La Belle Province (Lucky Luke)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Belle Province (homonymie).
La Belle Province
111e histoire de la série Lucky Luke
Scénario Laurent Gerra
Dessin Achdé
Genre(s) Franco-Belge
Aventure

Personnages principaux Lucky Luke
Lieu de l’action Québec, Canada

Éditeur Lucky Comics (Dargaud)
Collection Les Aventures de Lucky Luke d'après Morris
Première publication 2004
ISBN [[Spécial:Ouvrages de référence/978-2884711357
2-884-71135-X|978-2884711357
2-884-71135-X]]
Nb. de pages 52
Albums de la série Lucky Luke
Précédent La Légende de l'Ouest (série originale) La Corde au cou Suivant

La Belle Province est la cent-onzième histoire de la série Lucky Luke par Achdé et Laurent Gerra. Elle est publiée pour la première fois en album en 2004 dans la collection Les Aventures de Lucky Luke d'après Morris.

Le premier Lucky Luke de l'ère post-Morris[modifier | modifier le code]

Il s'agit du premier album de Lucky Luke dessiné par un autre que Morris, décédé en 2001. Afin de marquer la différence, les Aventures de Lucky Luke deviennent les Aventures de Lucky Luke d'après Morris et la numérotation repart à zéro.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Lors d'un rodéo, Jolly Jumper s'éprend de Province, une jument québécoise. Cette rencontre forcera Lucky Luke à se rendre au Canada pour soigner la mélancolie de son cheval. Une fois arrivés en sol canadien, ils font escale dans une ville où Lucky Luke fut entarté à la poutine lors d'une escarmouche dans un bistro. Jolly retrouva sa belle Province tandis que Luke qui faisait la connaissance du couple Bombardier, apprend sur MacHabban, un riche banquier mégalomane qui achète plusieurs commerces de la ville pour ensuite les faire fermer pour créer ses propres franchises commerciaux, et aussi avec l'aide de ses complices criminels pour intimider ceux qui s'opposent la vente de leurs commerces. Province fut enlevée par les hommes de MacHabban. Lucky Luke et son fidèle compagnon, partent à la recherche de la jument, mais Luke a été pris au piège par Nestor, le majordome de MacHabban, qui est en fait un fugitif américain déguisé que recherchait Lucky Luke. MacHabban et ses comparses envahissent les terres de Mario Bombardier pour attaquer la résidence en leur mettant le feu. Libéré par son cheval, Lucky Luke retourna chez les Bombardier mais il arriva trop tard, toute la propriété est en cendre et les Bombardier sont maintenant sans-abris. Lucky Luke part pourchasser MacHabban et sa troupe pour stopper leurs folies et avec l'aide des citoyens de la ville, ils mettent un terme aux activités criminelles de MacHabban.

Caricatures de l'album[modifier | modifier le code]

Personnalités connues[modifier | modifier le code]

  • La célèbre chanteuse Céline Dion (chanteuse du saloon), accompagnée de son mari et gérant : René Angélil (pianiste du saloon).
  • Le célèbre chanteur québécois et micro-brasseur Robert Charlebois (client du saloon).
  • Un des plus grands chanteurs québécois : Gilles Vigneault (client du saloon).

Source[modifier | modifier le code]