Centenaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un centenaire est une personne qui a atteint un âge de 100 ans ou plus. Au-delà de 110 ans, on parle de supercentenaire. Certains démographes utilisent le terme « semi-supercentenaire » pour les personnes âgées de 105 à 109 ans [1].

On trouve de nombreux centenaires dans les mythes et religions, et la tendance plus ou moins prononcée à l’exagération des âges chez les personnes très âgées se retrouve dans toutes les cultures. Nul ne sait qui a été le premier centenaire ni même la période auquel il ou elle a vécu – les estimations variant du XXVe siècle av. J.-C. au XVIIIe siècle.

De quelques milliers au début du XXe siècle, le nombre de centenaires dans le monde est passé d'une vingtaine de milliers en 1950, à près d’un demi-million en 2010. Les projections du nombre de centenaires dans le futur dépendent très fortement des hypothèses sur l’évolution de la mortalité future. En France, il pourrait y avoir selon les hypothèses, entre 15 000 et 330 000 centenaires en 2050. La modélisation démographique montre que si la baisse récente de la mortalité se poursuivait durant un siècle, plus de la moitié des personnes nées au début du XXIe siècle et vivant dans un pays développé pourraient devenir centenaires.

Les données sur les centenaires proviennent de différentes sources et font souvent appel à la modélisation démographique. Différentes méthodes de contrôle de la qualité des données statistiques et de validation des données individuelles ont été développées.

La mortalité des centenaires est encore mal connue et fait l'objet de nombreux débats. Il est probable que l'accroissement de la mortalité avec l'âge décélère ; la surmortalité des hommes par rapport aux femmes aux très grands âges semble s'atténuer et pourrait même s'inverser.

Il n’y a pas de « secret » des centenaires, les facteurs associés au statut de centenaire étant ceux associés à la longévité en général.

Sommaire

Centenaires dans les mythes et les religions[modifier | modifier le code]

On trouve des centenaires – et même des multi-centenaires – dans pratiquement tous les grands mythes et dans les religions, mais on peut souvent se demander si on a affaire à des humains ou à des êtres surnaturels, dont beaucoup sont d’ailleurs éternels. On trouve aussi divers types de saints, anges et morts-vivants - vampires, zombis et autres fantômes - qu'on ne peut considérer comme humains.

Dans la liste royale sumérienne, les rois de la première dynastie mouraient à un âge avancé, de 18 600 ans pour le plus jeune à 43 200 ans pour le roi En-men-dur-ana (en).

Dans la Bible, la personne la plus âgée est Mathusalem qui, selon le chapitre 5 de la Genèse, aurait vécu 969 années. Bien d'autres seraient morts à des âges respectables : Yared (962 ans) ; Noé (950 ans) ; Adam (930 ans)[2]; Seth (912 ans) ; Kénan (910 ans) et bien d'autres. Pour certains, ces âges excessifs proviendraient d'une erreur de traduction : les « années » solaires seraient en fait des cycles lunaires. Mathusalem serait ainsi mort à 969 mois solaires, ou 78 ans[3]. À moins que les nombres cités dans la Genèse n'aient été multipliés par 10[4].

D'après le Shâh Nâmeh ou Livre des rois, les anciens shahs de Perse vivaient longtemps : Zahhak aurait vécu au moins 1 000 ans, Jamshid 700 ans, Fereydoun 500 ans, etc.

En Chine, Peng Zu, un saint du taoïsme, aurait vécu 800 ans.

Selon les sources, Épiménide, philosophe crétois, aurait vécu 154, 157 ou 290 ans.

Les centenaires avant le XXe siècle[modifier | modifier le code]

Dans la plupart des cas, l'âge des centenaires décédés avant le XXe siècle reste sujet à caution.

D’après Diogène Laërce (début du IIIe siècle), l’astronome, géographe et mathématicien grec. Hipparque de Nicée avait reçu l’assurance que le philosophe Démocrite d’Abdère avait vécu 109 ans. D’autres ont affirmé qu’il avait vécu 104 ans.

