Les Rivaux de Painful Gulch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les Rivaux de Painful Gulch
32e histoire de la série Lucky Luke
Scénario René Goscinny
Dessin Morris
Genre(s) Franco-Belge
Aventure

Personnages principaux Lucky Luke
Famille O'Timmins
Famille O'Hara

Éditeur Dupuis
Première publication no 1186 de Spirou (1961)
Albums de la série Lucky Luke
Précédent À l'ombre des derricks Billy the Kid Suivant

Les Rivaux de Painful Gulch est la trente-deuxième histoire de la série Lucky Luke par Morris (dessin) et René Goscinny (scénario). Elle est publiée pour la première fois du no 1186 au no 1207 du journal Spirou, puis en album en 1962.

Univers[modifier | modifier le code]

Synopsis[modifier | modifier le code]

Dans la ville de Painful Gulch, les familles O'Timmins (à gros nez rouge) et O'Hara (à grandes oreilles) se font la guerre depuis des dizaines d'années, et ne savent même plus pourquoi. Lucky Luke est nommé maire de la ville pour tenter de résoudre ce problème.

Lucky Luke essaie de réconcilier les deux familles grâce à une grande fête avec des concours où tout est programmé pour que seuls les O'Timmins et les O'Hara gagnent. Mais cette fête se conclut en pugilat. Lucky Luke décide finalement de mettre les hommes des deux familles en prison jusqu'à ce qu'ils se décident à faire la paix. Les femmes des deux familles qui en ont assez de cette guerre accélèrent le rapprochement. Painful Gulch connaît enfin la paix.

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Famille O'Hara (avec de grandes oreilles)
    • Josuah : il gagne ex æquo le concours de tir avec Bigelow O'Timmins
    • Mammy : épouse de Pappy O'Hara, elle en a assez de la rivalité entre les deux familles
    • Nathaniel : il gagne ex æquo le rodéo avec Montgomery O'Timmins
    • Pappy : toujours en fauteuil roulant, il en veut à la famille O'Timmins car ils ne veulent pas utiliser l'eau de la rivière dont cette famille contrôle l'accès
    • Zacharias : il est emprisonné par Lucky Luke en même temps que Bigelow O'Timmins
  • Famille O'Timmins (avec un gros nez rouge)
    • Bigelow : il gagne ex æquo le concours de tir avec Josuah O'Hara
    • Emily « Bobonne » : épouse de « Old Timer » O'Timmins, comme Mammy O'Hara, elle en a assez des rivalités et elle enverra d'ailleurs sa famille lutter contre l'incendie chez les O'Hara
    • Montgomery : il gagne ex æquo le rodéo avec Nathaniel O'Hara
    • Old Timer : il interdit l'accès à la rivière aux O'Hara, même s'il ne se souvient plus de l'origine de leur querelle ; il aidera cependant à transporter l'eau lors de l'incendie à la suite de l'insistance de sa femme.
  • Aloysius O'Timmins-O'Hara (grandes oreilles et gros nez rouge) : son portrait montre que les familles se sont bien réconciliées

Historique[modifier | modifier le code]

  • L'histoire est inspirée de la (en) querelle entre les familles McCoy et Hatfield, qui fit douze morts en 1878, à la suite d'une dispute qui avait démarré à propos d'un cochon [1].
  • Le terme anglais Gulch signifie « Vallée fluviale ». Le toponyme fictif Painful Gulch peut donc être traduit en mot-à-mot par « Vallée douloureuse ».

Publication[modifier | modifier le code]

Revues[modifier | modifier le code]

Spirou 1186 à 1207, 1961

Album[modifier | modifier le code]

Éditions Dupuis, no 19, 1962

Adaptations[modifier | modifier le code]

  • Cet album a été adapté dans la série animée Lucky Luke, diffusée pour la première fois en 1984 où le chien Rantanplan apparaît dans cet épisode.
  • Le nom de la ville Painful Gulch apparaît en clin d'œil dans le film Lucky Luke (2009) de James Huth. La diligence dans laquelle Billy the Kid arrive à Daisy Town vient de Painful Gulch.
  • Un clin d'oeil à cet album est présent dans l'album de bande-dessinée Sortilèges de la série Mélusine de François Gilson et Clarke. Planche 34 (page 41), à l'occasion d'une joute de sorts, Mélusine lance le sort Timmins O'Hara qui donne un gros nez et des oreilles décollées [2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Le dictionnaire Goscinny, p. 755, Ed JC Lattès, 2003, ISBN 2-7096-2313-7
  2. http://danslabulle.over-blog.com/article-17007451.html

Sources[modifier | modifier le code]