Sarah Bernhardt (Lucky Luke)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Sarah Bernhardt
Sarah Bernhardt
83e histoire de la série Lucky Luke
Sarah Bernhardt vers 1880, cliché de Napoléon Sarony
Sarah Bernhardt vers 1880, cliché de Napoléon Sarony

Scénario Xavier Fauche
Jean Léturgie
Dessin Morris
Genre(s) Franco-Belge
Aventure

Personnages principaux Lucky Luke
Sarah Bernhardt

Éditeur Dargaud
Lucky Comics
Première publication 1982
ISBN ISBN 2-205-02225-3
Nb. de pages 44
Albums de la série Lucky Luke
Précédent La Corde du pendu et autres histoires Daisy Town Suivant

Sarah Bernhardt est la quatre-vingt-troisième histoire de la série Lucky Luke par Morris, Xavier Fauche et Jean Léturgie. Elle est publiée en album en 1982 aux éditions Dargaud.

Univers[modifier | modifier le code]

Synopsis[modifier | modifier le code]

Sarah Bernhardt fait une tournée aux États-Unis. Lucky Luke est chargé de la protéger contre la ligue pour la vertu et surtout contre la femme de son président.

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Sarah Bernhardt (1844-1923), comédienne de théâtre française. À plusieurs reprises, Sarah récite le poème de Sully Prudhomme, Le vase brisé.

Historique[modifier | modifier le code]

Publication[modifier | modifier le code]

Revues[modifier | modifier le code]

Album[modifier | modifier le code]

Adaptation[modifier | modifier le code]

Sous le titre Prima Donna, cet album a été adapté dans la série animée Lucky Luke, diffusée pour la première fois en 1991, sauf qu'il s'agit ici non pas d'une comédienne, mais d'une chanteuse d'opéra, qui chante l'air de Carmen (L'amour est enfant de Bohême, il n'a jamais jamais connu de loi).

Dans le film Lucky Luke (2009) de James Huth, Billy the Kid fait référence à Sarah Bernhardt.

Sources[modifier | modifier le code]