Championnat d'Italie de football 2008-2009

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Serie A
2008-2009

Description de l'image  Lega Calcio marchio.png.
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) FIGC
Édition 107e
Lieu Drapeau de l'Italie Italie
Date du au
Participants 20
Matchs joués 380
Site web officiel
Hiérarchie
Hiérarchie 1er échelon
Niveau inférieur Serie B 2008-2009
Palmarès
Tenant du titre Inter Milan
Promu(s) en début de saison Bologne
Chievo Vérone
Lecce
Vainqueur Inter Milan
Deuxième Juventus
Troisième Milan AC
Relégué(s) Torino
Reggina
Lecce
Buts 988
Meilleur joueur Drapeau : Suède Zlatan Ibrahimović
Meilleur(s) buteur(s) Drapeau : Suède Zlatan Ibrahimović

Navigation

La saison 2008-2009 du Championnat d'Italie de football est la 107e édition de la première division italienne.

Lors de cette saison, l'Inter Milan a conservé son titre de champion d'Italie face aux dix-neuf meilleurs clubs Italien lors d'une série de matchs se déroulant sur toute l'année.

Les vingt clubs participants au championnat ont été confrontés à deux reprises aux dix-neuf autres.

La Coupe Intertoto ayant vu sa dernière édition en 2008, seules six places étaient qualificatives pour les compétitions européennes, la dernière place étant celles du vainqueur de la Coupe d'Italie 2008-2009.

L'Inter Milan a été sacré champion d'Italie pour la dix-septième fois.

Qualifications en Coupe d'Europe[modifier | modifier le code]

À l'issue de la saison, les clubs placés aux trois premières places du championnat se sont qualifié pour la Ligue des champions 2009-2010, le club arrivé quatrième s'est quant à lui qualifié pour le tour de barrages de qualification des non-champions de cette même Ligue des champions.

Alors que le vainqueur de la Coupe d'Italie a pris la première des trois places en Ligue Europa, les deux autres places sont revenues respectivement au cinquième et au sixième du championnat. À noter que cette dernière place ne qualifie que pour le troisième tour de qualification, et non pour les barrages comme les deux précédentes.

Participants[modifier | modifier le code]

Légende des couleurs
Club Ville Dernière
montée
Classement
2008-2009
Entraîneur Depuis Stade Capacité
théorique
Atalanta Bergame 2006 9 Drapeau : Italie Luigi Delneri 2007 Stadio Atleti Azzurri d'Italia 26 393
Bologne Bologne 2008 2 (SB) Drapeau : Italie Giuseppe Papadopulo 2009 Stadio Renato Dall'Ara 39 444
Cagliari Cagliari 2004 14 Drapeau : Italie Massimiliano Allegri 2008 Stadio Sant'Elia 23 486
Catane Catane 2006 17 Drapeau : Italie Walter Zenga 2008 Stadio Angelo Massimino 23 420
Chievo Vérone 2008 1 (SB) Drapeau : Italie Domenico Di Carlo 2008 Stadio Marcantonio Bentegodi 39 211
Fiorentina Florence 2004 4 Drapeau : Italie Cesare Prandelli 2005 Stadio Artemio Franchi 47 282
Genoa Gênes 2007 10 Drapeau : Italie Gian Piero Gasperini 2006 Stadio Luigi Ferraris 36 685
Inter Milan 1908[1] 1 Drapeau : Portugal José Mourinho 2008 Stadio Giuseppe Meazza 80 074
Juventus Turin 2007 3 Drapeau : Italie Ciro Ferrara 2009 Stadio Olimpico de Turin 27 500
Lazio Rome 1989 12 Drapeau : Italie Delio Rossi 2005 Stadio Olimpico de Rome 72 700
Lecce Lecce 2008 3 (SB) Drapeau : Italie Luigi De Canio 2009 Stadio Via del Mare 33 876
Milan Milan 1983 5 Drapeau : Italie Carlo Ancelotti 2001 Stadio Giuseppe Meazza 80 074
Naples Naples 2007 8 Drapeau : Italie Roberto Donadoni 2009 Stadio San Paolo 60 240
Palerme Palerme 2004 11 Drapeau : Italie Davide Ballardini 2008 Stadio Renzo Barbera 37 242
Reggina Reggio de Calabre 2002 16 Drapeau : Italie Nevio Orlandi 2009 Stadio Oreste Granillo 27 454
Rome Rome 1952 2 Drapeau : Italie Luciano Spalletti 2005 Stadio Olimpico de Rome 72 700
Sampdoria Gênes 2003 6 Drapeau : Italie Walter Mazzarri 2007 Stadio Luigi Ferraris 36 685
Sienne Sienne 2003 13 Drapeau : Italie Marco Giampaolo 2008 Stadio Artemio Franchi 15 373
Torino Turin 2006 15 Drapeau : Italie Giancarlo Camolese 2009 Stadio Olimpico de Turin 27 500
Udinese Udine 1995 7 Drapeau : Italie Pasquale Marino 2007 Stadio Friuli 41 652

