Dalton City

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dalton City
49e histoire de la série Lucky Luke
Scénario René Goscinny
Dessin Morris
Genre(s) Franco-Belge
Aventure

Personnages principaux Lucky Luke
Les Dalton
Rantanplan

Éditeur Dargaud
Lucky Comics
Première publication no 441 de Pilote (1968)
ISBN ISBN 2-205-00340-2
Nb. de pages 44

Prépublication Pilote (1968)
Albums de la série Lucky Luke
Précédent Le Pied-Tendre Jesse James Suivant

Dalton City est la quarante-neuvième histoire de la série Lucky Luke par Morris (dessin) et René Goscinny (scénario). Elle est publiée pour la première fois du no 441 au no 462 du journal Pilote. Puis est publiée en album en 1969 aux éditions Dargaud.

Univers[modifier | modifier le code]

Synopsis[modifier | modifier le code]

Dean Fenton raconte, en prison, comment sa ville, Fenton Town, est devenue le paradis des despérados, juste avant qu'il se fasse arrêter par Lucky Luke et soit mis en prison. Les Dalton sont très intéressés par cette histoire. Après une erreur du télégraphiste, Joe est libéré pour bonne conduite. Celui-ci fait évader ses frères afin de fonder Dalton City sur les ruines de Fenton Town.

Personnages[modifier | modifier le code]

Lulu Carabine : chanteuse et chef d'un groupe de danseuses travaillant pour le saloon des Dalton. Dans cet album Joe et William Dalton ont le béguin pour elle. Lucky Luke s'en servira pour les piéger.

Historique[modifier | modifier le code]

Publication[modifier | modifier le code]

Revues[modifier | modifier le code]

Album[modifier | modifier le code]

Adaptations[modifier | modifier le code]

Cet album a été adapté dans la série animée Lucky Luke, diffusée pour la première fois en 1984.

Plusieurs années plus tôt, en 1964, Pierre Gripari avait écrit pour le compte de Nicolas Bataille une pièce de théâtre adaptée des personnages de Morris et intitulée Lucky Luke à Dalton City. La pièce fut finalement abandonnée, mais son synopsis réutilisé dans Texas Jim ou le coboye triste, où les personnages de Lucky Luke et des Dalton sont très reconnaissables, bien que leurs noms aient été changés pour des raisons de droits. La pièce, antérieure à l'album, présente outre son titre le thème d'une ville dont les Dalton auraient pris le contrôle. Les similitudes s'arrêtent cependant là, les récits de l'album et de la pièce étant très dissemblables[1]

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pièce publiée dans le recueil Pièces enfantines, Éditions L'Âge d'Homme, 1977.