Les Cousins Dalton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cousins (homonymie).
Les Cousins Dalton
25e histoire de la série Lucky Luke
Scénario René Goscinny
Dessin Morris
Genre(s) Franco-belge
Aventure

Personnages principaux Lucky Luke
Les Frères Dalton

Éditeur Dupuis
Première publication no 992 de Spirou (1957)

Prépublication Spirou (1957)
Albums de la série Lucky Luke
Précédent Lucky Luke contre Joss Jamon Le Juge Suivant

Les Cousins Dalton est la vingt-cinquième histoire de la série Lucky Luke par Morris (dessin) et René Goscinny (scénario). Elle est publiée pour la première fois du no 992 au no 1013 du journal Spirou. Puis est publiée en album en 1958.

Univers[modifier | modifier le code]

Synopsis[modifier | modifier le code]

Joe, William, Jack et Averell Dalton, les cousins des authentiques Frères Dalton (morts à la fin de l'album Hors-la-loi), ne rêvent que de venger les défunts en tuant Lucky Luke et devenir des desperados aussi renommés que leurs célèbres parents. Comme ce sont de piètres bandits, ils suivent un entraînement intensif et deviennent des hors-la-loi redoutés.

Les Dalton se tournent alors vers leur vendetta envers Lucky Luke qu'ils retrouvent à Killer Gulch. Ce dernier les dupe lorsqu'ils jouent aux cartes qui aura le plaisir de tuer le cow-boy : Luke leur fournit des cartes (qui ne devaient être que des as) et les quatre frères ont chacun quatre as. Ils se battent momentanément entre eux croyant qu'il y a de la triche. Puis ils partent à la poursuite de Luke avant de comprendre que ce dernier est toujours dans la ville de Killer Gulch. Pour le faire sortir, ils font un blocus de la ville empêchant quiconque d'entrer ou de sortir et Luke accepte de se livrer. Luke se bat contre chaque Dalton à mains nues et les bat l'un après l'autre. Impressionnés, les Dalton proposent à Lucky Luke de devenir leur complice. Luke accepte en apparence et s'arrange pour empêcher les Dalton de commettre des forfaits.

Lorsque les Dalton comprennent qu'ils ont été trompés, ils se séparent et partent chacun de leur côté pour retrouver Lucky Luke. Ainsi, Luke affronte et capture chacun des Dalton un par un (en allant d'Averell, le premier à le retrouver, pour terminer avec Joe) et les quatre frères iront en prison.

Personnages[modifier | modifier le code]

  • les Dalton
    • Joe : le plus petit, le plus teigneux, "stupide, (...) égoïste, vaniteux, cruel et avide"[1], il voue une haine inextinguible à Lucky Luke ; il est recherché contre 5 $ ("wanted $ 5)
    • William : plus petit que Jack, mais plus grand que Joe, avec Jack ils "constituent le chœur grec"[1] ; il est recherché contre 2,50 $ ("wanted $ 2,50)
    • Jack : plus petit qu'Averell, mais plus grand que William ; il est recherché contre "un objet d'art en plâtre véritable"
    • Averell : le plus grand et le plus bête, toujours affamé, "gaffeur-né"[1] ; il n'est pas recherché ("not wanted")
    • Bill, Bob, Emmet, Grat : leur nom figure sur une affiche, il s'agit des quatre frères morts à la fin de l'album "Hors la loi"
  • Abestos C. Cavenaugh : directeur de la banque de Dead Man Gulch, il se prête aux attaques truquées imaginées par Lucky Luke car il voulait être acteur
  • Jones : patron de l'hôtel de Frightful Gulch
  • Yvan Red Beard : son portait apparaît sur une des affiches du bureau du shérif, il s'agit d'une caricature d'Yvan Delporte, rédacteur en chef de Spirou à l'époque de la publication dans le périodique

Historique[modifier | modifier le code]

Publication[modifier | modifier le code]

Revues[modifier | modifier le code]

Spirou n° 992 à 1013, 1957

Album[modifier | modifier le code]

Éditions Dupuis, n° 12, 1958

Adaptation[modifier | modifier le code]

Cet album a été adapté dans la série animée Lucky Luke, diffusée pour la première fois en 1991.

Deux références aux Dalton apparaissent dans le film Lucky Luke (2009) de James Huth. Lucky Luke parlant de ses aventures cite "Lucky Luke contre les Dalton" et Billy the Kid cite les Dalton dans une de ses conversations avec Jesse James.

Les Dalton apparaissent dans le film Les Dalton (2004) de Philippe Haim.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c texte écrit par Goscinny dans le dossier de presse du film "La Ballade des Dalton" (1977), cité dans Le Dictionnaire Goscinny (2003) p.690

Sources[modifier | modifier le code]