Championnat de Pologne de football 2008-2009

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ekstraklasa 2008-2009

Logo de l'Ekstraklasa
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) Ekstraklasa SA
Éditions 80e
Date 27 juillet 2008 - 20 mai 2009
Participants 16 équipes
Site web officiel
Palmarès
Vainqueur Wisła Cracovie
Relégué(s) ŁKS Łódź
Górnik Zabrze
Meilleur(s) buteur(s) Drapeau : Pologne Brożek (Wisła) et Drapeau : Zimbabwe Chinyama (Legia), 19 buts

Navigation

La saison 2008-2009 du championnat de Pologne est la quatre-vingtième saison de l'histoire de la compétition, et la toute première sous le nom d'Ekstraklasa. Le Wisła Cracovie a mis son titre en jeu pour la onzième fois de son histoire.

Il est important de préciser que le Dyskobolia a fusionné avec le Polonia Varsovie, ce dernier conservant son nom.

Pour la deuxième fois consécutive, le Wisła Cracovie est devenu champion de Pologne devant le Legia Varsovie et le Lech Poznań.

Les clubs participants[modifier | modifier le code]

Dernière montée[modifier | modifier le code]

Club Dernière
montée
Club Dernière
montée
Legia Varsovie 1948 Ruch Chorzów 2007
Górnik Zabrze 1979 Jagiellonia Białystok 2007
Wisła Cracovie 1995 Polonia Bytom 2007
Odra Wodzisław Śląski 1996 Lechia Gdańsk 2008
Lech Poznań 2002 Śląsk Wrocław 2008
KS Cracovia 2004 Piast Gliwice 2008
GKS Bełchatów 2005 Arka Gdynia 2008
ŁKS Łódź 2006 Polonia Varsovie 2008

Présentation[modifier | modifier le code]

Club Ville Stade Capacité Saison 2007-2008
Arka Gdynia Gdynia Miejski Gosir 12,000 4e de la Liga
GKS Bełchatów Bełchatów Stadion GKS 5,238 9e de la Liga
KS Cracovia Cracovie Stadion Cracovii 11,000 7e de la Liga
Górnik Zabrze Zabrze Stade Ernest Pohl 17,722 8e de la Liga
Jagiellonia Białystok Białystok Białystok City Stadium ¹ 10,000 14e de la Liga
Lech Poznań Poznań Stade Municipal ¹ 18,200 4e de la Liga
Lechia Gdańsk Gdańsk Stadion Lechii 12,244 1er de la Liga
Legia Varsovie Varsovie Stade Wojska Polskiego ¹ 13,628 2e de la Liga
LKS Łódź Lódź Stadion ŁKS 12,160 11e de la Liga
Odra Wodzisław Śląski Wodzisław Śląski MOSiR Stadium 6,620 12e de la Liga
Piast Gliwice Gliwice Stadion Piast 6,000 3e de II Liga
Polonia Bytom Bytom Edwarda Szymkowiaka 7,000 13e de I Liga
Polonia Varsovie Varsovie Stade Polonii 7,000 7e de II Liga
Ruch Chorzów Chorzów Stadion Ruchu 10,000 10e de I Liga
Śląsk Wrocław Wrocław Stade de Maślice 8,346 2e de II Liga
Wisła Cracovie Cracovie Stade Henryk Reyman ¹ 15,577 1er de I Liga

¹ Stade en rénovation

Compétition[modifier | modifier le code]

Pré-saison[modifier | modifier le code]

Affaire de corruption[modifier | modifier le code]

En raison de l'affaire de corruption qui a touché le football polonais, plusieurs équipes ont été sanctionnées. Le Zagłębie Lubin, le Korona Kielce et le Zagłębie Sosnowiec se retrouvent en II Liga. Ces deux derniers étaient de toute manière relégués sportivement, terminant aux 15e et 16e places.

Le Jagiellonia Białystok, initialement relégué compte tenu de sa défaite lors des barrages (4-1) contre l'Arka Gdynia, a été finalement repêché.

Conservé dans l'élite, le Jagiellonia est finalement rattrapé par ses actes dans cette affaire, et est sanctionné juste après la pause hivernale.

