Dinar tunisien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dinar.
Dinar tunisien
Unité monétaire moderne actuelle
Pays officiellement
utilisateurs
Tunisie Tunisie
Appellation locale DT
Code ISO 4217 TND
Sous-unité 1000 millimes
Taux de change 1 EUR = 2,186 TND
1 TND = 0,457 EUR
1 TND = 0,607 USD
(02-08-2013)
Chronologie de la monnaie

Le dinar tunisien (دينار تونسي, TND ou DT en Tunisie) est la monnaie de la Tunisie depuis le 1er novembre 1958, suite à la promulgation de la loi no 58-109 du . À partir de cette date, il remplace le franc tunisien au taux de 1 dinar pour 1 000 francs.

Le dinar tunisien est divisé en 1 000 millimes. On retrouve la trace de cet héritage dans l'appellation argotique frank pour désigner les millimes. Lors de sa création, un dinar était l'équivalent de 2,115880 grammes d'or fin.

Histoire[modifier | modifier le code]

Son nom dérive du latin denarius aureus qui signifie pièce d'or et qui désigne à l'origine une monnaie romaine, ayant une valeur de 10 as, qui est employée comme équivalent du solidus (monnaie byzantine que les Arabes connaissent avant l'avènement de l'islam). Après la conquête de la Syrie, les Arabes, n'ayant pas leur propre monnaie, continuent d'utiliser dans leurs transactions commerciales le solidus byzantin. Plus tard, ils frappent des imitations. Ce n'est que sous le règne du calife omeyyade Abd al-Malik, en l'an 77 de l'hégire (696-697), qu'ils frappent enfin le premier dinar. Il est alors épigraphique et supprime toute représentation figurative.

Pièces[modifier | modifier le code]

En 1960, des pièces en aluminium de 1, 2 et 5 millimes et des pièces en laiton de 10, 20, 50 et 100 millimes sont introduites. Les pièces de 1 et 2 millimes ne sont plus émises par la suite et on les rencontre rarement. En 1968, des pièces en nickel valant ½ dinar sont introduites puis remplacées par de plus petites pièces en cupronickel en 1976 alors que des pièces de 1 dinar en cupronickel sont introduites. Une pièce de 5 dinars est introduite en 1970 puis retirée de la circulation. En 2002, des nouvelles pièces de 5 dinars mélangeant deux métaux sont introduites En 2013, la banque centrale émet deux nouvelles pièces de 200 millimes et deux dinars[1]. Les diverses pièces émises depuis 1960 portent les valeurs suivantes :

  • 1 millime (1960) ;
  • 2 millimes (1960) ;
  • 5 millimes (1960-) ;
  • 10 millimes (1960-) ;
  • 20 millimes (1960-) ;
  • 50 millimes (1960-) ;
  • 100 millimes (1960-) ;
  • 200 millimes (2013-) ;
  • ½ dinar (1968-) ;
  • 1 dinar (1976-) ;
  • 2 dinars (2013-) ;
  • 5 dinars (1970, 2002-).
Pièces en circulation
Image Valeur
5millimes.jpg
5 millimes
10 millimes.jpg
10 millimes
Unknown origin coin 7.JPG
20 millimes
50 millimes.jpg
50 millimes
Deux cent millimes tn.png
100 millimes
200 millimes TND.png
200 millimes
500millimes.jpg
½ dinar
1 tunesian dinar.jpg
1 dinar
2 dinars TND.png
2 dinars
Cinq dinars tunis.jpg
5 dinars

Billets[modifier | modifier le code]

Les divers billets émis depuis 1958 portent les valeurs suivantes :

  • ½ dinar (1958-1973) ;
  • 1 dinar (1958-1980) ;
  • 5 dinars (1958-)[2] ;
  • 10 dinars (1969-) ;
  • 20 dinars (1980-) ;
  • 30 dinars (1997-2013) ;
  • 50 dinars (2009-).
Billets en circulation
Image Valeur Couleur dominante Description
Avers Revers Avers Revers
Defaut.svg 5 TND reverse.jpg 5 dinars vert Hannibal Barca
10 TND obverse.jpg 10 TND reverse.jpg 10 dinars bleu Ibn Khaldoun
10 TND - 2005 - obverse.jpg 10 TND - 2005 - reverse.jpg 10 dinars bleu Didon
Defaut.svg Defaut.svg 10 dinars bleu Abou el Kacem Chebbi Médersa El Bachia
20 TND obverse.jpg 20 TND reverse.jpg 20 dinars violet Kheireddine Pacha
50 TND ob 2009.jpg 50 TND rev 2009.jpg 50 dinars vert Ibn Rachik

Après la révolution tunisienne, les billets de dix et vingt dinars qui contiennent des slogans liés au sont remplacés par de nouveaux billets au ton orangé.

Évolution du taux de change[modifier | modifier le code]

Le dinar n'a cessé de baisser depuis le début des années 1980. De 1983 à 1991, le taux de change effectif nominal du dinar connaît une période de dépréciation d'un peu moins de 5 % par an. À l'inverse, tout au long des années 1990, le taux de change effectif réel du dinar est resté beaucoup plus stable avec une dépréciation moyenne d'environ 1 % par an.À partir de 2001, le dinar se déprécie à un rythme moyen de 5 % par an, avec une pointe de 8,6 % en 2003 et une baisse de 4,1 % en 2005[réf. souhaitée]. Cette dépréciation est notamment perceptible à travers la hausse croissante des prix des voitures « populaires » importées en euro.

Au regard de l'évolution des deux dernières décennies, la dépréciation du dinar a tendance à prendre une dimension structurelle et à lui conférer le statut de monnaie faible. Selon des statistiques de la Banque centrale de Tunisie (BCT) de 2005, le dinar se déprécie à un rythme plus rapide vis-à-vis des principales monnaies d'endettement et d'investissement du pays : l'euro et le dollar[réf. nécessaire]. Cette tendance à la dépréciation s'est accélérée :

Par rapport au dollar, le dinar s'est déprécié à un rythme beaucoup plus rapide (-9,6 %) ; son cours est passé de 1,229 dinar à 1,359 dinar pour un dollar[Quand ?]. En 2006, le dollar s'échange en moyenne contre 1,305 dinar[réf. souhaitée].

Les observateurs, tels que la mission économique française en Tunisie, expliquent « cette accélération de la baisse de la valeur internationale du dinar par une volonté de la BCT de préserver les parts de marché du pays dans le commerce international ». Ainsi, ils mettent à l'actif de cette politique de change la « bonne résistance » des exportations du secteur textile. Car la dépréciation du dinar favorise les exportations en améliorant leur compétitivité.

Restrictions[modifier | modifier le code]

L'importation ou l'exportation de dinars est un délit en Tunisie. Aux boutiques hors taxes, les prix sont donc en monnaies convertibles comme l'euro, le dollar américain ou la livre sterling.

Tout résident en Tunisie a le droit à une allocation touristique qui lui permet d'exporter une somme en devise étrangère équivalente à 6 000 dinars par an[4],[5].

Pour les voyageurs non résidents en Tunisie, il existe beaucoup de guichets automatiques permettant de convertir les monnaies étrangères en dinars. Ils ont le droit, en quittant le pays, d'emporter avec eux l'équivalent en devise de 5 000 dinars sans justificatif. Au delà de cette somme, il leur faut présenter la déclaration d'importation de ces devises ou éventuellement une autorisation de la BCT[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :