Le Fil qui chante

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Fil qui chante
71e histoire de la série Lucky Luke
L'installation de poteaux télégraphique
L'installation de poteaux télégraphique

Scénario René Goscinny
Dessin Morris
Genre(s) Franco-Belge
Aventure

Personnages principaux Lucky Luke

Éditeur Lucky Comics (Dargaud)
Première publication 1977
ISBN ISBN 2-205-01144-8
Nb. de pages 44

Prépublication Paris Match (1977)
Albums de la série Lucky Luke
Précédent L'Empereur Smith Le Magot des Dalton Suivant

Le Fil qui chante est la soixante-onzième histoire de la série Lucky Luke par Morris et René Goscinny. Elle est publiée pour la première fois dans Paris Match, puis sous forme d'album en 1977 aux éditions Dargaud. C'est le dernier album de Lucky Luke auquel Goscinny participa, sa mort survenant l'année de sa publication.

Univers[modifier | modifier le code]

Synopsis[modifier | modifier le code]

Cent mille dollars seront offerts à la ville qui construira le plus rapidement une ligne télégraphique jusqu'à Salt Lake City. Les villes de Carson à l'ouest et d'Omaha à l'est relèvent le défi. Mais les sabotages de l'équipe adverse et les attaques d'Indiens ralentiront quelque peu les pionniers du fil qui chante, dont fait partie Lucky Luke.

Personnages[modifier | modifier le code]

  • James Gamble : Ingénieur très optimiste chargé d'effectuer du télégraphe entre Carson City à Salt Lake City.
  • Bradwell : Chef de l'équipe qui part d'Omaha et qui entend bien empocher la prime promise à celui qui arrivera en premier à Salt Lake City.
  • Sparks : Employé du télégraphe qui fait partie de l'équipe de Gamble.
  • Pots : Cuisinier de l'équipe de Gamble.
  • Épervier Malingre : Indien engagé par Gamble afin que les tribus indiennes laissent passer le télégraphe.
  • Samuel Shoebrand : Planteur de poteaux.

Historique[modifier | modifier le code]

Publication[modifier | modifier le code]

Revues[modifier | modifier le code]

Album[modifier | modifier le code]

Adaptation[modifier | modifier le code]

Cet album a été adapté dans la série animée Lucky Luke, diffusée pour la première fois en 1984.

Sources[modifier | modifier le code]