Compétition[modifier | modifier le code]

Pré-saison[modifier | modifier le code]

Ronaldinho (Milan AC), transféré du FC Barcelone lors du Mercato d'été[2]

À l'orée de sa soixante-dix-septième édition, la Série A qui a connu de nombreux déboires ces dernières années tant au niveau des résultats sportif (mauvaise performance des clubs Italiens au niveau européen) qu'au niveau de la réputation (Violence et racisme dans les stades, tricheries et pénalités des clubs), va essayer de redorer son blason au cours de cette nouvelle saison.

Cette année, l'Inter Milan va tenter d'obtenir un 4e titre consécutif[3]. Face à lui, l'AS Rome, le grand rival de ces deux dernières années va tenter après avoir décroché une deuxième Coupe d'Italie consécutive l'an passé, de faire mieux cette saison en allant titiller le champion en titre.

Bien entendu, il faudra également compter sur les éternels, la Juventus qui après avoir fait une bonne saison de retour en Série A, se verrait bien récupérer le titre qui lui a été enlevé en 2006. Le Milan AC, qui malgré un saison 2007-2008 passable va tenter avec sa nouvelle star, Ronaldinho, de reconquérir un titre qui lui échappe depuis cinq ans.

En dehors de ces équipes, il faudra aussi compter que l'AC Fiorentina, qui participe à la ligue des champions et qui se verrait bien remporter le premier titre de champion de l'histoire du club. L'Udinese Calcio, qui est régulièrement en coupe d'Europe depuis quelques années voudra peut-être jouer également les troubles fêtes dans le haut du classement.

Enfin, la Lazio Rome qui est loin de l'époque glorieuse de son titre de 2000 tentera de redresser la barre après une 12e place l'an passé.

Le coup d'envoi de la saison a été donné par la Supercoupe d'Italie remporté par l'Inter Milan face à l'AS Rome.

Classement[modifier | modifier le code]

Le classement est basé sur le barème de points classique (victoire à 3 points, match nul à 1, défaite à 0).

Pour départager les égalités, on tient d'abord compte des confrontations directes, puis de la différence de buts particulière, puis la différence de buts générale, puis le nombre de buts marqués et enfin si la qualification ou relégation est en jeu, les deux équipes jouent une rencontre d'appui sur terrain neutre.

