Les Dalton dans le blizzard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les Dalton dans le blizzard
35e histoire de la série Lucky Luke
Scénario René Goscinny
Dessin Morris
Genre(s) Franco-Belge
Aventure

Personnages principaux Lucky Luke
Les frères Dalton
Winston Pendergast
Rantanplan

Éditeur Dupuis
Première publication no 1256 de Spirou (1962)
ISBN ISBN 2-8001-1462-2

Prépublication Spirou (1962)
Albums de la série Lucky Luke
Précédent Les Collines noires Les Dalton courent toujours Suivant

Les Dalton dans le blizzard est la trente-cinquième histoire de la série Lucky Luke par Morris (dessin) et René Goscinny (scénario). Elle est publiée pour la première fois du no 1256 au no 1277 du journal Spirou. Puis est publiée en album en 1963.

Univers[modifier | modifier le code]

Synopsis[modifier | modifier le code]

Pour la xième fois, les Dalton s'évadent. Cette fois, Joe a une idée pour ne pas se faire reprendre par Lucky Luke. Ils traverseront la frontière et iront s'établir au Canada. Pour être sûr que Luke ne suivra pas leur piste, ils se font passer pour les frères Jones: Frank, Louis, Robert et Jim Jones (ce-dernier, pour une raison simpliste, se transformera en Imbécile Jones). L'enuui, c'est que tout le monde reconnait les Dalton et Lucky Luke n'a aucune peine à suivre leurs pistes, d'autant plus qu'un témoin lui a affirmé qu'ils se rendaient au Canada. Les Dalton parviennent quant même à franchir la frontière avant d'être rejoints. Ils y arrivent en plein hiver: il fait froid et il y a de la neige sur le sol.

Le même jour de leur arrivée, ils attaquent un saloon du coin et apprennent qu'il n'y a qu'un seul policier dans les environs, le caporal Winston Pendergast. Celui-ci, qui habite chez un certain Grospierre, vient d'ailleurs de faire la connaissance de Lucky Luke qui, à son tour, vient de franchir la frontière canadienne. Les deux hommes apprennent l'attaque de l'auberge, ce qui fait des Dalton des criminels au Canada. Ils décident de s'allier pour les arrêter. Ils se mettent sur leur piste, ce qui est facile car elle est jalonnée d'attaques de banques. À Petipavé, Lucky Luke parvient à arrêter William, Jack et Averell qui sont libérés peu après par Joe. Les Dalton décident de fuir vers le nord. Ils trouvent refuge un moment dans un camp de bûcherons où ils travaillent à la cuisine mais Lucky Luke est toujours sur leurs traces et ils doivent de nouveau fuir.

Ils arrivent bientôt à Golden Glow où la nuit dure six mois. Le premier but de Joe est d'acheter le saloon où les prospecteurs viennent dépenser leur or. Pour cela, ils organisent un combat de boxe arrangé entre Joe et Averell. Jack et William gageront pour Joe et c'est lui qui devra gagner. Averell n'est cependant pas d'accord et flanque une râclée à Joe pendant le combat. Lorsque William réussit à lui faire entendre raison et qu'un Joe knock out est vainqueur, les spectateurs mettent à sac le saloon. Le propriétaire de celui-ci décide quitter le pays, écœuré, et l'établissement devient finalement propriété des Dalton. C'est à ce moment que Lucky Luke et le caporal Pendergast arrivent en ville. Après avoir vainement monté la population locale contre eux, les Dalton doivent fuir. Encerclés par des loups dans la forêt, ils sont sauvés par Lucky Luke qui les ramène aux États-Unis.

Personnages[modifier | modifier le code]

  • les Canadiens
    • Gros Pat : bûcheron canadien, arrête de se battre sur la seule demande du caporal, et va de lui-même au pénitencier (3 jours de marche pour 2 jours de peine)
    • Grospierre : trappeur canadien, délivre Rantanplan d'un piège, accueille Lucky Luke, c'est chez lui que ce dernier rencontre le caporal
    • Minceruisseau : bûcheron canadien, qui emploie les Dalton comme bûcherons, puis au vu des résultats comme hommes de ménages et cuisiniers
    • caporal Winston Pendergast : caporal de la police montée canadienne, si son autorité est reconnue par ses concitoyens (Cf. Gros Pat), elle a peu d'effet sur les Dalton
    • Grosthomas : aubergiste d'un village nommé Le Tuyau
    • Quatrebornes : bûcheron du camp de Minceruisseau
    • Rocherluisant : bûcheron du camp de Minceruisseau
    • Petitsentier : bûcheron du camp de Minceruisseau
    • Largeroute : bûcheron du camp de Minceruisseau
    • Grostas : bûcheron du camp de Minceruisseau
    • Brutépaisse : bûcheron du camp de Minceruisseau
    • Œil de taupe : Indien vivant au pied d'une chute
    • Mollet de coq : fils du précédent
    • frères Bellesource : quatre enfants de taille échelonnée vivant au Canada. Connus dans leur village pour être des terribles
  • les Américains
    • Anvil Klonc : forgeron qui délivre les Dalton de leurs boulets, est tellement peureux qu'il est même effrayé par Rantanplan qui lui donne la patte
    • Panchito : gamin d'origine mexicaine qui apporte à Lucky Luke le télégramme lui annonçant l'évasion des Dalton
    • Averell Dalton : le plus grand et le plus bête, toujours affamé, "gaffeur-né"[1]
    • Jack Dalton : plus petit qu'Averell, mais plus grand que William
    • William Dalton : plus petit que Jack, mais plus grand que Joe, avec Jack ils "constituent le chœur grec"[1]
    • Joe Dalton : le plus petit, le plus teigneux, "stupide, (...) égoïste, vaniteux, cruel et avide"[1], il voue une haine inextinguible à Lucky Luke

Historique[modifier | modifier le code]

Publication[modifier | modifier le code]

Revues[modifier | modifier le code]

Spirou no 1256 à 1277, 1962

Album[modifier | modifier le code]

Éditions Dupuis, no 22, 1963

Adaptation[modifier | modifier le code]

Cet album a été adapté dans la série animée Lucky Luke, diffusée pour la première fois en 1983 et dans le film d'animation au cinéma Les Dalton en cavale pour une compilation des 3 épisodes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c texte écrit par Goscinny dans le dossier de presse du film "La Ballade des Dalton" (1977), cité dans Le Dictionnaire Goscinny (2003) p.690

Sources[modifier | modifier le code]