L’opuscule « Exemples de longévité » [5] attribué à Lucien de Samosate présente un « tableau des hommes qui, selon le témoignage de l’histoire, sont parvenus à une extrême vieillesse en conservant la santé de l’âme dans un corps exempt d’infirmités ». Certaines catégories d’hommes (écrivains sacrés, mages, etc.) vivent longtemps « à cause du régime qu’ils observent ». Il y a « des peuples entiers dont la vie est fort longue » en raison de la nature du sol ou de la nourriture : « on prétend que les Seres (nom donné aux Chinois) vivent jusqu’à trois cent ans » ; « nous lisons, dans l’histoire, que les habitants du Mont Athos vivent cent trente ans ». Mais l’opuscule veut montrer que « dans tous les pays, sous toutes les températures, on a vu parvenir à une extrême vieillesse les hommes qui s’adonnaient à des exercices raisonnables et qui observaient le régime le plus propre à entretenir la santé. ». Si la plupart des exemples donnés avaient plus de quatre-vingt ans à leur mort, sans atteindre l'âge de cent ans, plusieurs centenaires sont cités :

Pour beaucoup de démographes, la plupart ou la totalité de ces centenaires ne sont que le résultat de l'exagération des grands âges[6]. Certains notent que rien ne prouve qu'il y ait eu ne serait-ce qu'un cas de centenaire avant l'ère moderne[7]. D'autres remarquent qu'il n'y a aucune preuve qu'il n'y en ait pas eu, d'autant plus que l'âge maximal au décès n'était pas beaucoup plus bas qu'aujourd'hui[8]. Même avec une mortalité très élevée, les modèles démographiques montrent que dans une population de plusieurs millions d'individus, il n'est pas impossible que quelques-uns atteignent 100 ans. D'après une étude, le premier centenaire humain aurait pu ainsi apparaître au 25e siècle avant Jésus-Christ, quand la population était de l'ordre de 100 millions ; mais il aurait pu aussi bien n'apparaître que vers l'année 1800[9].

Nombre de centenaires[modifier | modifier le code]

Monde entier[modifier | modifier le code]

Le nombre de centenaires vivants à travers le monde est mal connu. Les estimations sont basées sur les données nationales et sur une modélisation de la structure des populations. Or la plupart des données nationales sont incertaines. Certaines estimations nationales du nombre de centenaires, manifestement surestimées, ont été revues à la baisse. D’autres ont été revues à la hausse, En effet, au cours des années récentes, les démographes ont constaté que la mortalité aux très grands âges, bien que très élevée, l’était moins qu’on ne le pensait.

En 1990, Väinö Kannisto estimait à environ 29 230 le nombre de centenaires dans le monde en 1985, soit 6 par million d’habitants : 300 en Afrique du Nord, 400 dans le reste de l’Afrique, 6 000 en Amérique du Nord, 1 330 dans le reste de l’Amérique, 2 500 en Chine, 1 500 au Japon, 2 700 dans le reste de l’Asie, 12 000 en Europe, 500 en Océanie et 2 000 en URSS [10]. Kannisto prévoyait que, « même avec les taux de mortalité actuels, l’effectif dépassera les 50 000 avant la fin du siècle ».

Tous les ans, la Division de la Population des Nations Unies (UNPD) publie des estimations et des projections du nombre de centenaires dans le monde dans son « Rapport sur le vieillissement de la population mondiale ». Ces chiffres ont été progressivement relevés au cours des années, notamment les projections. Le nombre total de centenaires dans le monde serait passé de 23 000 en 1950 à 110 000 en 1990, 150 000 en 1995, 209 000 en 2000, 324 000 en 2005 et 492 000 en 2010[11].

L'estimation du nombre de centenaires pour 2050 selon l'UNPD (hypothèse centrale) n'a cessé d'augmenter au cours des projections successives : 2 189 000 en 1999[12], 3 200 000 en 2001[13], 3 700 000 en 2007[14], 4 054 000 en 2009[15].

Le nombre de centenaires vivants ou décédés dans un pays donné ou une région donnée est en général celui des centenaires résidant dans ce pays ou cette région, indépendamment de leur nationalité ou de leur pays ou région d'origine.

Allemagne[modifier | modifier le code]

Centenaires en Allemagne dans le passé[modifier | modifier le code]

232 personnes se sont déclarés centenaires au recensement de 1885 (72 hommes et 160 femmes) ; 160 étaient âgées de 100 à 104 ans. La femme la plus âgée avait 117 ans, l’homme le plus âgé en avait 120[16], chiffres probablement très exagérés. De même, l'analyse des données des recensements de 1970 et 1987 en Allemagne de l'ouest montrent une surestimation du nombre d'hommes très âgés en 1987[17].

Centenaires en Allemagne aujourd'hui[modifier | modifier le code]

Le nombre de centenaires en Allemagne de l’ouest était estimé à 119 au 1er janvier 1960 (2,2 par million d’habitants), à 2 528 au 1er janvier 1990 (40 par million d’habitants)[18] et à 4 925 vers l'an 2000[19].

Pour l'ensemble de l'Allemagne, il y aurait eu environ 265 centenaires en 1963[20], un millier en 1980[21], 7 200 in 2000 (82 par million d’habitants) et il est prévu qu'ils seront environ 44 200 en 2025 et 114 700 en 2050[20].

Semi-supercentenaires et supercentenaires en Allemagne[modifier | modifier le code]

Entre 1989 et 2002, 1 487 personnes de 105 ans ou plus ont reçu une lettre de félicitation du Bureau du Président de la République Fédérale d’Allemagne (Bundespräsidialamt) lors de leur anniversaire (Allemagne de l’ouest uniquement jusqu’en 1991)[22]. Pour chacun de ces « semi-supercentenaire », on a vérifié s’ils étaient encore vivants en 2004 et recherché un document officiel concernant le lieu et la date de leur naissance. Dans 56 cas, la personne avait décédé avant l’âge de 105 ans ; 11 n’ont pu être retrouvées (adresse inconnue, émigration) ; 6 n’avaient pas de lieu de naissance connu ; dans 444 cas, on n’a pu retrouver leur trace dans les registres de naissance, de mariage et de décès – notamment pour ceux nés hors d’Allemagne. Le statut de « semi-supercentenaire » n’a pu être validé que dans 970 cas (65 %) ; il restait incertain dans 461 cas (31 %). Parmi les 970 cas, 859 étaient des femmes (89 %) et 17 étaient supercentenaires ; il n'y a jamais eu plus de 5 supercentenaires vivants simultanément parmi les 670 cas durant la période 1989-2004[23].

Australie[modifier | modifier le code]

Centenaires en Australie dans le passé[modifier | modifier le code]

Australie_Nombre_de_Centenaires_1971-2010

Au recensement de 1901, cinquante personnes s’étaient déclarées (ou ont été déclarées par leur famille) centenaires[24]. Elles étaient 54 au recensement de 1911, mais le responsable des statistiques australiennes exprimait des doutes sur ce chiffre, « vu la tendance bien connue des personnes très âgées à exagérer leurs âges »[25]. Dans les recensements suivants, les personnes très âgées ne pouvaient plus donner leur âge exact, mais devaient cocher la case « 85 ans et plus », qui deviendra « 99 ans et plus » au recensement de 1996 et « 100 ans et plus » au recensement de 2001. À partir du nombre de personnes âgées de 99 ans dans les données de 1996 et de tables de mortalité, le nombre de centenaires a été estimé à 1 726 (362 femmes et 1 364 hommes) en 1996[26]. Au recensement de 2001, 2 503 personnes se déclaraient centenaires (784 hommes et 1 719 femmes) chiffre proche de celui obtenu par projection démographique (2 420)[27].

Centenaires en Australie aujourd'hui[modifier | modifier le code]

Le Bureau Australien des Statistiques (ABS) publie régulièrement des données sur la population résidente estimée, incluant le nombre de centenaires. Ces derniers nombres ont été récemment révisés plusieurs fois à la baisse[28] En décembre 2010, l’ABS estimait à 203 le nombre de centenaires au 30 juin 1971 (57 hommes et 146 femmes) et à 3 700 au 30 juin 2010 (800 hommes et 2 900 femmes)[29].

Le nombre de centenaires par million d’habitants serait ainsi passé d’une dizaine au début du XXe siècle à 16 en 1971 et 166 en 2010[30].

Belgique[modifier | modifier le code]

Belgique nombre de centenaires 1947-2010

La Belgique comptait 7 centenaires en 1891 et 17 en 1948. Leur nombre a ensuite à peu près doublé tous les dix ans, dépassant le millier (1 083, dont 949 femmes) en 2002 et atteignant 1 559 au 1er janvier 2010 (186 hommes et 1 373 femmes). Le pourcentage de femmes parmi les centenaires s'est accru de 80 % en 1990 (437 femmes pour 109 hommes) à 90 % en 2008 (144 hommes et 1 237 femmes), mais s'est un peu réduit depuis (88 % en 2010)[31].

Le nombre de centenaires par million d'habitants s'accroit rapidement, passant de 55 en 1990 à 144 au 1er janvier 2010[32].

Au 1er janvier 2008, la Belgique avait 54 semi-supercentenaires (105 ans et plus), dont 51 femmes. Une seule était supercentenaire[33]. Elles étaient trois au 30 octobre 2010. Depuis le 23 juin 2011, elles ne sont plus que deux suite au décès de la doyenne des Belges, Adrienne Ledent, née le 13 décembre 1899 et résidente de Habay-la-Neuve, Province de Luxembourg[34]. Les précédentes doyennes des Belges étaient Irma Notteboom, Marcelle Droogmans, Romanie Pollet, Bernardina Van Dommelen et Gabriëlle Demets.

États-Unis[modifier | modifier le code]

Comme dans la plupart des pays, le nombre de centenaires aux États-Unis est mal connu. Le Bureau du recensement des États-Unis publie ainsi les données des recensements en faisant noter que les nombres bruts sont très certainement surestimés ; ainsi que plusieurs estimations obtenues à partir de diverse méthodes.

Le Bureau du recensement (Bureau of the Census estime le nombre de centenaires résidant aux États-Unis au 1er décembre 2010 à 71 991 (10 242 hommes et 61 749 femmes). Les femmes constituaient 85,8 % des centenaires. À cette date, il y avait aux États-Unis :

  • 232 centenaires pour 1 million d'habitants
  • 392 femmes centenaires pour 1 million de femmes
  • 66 hommes centenaires pour 1 million d'hommes[35].

France[modifier | modifier le code]

Centenaires en France dans le passé[modifier | modifier le code]

Dans le passé, et comme dans tous les pays, un grand nombre de personnes ont affirmé être centenaires ou ont été déclarées comme telles par leur famille, leur entourage ou divers observateurs. Certains âges très élevés étaient manifestement des exagérations. Il se peut que d’autres étaient réellement centenaires, mais on ne saura probablement jamais lesquels.

Certaines régions ont eu longtemps la réputation de posséder un grand nombre de centenaires, notamment en Ariège et dans certaines vallées des Pyrénées[36], par exemple la vallée de Goust :

« […] on vit très-long-temps à Goust, où il n’est pas rare que les pères voient leurs enfans et leurs petits-enfans jusqu’à la troisième et quatrième génération. Le docteur Cayet, qui étoit aussi historien, rapporte qu’à l’époque où il écrivoit (1605), il venoit de mourir à Goust un vieillard né en 1482. Ces vigoureux montagnards se modèlent, plus ou moins, sur ce type exemplaire de longévité qu’ils ont toujours devant les yeux : aussi les centenaires sont-ils à peine remarqué à Goust ; il y font plutôt règle qu’exception. »[37].