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Inter Milan (T) 84 38 25 9 4 70 32 +38
2 Juventus 74 38 21 11 6 69 37 +32
3 Milan AC 74 38 22 8 8 70 35 +35
4 AC Fiorentina 68 38 21 5 12 53 38 +15
5 Genoa CFC 68 38 19 11 8 56 39 +17
6 AS Rome 63 38 19 9 11 64 61 +3
7 Udinese Calcio 58 38 16 10 12 61 50 +11
8 US Palerme 57 38 17 6 15 57 50 +7
9 Cagliari Calcio 53 38 15 8 15 49 50 -1
10 Lazio Rome (C) 50 38 15 5 18 46 55 -9
11 Atalanta Bergame 47 38 13 8 17 45 48 -3
12 Naples 46 38 12 10 16 43 45 -2
13 Sampdoria Gênes 46 38 11 13 14 49 52 -3
14 AC Sienne 44 38 12 8 18 33 44 -11
15 Calcio Catania 43 38 12 7 19 41 51 -10
16 Chievo Vérone (P) 38 38 8 14 16 35 49 -14
17 Bologne FC (P) 37 38 9 10 19 43 62 -19
18 Torino FC 34 38 8 10 20 37 61 -24
19 Reggina Calcio 31 38 6 13 19 30 62 -32
20 US Lecce (P) 30 38 5 15 18 37 67 -30


Légende : Qualifications et relégations
Ligue des Champions 2009-2010 (Phase de Groupes)
Ligue des Champions 2009-2010 (Tour de barrages pour les non-champions)
Ligue Europa 2009-2010 (Tour de barrages)
Ligue Europa 2009-2010 (3e Tour de qualification)
Relégation en Serie B
(T) : Tenant du titre 2007-2008
(P) : Promus en 2007-2008
(C) : Vainqueur de la Coupe d'Italie

Matchs[modifier | modifier le code]

Tableau de résultats
Résultats (▼dom., ►ext.) Rom Ber Bol Cag Cat Chi Fio Gen Int Juv Laz Lec Mil Nap Pal Reg Sam Sie Tor Udi
AS Rome 2-0 2-1 3-2 4-3 0-0 1-0 3-0 0-4 1-4 1-0 3-2 2-2 1-1 2-1 3-0 2-0 1-0 3-2 1-1
Atalanta Bergame 3-0 0-1 1-0 1-0 0-2 1-2 1-1 3-1 1-3 2-0 0-0 0-1 3-1 2-2 0-1 4-2 1-0 2-0 3-0
Bologne FC 1-1 0-1 0-1 3-1 1-1 1-3 2-0 1-2 1-2 3-1 2-1 1-4 0-1 1-1 1-2 3-0 1-4 5-2 0-3
Cagliari Calcio 2-2 0-1 5-1 1-0 2-0 1-0 0-1 2-1 0-1 1-4 2-0 0-0 2-0 1-0 1-1 1-0 1-0 0-0 2-0
Calcio Catania 3-2 1-0 1-2 2-1 1-0 0-2 1-0 0-2 1-2 1-0 1-1 0-2 3-1 2-0 2-0 2-0 0-3 3-2 0-2
Chievo Vérone 0-1 1-1 0-0 1-1 1-1 0-2 0-1 2-2 0-2 1-2 1-1 0-1 2-1 1-0 2-1 1-1 0-2 1-1 1-2
AC Fiorentina 4-1 2-1 1-0 2-1 2-0 2-1 1-0 0-0 1-1 1-0 1-2 0-2 2-1 0-2 3-0 1-0 1-0 1-0 4-2
Genoa CFC 3-1 1-1 1-1 2-1 1-1 2-2 3-3 0-2 3-2 0-1 4-1 2-0 3-2 1-0 4-0 3-1 1-0 3-0 2-0
Inter Milan 3-3 4-3 2-1 1-1 2-1 4-2 2-0 0-0 1-0 2-0 1-0 2-1 2-1 2-2 3-0 1-0 3-0 1-1 1-0
Juventus 2-0 2-2 4-1 2-3 1-1 3-3 1-0 4-1 1-1 2-0 2-2 4-2 1-0 1-2 4-0 1-1 1-0 1-0 1-0
Lazio Rome 4-2 0-1 2-0 1-4 1-0 0-3 3-0 1-1 0-3 1-1 1-1 0-3 0-1 1-0 1-0 2-0 3-0 1-1 1-3
US Lecce 0-3 2-2 0-0 2-0 2-1 2-0 1-1 0-2 0-3 1-2 0-2 1-1 1-1 1-1 0-0 1-3 1-1 3-3 2-2
Milan AC 2-3 3-0 1-2 1-0 1-0 1-0 1-0 1-1 1-0 1-1 4-1 2-0 1-0 3-0 1-1 3-0 2-1 5-1 5-1
Naples 0-3 0-0 1-1 2-2 1-0 3-0 2-1 0-1 1-0 2-1 0-2 3-0 0-0 2-1 3-0 2-0 2-0 1-2 2-2
US Palerme 3-1 3-2 4-1 5-1 0-4 3-0 1-3 2-1 0-2 0-2 2-0 5-2 3-1 2-1 1-0 2-2 2-0 1-0 3-2
Reggina Calcio 2-2 3-1 2-2 2-1 1-1 0-1 1-1 0-1 2-3 2-2 2-3 2-0 1-2 1-1 0-0 0-2 1-1 1-1 0-2
Sampdoria Gênes 2-2 1-0 2-0 3-3 3-0 1-1 0-1 0-1 1-1 0-0 3-1 3-2 2-1 2-2 0-2 5-0 2-2 1-0 2-2
AC Sienne 1-0 1-0 1-1 2-0 1-1 0-2 1-0 0-0 1-2 0-3 2-0 1-2 1-5 2-1 1-0 1-0 0-0 1-0 1-1
Torino FC 0-1 2-1 1-1 0-1 2-1 1-1 1-4 2-3 1-3 0-1 1-3 3-0 2-2 1-0 1-0 0-0 1-3 1-0 1-0
Udinese Calcio 3-1 3-0 1-0 6-2 1-1 0-1 3-1 2-2 0-1 2-1 2-2 2-0 2-1 0-0 3-1 0-1 1-1 2-1 2-0
  •      Victoire à domicile
  •      Match nul
  •      Victoire à l'extérieur