Les clubs polonais qualifiés en Coupe d'Europe[modifier | modifier le code]

Localisation des clubs selon leur ville d'appartenance.

Coupe Intertoto[modifier | modifier le code]

Le KS Cracovia, engagé en Coupe Intertoto, est sorti dès le premier tour par le club biélorusse du Shakhtyor Soligorsk (1-2 à l'aller, 0-3 au retour).

Coupe UEFA[modifier | modifier le code]

En Coupe UEFA, le Legia Varsovie affronte quant à lui un autre club biélorusse, le FK Gomel (match nul 0-0 à l'aller). Le Lech Poznań, deuxième club polonais engagé dans cette compétition, s'est imposé 1-0 au FK Xəzər Lənkəran (Azerbaïdjan), grâce à un but de Robert Lewandowski. Lors de la phase retour, qui a eu lieu le 31 juillet, les deux équipes se sont qualifiées. Le Lech a largement disposé de Lənkəran 4-1, et le Legia de Gomel sur le même score.

Au tour suivant, Varsovie affronte le FK Moscou (Russie), et est défait par deux fois (2-1 et 2-0). Poznań passe lui facilement devant les Suisses du Grasshopper-Club Zurich (6-0 et 0-0). Il affronte au prochain tour l'Austria Vienne (Autriche). Au match aller, disputé à l'extérieur, Poznań s'incline 2-1. Dans les mêmes conditions, Cracovie est battu sur le même score. Lors des matches retours, le Wisła ne peut faire que match nul (1-1), et est donc sorti de cette compétition. De son côté, Poznań, après une prolongation, s'impose 4-2 au bout du suspense, avec un but de Rafał Murawski à la 121e minute.

Le tirage au sort des phases de groupes a lieu le 7 octobre pour le Lech, seul représentant polonais restant en Coupe d'Europe. Placé dans le chapeau 5, avec l'avant dernier coefficient UEFA[1], Poznań se retrouve dans le groupe H, en compagnie du CSKA Moscou (Russie), du Deportivo La Corogne (Espagne), du Feyenoord Rotterdam (Pays-Bas) et de l'AS Nancy-Lorraine (France). Pour son premier match, Poznań obtient le match nul face à Nancy, après avoir mené par deux fois (score final 2-2). Après une défaite à Moscou, et un match nul contre le Deportivo, Poznań se qualifie lors de la dernière journée, sur le terrain du Feyenoord. Le club polonais, classé 3e de son groupe, est amené à rencontrer l'un des huit premiers des groupes, dont l'identité est connue quelques jours plus tard, le 19 décembre. À Nyon, c'est un tirage plutôt clément qui est réservé à Poznań : l'Udinese Calcio, club de milieu de tableau italien. Les Polonais disputent le match aller à domicile, le 19 février 2009, sous une tempête de neige. Plutôt à l'aise pour développer leur jeu, les hommes de Smuda prennent le jeu à leur compte durant la première mi-temps. Sur deux erreurs, le Lech encaisse deux buts, mais parvient dans le dernier quart d'heure à revenir au score. Les Polonais pouvaient donc toujours espérer décrocher la qualification, en cas de succès une semaine plus tard au Stadio Friuli, à Udine, ce qui fut le cas durant la première période et jusqu'à la 52e minute de jeu. Encaissant un nouveau but en fin de match, l'aventure du dernier club polonais arrivait à son terme, mais restera dans son histoire comme la plus grande jamais réalisée.

Ligue des Champions[modifier | modifier le code]

Le 30 juillet, le Wisła Cracovie, champion en titre, s'est incliné 2-1 lors du 2e tour de la Ligue des champions contre le Betar Jérusalem (Israël), alors qu'il menait au score. Le match retour, qui a eu lieu le 6 août, a vu les cracoviens dominer de bout en bout le match, et marquant pas moins de cinq buts.

Pour le dernier tour avant les phases de groupe, le Wisla rencontre le grand FC Barcelone. Le 13 août au Camp Nou, les Polonais s'inclinent lourdement 4-0. Au match retour, Cracovie s'impose symboliquement 1-0, grâce à un but de Cléber. Le Wisła est donc reversé en Coupe UEFA, et affrontera Tottenham Hotspur.