Ces affirmations plus ou moins fantaisistes, en l'absence de vérification des âges, se perpétuent jusqu'à nos jours : « Vers 1994, une étude du Docteur Jean-Pierre Martin révélait que la Martinique comptait parmi les pays où l’on trouvait le plus fort taux de centenaires par rapport à la population globale. Le taux de centenaires serait 5 fois supérieur à la moyenne nationale, ce qui situe la Martinique parmi les pays ayant le plus fort taux de centenaires au monde. » « À la Dominique, Elizabeth Israël, surnommée Ma Pampo née le 27 janvier 1875 et décédée en 2003 à l’âge de 128 ans. »[38]. Le cas de Jeanne Calment, décédée à 122 ans, est par contre bien réel[39].

Centenaires en France aujourd'hui[modifier | modifier le code]

Comme dans beaucoup de pays, le nombre de centenaires en France n’est pas bien connu. Il est difficile d’utiliser les fichiers administratifs qui contiennent les noms de nombreuses personnes décédées ou qui ne sont plus résidentes en France. Les données d’âge des personnes très âgées dans les recensements ne sont pas toujours fiables – l’état civil était loin d’être parfait en France avant 1910, notamment dans les campagnes, et il était souvent absent dans les pays d’origine de nombreux immigrés. La meilleure alternative est de combiner les résultats des recensements (surtout les distributions de la population par âge) et les données d’État civil (surtout les taux de mortalité par âge) pour procéder à des estimations.

France_métro_nombre_de_centenaires_1950-2010
France_nombre_de_centenaires_1999-2010
Nombre de centenaires en France estimé par l'INED et l'Insee à fin 2011[40]
France métropolitaine France entière
1900 100
1950 200
1960 977
1970 1 122
1980 1 545
1990 3 760
1998 6 840
1999 7 662 7 754
2000 8 063 8 161
2001 9 291 9 444
2002 10 862 11 031
2003 11 741 11 945
2004 12 131 12 393
2005 12 867 13 182
2006 13 216 13 575
2007 13 981 14 426
2008 14 432 14 907
2009 14 941 15 438
2010 14 944 15 459
2011 16 269 16 791
2012 17 087 17 564
Nombre de centenaires en France au 1er janvier, estimé par l'Insee à fin 2012[41]
Hommes Femmes Ensemble
2008 2 140 12 800 14 940
2009 2 238 13 572 15 810
2010 2 267 14 421 16 688
2011 2 468 15 842 18 310
2012 2 663 17 054 19 717
2013 2 677 17 429 20 106

Au 1er janvier 2013, il y avait en France (entière) :

  • 307 centenaires pour 1 million d'habitants
  • 515 femmes centenaires pour 1 million de femmes
  • 84 hommes centenaires pour 1 million d'hommes[42].

On s’attend à une baisse du nombre de centenaires en France dans quelques années, correspondant à la chute brutale de la fécondité en France dans les années 1914-1918.

Supercentenaires et doyens de l’humanité en France[modifier | modifier le code]

À fin 2012, l'Insee estimait à 848 (21 hommes et 827 femmes) le nombre de « semi-supercentenaires » (âgés de 105 ans et plus) en France métropolitaine au 1er janvier 2013, soit 4,3 % du nombre total de centenaires. Les femmes constituaient 97,5 % des « semi-supercentenaires » alors qu'elles constituaient 86,6 % des centenaires âgés de 100 à 104 ans[43].