Bilan de la saison[modifier | modifier le code]

Tableau d'Honneur
Compétition Vainqueur
Série A Inter Milan
Coupe d'Italie Lazio Rome
Supercoupe d'Italie Lazio Rome


Qualifications européennes 2009-2010
Ligue des champions Qualifiés
Phase de Groupes Inter Milan
Juventus
Milan AC
Tour de barrages pour les non-champions AC Fiorentina
Ligue Europa Qualifiés
Tour de barrages Lazio Rome
Genoa CFC
3e tour de qualification AS Rome


Promotions et relégations
Relégués en Serie B Torino FC
Reggina Calcio
US Lecce
Promus de Serie B AS Bari
Parme AC
Livourne

Statistiques[modifier | modifier le code]

Meilleurs buteurs[modifier | modifier le code]

Buteur Club Nb de Buts
1 Drapeau : Suède Zlatan Ibrahimović Inter Milan 25
2 Drapeau : Italie Marco Di Vaio Bologne FC 24
Drapeau : Argentine Diego Milito Genoa CFC
4 Drapeau : Italie Alberto Gilardino AC Fiorentina 19
5 Drapeau : Brésil Kaká Milan AC 16
6 Drapeau : Brésil Alexandre Pato Milan AC 15
7 Drapeau : Italie Robert Acquafresca Cagliari Calcio 14
Drapeau : Uruguay Edinson Cavani US Palerme
Drapeau : Italie Fabrizio Miccoli US Palerme
10 Drapeau : Italie Alessandro Del Piero Juventus 13
Drapeau : Italie Filippo Inzaghi Milan AC

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. On ne pas exactement parler de promotion pour ce club puisqu'il a directement rejoint la Serie A dès 1908, date de sa création. Depuis cette date, il n'a jamais connu de relégation.
  2. « Ronaldinho a choisit Milanc AC ! », infotransfert.football.fr,‎ 12 avril 2008 (consulté le 4 novembre 2008)
  3. Vainqueur officiel en 2007 et 2008, il a également récupéré le titre de 2006 sur tapis vert après la relégation administrative de la Juventus

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • x