

Lucky Luke est témoin d'une querelle entre deux capitaines de bateau à vapeur, le capitaine Barrows de la « Daisy Belle » et le capitaine Lowriver de l'« Asbestos D. Plower ». Les deux marins font un pari : ils feront une course sur le Mississippi, et le premier arrivé gagnera le monopole de la circulation sur le fleuve. Barrows, qui sait que Lowriver n'hésitera pas à employer des moyens malhonnêtes pour le vaincre, engage Lucky Luke pour le protéger des coups tordus de son rival. En chemin, le cow-boy solitaire doit effectivement déjouer les machinations de plusieurs personnages engagés par Lowriver pour retarder la « Daisy Belle ». Le bateau du capitaine Barrows doit également surmonter les nombreux aléas que comporte la navigation sur le Mississippi : crues, sécheresse, obstacles, etc.

Personnages[modifier | modifier le code]

Personnages principaux
  • Lucky Luke
  • Capitaine Barrows : capitaine de la Daisy Belle. Lucky Luke prend parti pour lui dans sa rivalité avec le capitaine Lowriver.
  • Capitaine Lowriver : capitaine de l'Asbestos D. Plower. Il veut être le seul à faire la ligne La Nouvelle-Orléans-Minneapolis sur le Mississippi. Proposant dans ce but à Barrows une course entre les deux bateaux dont l'enjeu est l'exclusivité de la navigation sur le fleuve, il emploie n'importe quels moyens malhonnêtes pour gagner.
Équipage de la Daisy Belle 
  • Ned : pilote de la Daisy Belle. Menteur réputé.
  • Sam : second de Ned, il lui verse en permanence son café.
  • Bang : chauffeur-mécanicien de la Daisy Belle, surnommé ainsi parce qu'il a fait exploser plusieurs chaudières de bateaux à vapeur au cours de sa carrière.
Employés du capitaine Lowriver 
  • Cards Devon : joueur de cartes et tricheur, il est engagé par Lowriver pour ralentir la Daisy Belle.
  • Têtenfer Wilson : habitant de Bâton-Rouge qui aime provoquer les bagarres et qui se sert de sa tête très dure pour vaincre ses adversaires. Lowriver l'emploie pour ralentir la Daisy Belle.
  • Explosion Harris : expert en bombes, il est engagé par Lowriver pour faire exploser la Daisy Belle.
  • Pistol Pete : ce tueur à gages est employé par Lowriver pour se débarrasser de Lucky Luke.
  • Carpe Muette : Indien habitant à Saint-Louis. Son surnom est Pie Bavarde.

Historique[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.

Les sources historiques de cet album sont de deux ordres :

Le premier est la course folle de 1870 entre deux steamers du Mississippi, le Robert E Lee du capitaine Cannon (auquel l'Abestos D. Plower et le capitaine Lowriver empruntent quelques traits) et le Natchez V du capitaine Leathers (la Daisy Belle de Barrows dans la bande dessinée). Bon nombre de péripéties relatées par Morris et Goscinny sont directement inspirées de faits authentiques : blocage des soupapes de sécurité, échouages sur des bancs de sable, passagers débarqués à la pointe de la carabine pour alléger le bateau, paris colossaux engagés aux États-Unis mais aussi en Europe, présence à bord de tricheurs professionnels —card sharks en argot américain—, tricheries en tous genres et prises de risques irresponsables, médiatisation et réception grandiose à l'arrivée à Minneapolis[1].

Le deuxième correspond aux récits « de la frontière » et mémoires de Mark Twain (de son vrai nom Samuel L. Clemens). Samuel Clemens avait travaillé comme pilote sur le Mississippi ; son nom de plume de « Mark Twain » est un terme technique lié à son métier (mark twain autrement dit mark two, c'est-à-dire un « pied de pilote » minimal de deux pieds d'eau, soit 70 centimètres, entre la quille du bateau et le fond du fleuve, considéré comme l'extrême limite pour tenter un passage au dessus d'un banc de sable). À bord de la Daisy Belle, Lucky Luke assure des tâches qui furent celles de Samuel L. Clemens / Mark Twain à bord des vapeurs sur lesquels il embarqua, en particulier le sondage permanent du lit du fleuve devant l'étrave du bateau.

Publication[modifier | modifier le code]

Revues[modifier | modifier le code]

Album[modifier | modifier le code]

Adaptation[modifier | modifier le code]

Cet album a été adapté dans la série animée Lucky Luke, diffusée pour la première fois en 1984 où le chien Rantanplan apparaît dans cet épisode.

Têtenfer Wilson, l'un des méchants de l'album, apparaît dans le film live Lucky Luke (2009) de James Huth. Il y est joué par Alejandro Zanga.

Pistol Pete, un autre méchant de l'album, apparaît dans le même film.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Natchez vs Robert E. Lee Steamboat Race », sur Under-The-Hill-Salloon,‎ 6 avril 2004 (consulté le 4 janvier 2015)
  2. « Lucky Luke - Parutions dans le journal de Spirou », sur bdoubliees.com (consulté le 4 janvier 2015)
  3. « Lucky - 16 - En remontant le Mississipi », sur bedetheque.com (consulté le 4 janvier 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]