Moments forts de la saison[modifier | modifier le code]

Contrairement à la saison dernière, plusieurs clubs paraissent être en mesure de se disputer le titre de champion. Sans surprise, ce sont les "trois gros" polonais (Cracovie, Varsovie et Poznań) qui se tiennent dans un mouchoir de poche. Derrière, seul le Polonia réussit à tenir la cadence. Au tiers du championnat, le Wisła Cracovie est en tête, devant le surprenant Polonia Varsovie, qui lui même devance son ennemi et voisin, le Legia. Sur les cinq promus, quatre font bonne figure, et seul le Piast Gliwice est dans la zone rouge des relégables. Du côté des déceptions, le KS Cracovia et le Górnik Zabrze, respectivement 4e et 5e l'an passé, occupent dans l'ordre les deux dernières places du classement. Juste avant la trêve, les écarts se resserrent, le Lech Poznań étant passé en tête, devant les deux clubs de Varsovie et le Wisła Cracovie. En queue de peloton, on retrouve les mêmes clubs que précédemment.

Après la longue trêve hivernale, Poznań maintient sa petite avance, ne parvenant pas à saisir les différentes occasions de creuser l'écart. Aux deux tiers du championnat, le Polonia s'éloigne quelque peu du haut de tableau. En bas, tout reste possible pour les deux relégables, qui restent à longueur respectable du 14e, l'Odra Wodzisław Śląski.

À six journées de la fin, le Lech, en tête depuis le 30 novembre, est dépassé par le Legia. Le Wisła complète le podium. Son destin entre ses mains, le Legia peut creuser l'écart et faire un pas vers le titre, étant opposé à ses deux poursuivants. Mais lors des 25e et 27e journées, il ne peut que faire match nul face à Poznań et perdre sur le terrain du Wisła, qui reprend donc la première place. Derrière, plusieurs équipes se tiennent en quelques points.

À deux journées du terme du championnat, la lutte s'intensifie, le Lech Poznań repassant en tête provisoirement. Mais le Wisła, grâce à son importante victoire, reprend sa place. Le Legia est lui toujours troisième. Lors de l'avant-dernière journée, Cracovie fait un pas vers le titre, en s'imposant 4-2 à Gdańsk, alors que Varsovie et Poznań marquent le pas et ne peuvent faire mieux que match nul. Suite à sa défaite, le Lechia Gdańsk passe dans la zone des relégables, que quitte le KS Cracovia, opposé dans un choc de bas de classement au Górnik.

Contrairement à la saison passée, le titre et le maintien se jouent lors de la dernière journée. Avec toutes les cartes en main, le Wisła ne rate pas l'occasion de remporter son deuxième championnat d'affilée, en s'imposant devant son public face au Śląsk Wrocław. Le Legia Varsovie, large vainqueur du match l'opposant au Ruch Chorzów, prend la deuxième place, qui restera lors de cette saison anecdotique. Vainqueur sur le fil à Zabrze, le Polonia se qualifie pour la Ligue Europa. Dans le bas du classement, le Lechia Gdańsk, qui était dans une position difficile au soir de la 29e journée, se sort de la zone rouge, contrairement au KS Cracovia qui y replonge. Le Górnik, ancien club majeur de Pologne, redescend à la dernière place. L'Arka Gdynia complète le trio du bas, et défendra sa place dans l'élite lors des barrages.

Classement[modifier | modifier le code]

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Wisła Cracovie (T) 64 30 19 7 4 53 21 +32
2 Legia Varsovie 61 30 18 7 5 52 17 +35
3 Lech Poznań (C) [2] 59 30 16 11 3 51 24 +27
4 Polonia Varsovie (P) 54 30 15 9 6 40 23 +17
5 GKS Bełchatów 54 30 17 3 10 40 28 +12
6 Śląsk Wrocław (P) (L) 45 30 11 12 7 40 34 +6
7 ŁKS Łódź [3] 35 30 10 5 15 27 43 -16
8 Polonia Bytom 35 30 10 5 15 30 46 -16
9 Jagiellonia Białystok [4] 34 30 9 7 14 28 34 -6
10 Ruch Chorzów 34 30 9 7 14 22 32 -10
11 Piast Gliwice (P) 33 30 9 6 15 17 26 -9
12 Lechia Gdańsk (P) 32 30 9 5 16 30 44 -14
13 Odra Wodzisław Śląski 32 30 8 8 14 23 40 -17
14 Arka Gdynia (P) [5] 30 30 7 9 14 27 39 -12
15 KS Cracovia[6] 30 30 7 9 14 24 40 -16
16 Górnik Zabrze 29 30 7 8 15 20 33 -13

