Stade Artemio-Franchi (Florence)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Stade Artemio-Franchi (Sienne).
Stade Artemio-Franchi
Stadium.svg
Soccer in Florence, Italy, 2007.jpg
Généralités
Noms précédents
Stadio Giovanni Berta (1931-1945)
Stadio Comunale (1945-1993)
Nom complet
Stadio comunale Artemio-Franchi
Adresse
Viale Manfredo Fanti, 4
50137 Florence (FI), Italie
Coordonnées
Construction et ouverture
Début construction
Ouverture
Architecte
Pier Luigi Nervi et Alessandro Giuntoli (1931)
Italo Gamberini, Loris Macci, Enrico Novelli et Giovanna Slocovich (1987-1990)
Rénovation
1987-1990
Coût de construction
6,5 millions de ITL (1931)
Utilisation
Clubs résidents
Propriétaire
Ville de Florence
Équipement
Surface
Pelouse naturelle
Capacité
47 282
Affluence record
Dimensions
105 × 68 m
Géolocalisation sur la carte d’Italie
voir sur la carte d’Italie
Red pog.svg

Le stade Artemio-Franchi est le plus grand stade de la ville de Florence en Italie. Il est utilisé par l'AC Fiorentina.

Il offre une capacité de 45 809 places assises. Le stade n'étant pas, à l'origine, spécialement voué à accueillir des matchs de football, il est très étendu en longueur et offre donc une visibilité très moyenne dans les virages. Le terrain de football était entouré par une piste d'athlétisme jusqu'en 1990.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le stade Artemio-Franchi fut construit entre 1929 et 1932 par l'ingénieur Pier Luigi Nervi (1891-1979), inventeur de nombreuses techniques dans l'utilisation du béton armé, dont ce fut l'une des premières réalisations importantes. Ce stade, vu d’extérieur notamment, est un des symboles de l'architecture rationaliste italienne[1],[2].

Le record d'affluence de 58 271 spectateurs a été enregistré le 25 novembre 1984, à l'occasion du match opposant la Fiorentina à l'Inter Milan, de nombreuses places étant encore debout à cette époque.

Tribunes[modifier | modifier le code]

Le terrain est entouré de quatre tribunes : la Tribuna centrale, la Tribuna Maratona, la Curva Fiesole et la Curva Ferrovia. La Curva Fiesole réunit les plus grands groupes de supporters florentins.

Événements[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Florence Rationalist, Firenzemadeintuscany
  2. Pier Luigi Nervi, Archizoom - Pier Luigi Nervi, L'Architecture Rationaliste Italienne (.pdf)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]