Source : 90minut.pl
Règles de classement : 1. points ; 2. points particuliers[7] ; 3. différence de buts particulière[7] ; 4. buts inscrits particuliers[7] ; 5. différence de buts ; 6. buts inscrits


Légende : Qualifications et relégations
Ligue des Champions 2009-2010 (Second tour de qualification)
Ligue Europa 2009-2010 (Troisième tour de qualification)
Ligue Europa 2009-2010 (Deuxième tour de qualification)
Ligue Europa 2009-2010 (Premier tour de qualification)
Relégation en I Liga
(T) : Tenant du titre 2007-2008
(C) : Vainqueurs de la Coupe de Pologne 2008-2009
(L) : Vainqueurs de la Coupe de la Ligue 2008-2009
(P) : Promus en 2008-2009

Champion journée par journée[modifier | modifier le code]

Tableau des rencontres par équipe[modifier | modifier le code]

Clubs WIS LEG LEC CRA GOR BEL RUC LKS ODR BYT JAG GDA SLA GLI ARK POL
1. Wisła Cracovie 1-0 1-4 4-1 3-1 2-1 2-0 0-0 3-1 1-0 1-0 3-0 2-0 2-0 4-0 2-1
2. Legia Varsovie 2-1 1-1 4-0 0-0 3-0 4-1 1-0 4-0 3-1 2-0 3-0 4-0 3-1 2-0 2-2
3. Lech Poznań 1-1 0-0 2-2 3-0 2-3 1-1 1-1 3-1 3-0 1-0 1-0 1-1 1-0 0-0 2-0
4. KS Cracovia 1-1 0-3 0-1 0-0 1-0 0-0 2-0 0-0 0-1 2-0 3-1 1-1 1-0 0-0 1-0
5. Górnik Zabrze 1-1 0-3 1-1 0-2 2-3 0-0 2-0 2-0 2-0 1-0 2-0 1-2 1-0 2-2 0-1
6. GKS Bełchatów 0-0 1-0 2-3 3-0 1-0 1-0 0-2 3-0 3-1 2-0 1-0 2-1 0-0 1-1 1-2
7. Ruch Chorzów 1-0 0-1 2-0 2-0 0-1 0-1 2-0 0-1 2-1 0-0 2-1 1-2 0-0 0-0 1-3
8. ŁKS Łódź 0-4 0-0 0-3 4-3 2-0 0-2 0-1 0-0 2-0 1-0 2-1 0-0 0-1 3-0 1-2
9. Odra Wodzisław Śląski 0-2 2-0 0-1 2-1 0-0 0-2 3-0 0-1 4-1 1-1 1-0 0-0 0-2 0-0 1-1
10. Polonia Bytom 1-1 1-0 1-1 1-0 2-0 1-2 0-3 2-3 1-1 1-0 4-1 1-1 1-0 2-1 0-4
11. Jagiellonia Białystok 0-2 2-1 0-3 2-0 1-0 0-2 1-0 4-0 1-2 2-2 2-0 2-2 2-0 3-0 2-1
12. Lechia Gdańsk 2-4 2-3 0-3 2-0 1-0 1-2 2-0 2-1 3-1 0-1 3-1 1-1 0-0 2-1 0-0
13. Śląsk Wrocław 2-1 1-1 0-2 1-1 1-1 2-1 3-1 3-0 4-0 3-0 2-0 1-1 0-1 2-1 0-1
14. Piast Gliwice 1-1 0-1 1-2 2-0 1-0 1-0 0-0 2-1 0-1 1-0 1-1 0-2 0-1 1-2 0-2
15. Arka Gdynia 0-1 0-1 2-1 2-1 1-0 2-0 1-2 4-0 2-1 1-3 1-1 0-1 3-3 0-1 0-1
16. Polonia Varsovie 0-2 0-0 3-3 1-1 2-0 1-0 3-0 1-3 2-0 1-0 0-0 1-1 3-0 1-0 0-0
Légende
Victoire à domicile Match nul Défaite à domicile

Bilan de la saison[modifier | modifier le code]


Tableau d'Honneur
Compétition Vainqueur
Ekstraklasa Wisła Cracovie
Coupe de Pologne Lech Poznań
Coupe de la Ligue Śląsk Wrocław


Promotions et relégations
Relégués en I Liga ŁKS Łódź
Górnik Zabrze
Promus de I Liga Zagłębie Lubin
Korona Kielce
Qualifications européennes 2009-2010
Ligue des Champions Qualifié
2e tour de qualification Wisła Cracovie
Ligue Europa Qualifiés
3e tour de qualification Lech Poznań
2e tour de qualification Legia Varsovie
1er tour de qualification Polonia Varsovie

Statistiques[modifier | modifier le code]

Affluences[modifier | modifier le code]

Club Affluence moyenne[8]
Arka Gdynia 7 675 spectateurs
GKS Bełchatów 3 300 spectateurs
KS Cracovia 4 187 spectateurs
Górnik Zabrze 14 633 spectateurs
Jagiellonia Białystok 7 547 spectateurs
Lech Poznań 16 300 spectateurs
Lechia Gdańsk 9 133 spectateurs
Legia Varsovie 5 880 spectateurs
ŁKS Łódź 4 833 spectateurs
Odra Wodzisław Śląski 3 910 spectateurs
Piast Gliwice 3 033 spectateurs
Polonia Bytom 5 133 spectateurs
Polonia Varsovie 3 227 spectateurs
Ruch Chorzów 8 923 spectateurs
Śląsk Wrocław 7 425 spectateurs
Wisła Cracovie 12 473 spectateurs
Total 7 351 spectateurs

Meilleurs buteurs[modifier | modifier le code]

# Joueur Équipe Buts
1 Drapeau : Pologne Paweł Brożek Wisła Cracovie 19
Drapeau : Zimbabwe Takesure Chinyama Legia Varsovie
3 Drapeau : Pologne Robert Lewandowski Lech Poznań 14
4 Drapeau : Macédoine Filip Ivanovski Polonia Varsovie 11
5 Drapeau : Pologne Dawid Nowak GKS Bełchatów 10
Drapeau : Pologne Dariusz Pawlusiński (en) KS Cracovia
7 Drapeau : Pologne Rafał Boguski Wisła Cracovie 9
Drapeau : Pérou Hernán Rengifo Lech Poznań
Drapeau : Bosnie-Herzégovine Semir Štilić Lech Poznań
Drapeau : Pologne Tomasz Szewczuk (en) Śląsk Wrocław

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Coefficients UEFA des équipes qualifiées pour la Coupe UEFA sur le site de L'Équipe, le 3 octobre 2008.
  2. Comme le Lech Poznań a remporté la Coupe de Pologne et s'est qualifié pour la Coupe d'Europe en se classant troisième du championnat, c'est désormais le quatrième (le Polonia Varsovie) qui reçoit la place qualificative pour le premier tour de la Ligue Europa 2009-2010.
  3. Le ŁKS Łódź n'a pas reçu de licence pour la saison 2009-2010, en raison de problèmes financiers. Il la débutera donc en seconde division.
  4. 10 points seront retirés au Jagiellonia Białystok la saison prochaine, en raison de son implication dans une affaire de corruption. Le club devra également verser une amende de 300 000 złoty, dont 200 000 seront reversés à un organisme de bienfaisance pour les aveugles.
  5. L'Arka Gdynia profite de la non-montée du Widzew Łódź pour rester en première division, la tenue de matches de barrage n'ayant donc plus lieu.
  6. Le KS Cracovia profite de la rétrogradation du ŁKS Łódź pour rester en première division.
  7. a, b et c A la manière de l'Euro 2008, les équipes concernées par l'égalité sont départagées par le nombre de points inscrits lors de leurs têtes à têtes, puis par la différence de buts établie lors de ces deux matches et enfin le nombre de buts marqués lors de leurs confrontations.
  8. Affluences des clubs polonais pour cette saison sur european-football-statistics.uk.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]