Le Gerontology Research Group considère qu’il y aurait en France, fin octobre 2010, cinq supercentenaires dont l’âge a été vérifié, 4 en cours de vérification et 4 non vérifiés. La plus âgée était Eugénie Blanchard, née le 16 février 1896, doyenne (et doyen) de l’humanité du 2 mai au 4 novembre 2010, décédée à l'âge de 114 ans et 261 jours. Auparavant, plusieurs françaises avaient été doyennes de l’humanité :

  • Marie Virginie Duhem, du 2 décembre 1877 au 25 avril 1978, décédée à l'âge de 111 ans et 266 jours
  • Augustine Tessier, du 22 janvier au 8 mars 1981, décédée à l'âge de 112 ans et 66 jours
  • Jeanne Calment, du 14 février 1991 au 4 août 1997, décédée à l'âge de 122 ans et 164 jours.
  • Marie Brémont du 2 novembre 2000 au 6 juin 2001, décédée à l'âge de 114 ans et 42 jours.

Japon[modifier | modifier le code]

Japon nombre de centenaires 1920-2011

Aujourd’hui, les démographes considèrent en général que les estimations du nombre de centenaires au Japon jusqu’aux années 1990 étaient très exagérées. Par exemple, en1989, Shigekazu Hishinuma estimait à 2 668 le nombre de centenaires en 1988[44] alors que Vainö Kannisto estimait que le Japon n’avait que 1 500 centenaires en 1990[45]. Par contre, les données plus récentes sont crédibles. Le nombre de centenaires au Japon était estimé (à la mi-septembre) à environ 32 300 en 2007, 36 276 en 2008[46], 40 399 en 2009[47], 44 449 en 2010[48] et 47 756 en 2011[49].

La qualité des données administratives[modifier | modifier le code]

Les préfectures de Shimane et d’Okinawa[modifier | modifier le code]

En septembre 2010, le Japon avait ainsi 347 centenaires par million d’habitants. La préfecture japonaise ayant le plus grand nombre de centenaires par million d’habitants était la préfecture de Shimane (743), dépassant celle d’Okinawa (667). On trouve de très grandes différences entre préfectures, la préfecture de Saitama ayant le moins de centenaires par million d’habitants (187)[48].

Royaume-Uni[modifier | modifier le code]

Centenaires au Royaume-Uni dans le passé[modifier | modifier le code]

Thomas Parr, qui serait décédé à 152 ans d'après l'inscription de sa pierre tombale

Si on exclut les centenaires des mythes et autres légendes, le premier centenaire connu du Royaume-Uni est peut-être Thomas Parr, qui serait né en 1483, marié une première fois à 80 ans, remarié à 122 ans, mort le 14 novembre 1635 à l’âge respectable de 152 ans, autopsié par William Harvey et enterré à l’abbaye de Westminster, où on peut encore voir sa pierre tombale. Devenu célèbre de son temps, Rubens et Van Dyck avaient peint son portrait, et il avait été présenté au roi Charles Ier d'Angleterre peu avant sa mort. Il se peut que sa date de naissance soit en fait celle de son grand-père. Il n’a certainement pas atteint l’âge de 153 ans, mais il se peut qu’il ait été centenaire[50].

La base de données du projet "Maximal Length of Life" du « Groupe de Cambridge pour l’histoire de la population et de la structure sociale » liste 21 personnes décédées avant 1800 qui auraient été centenaires. Pour la plupart d’entre eux, l’âge au décès est invérifiable, et ils (ou elles) n’étaient probablement pas centenaires, mais il n’est pas impossible que cela ait été le cas pour quelques-uns[51].

  • Les dates de naissance (octobre 1603) et de décès (19 janvier 1701) de John Holland sont certaines. Il n’avait que 97 ans à sa mort, mais son cas montre qu'être centenaire avant l'an 1700 n'est pas impossible.
  • On n’a pas retrouvé l’acte de naissance ni le certificat de baptême de Margaret Markhame, ordonnée nonne le 27 décembre 1639 « à 22 ans » et décédée le 25 juillet 1717 « à 105 ans », probablement morte à l’âge de 99 ans, mais peut-être plus.
  • William Badger, membre du Parlement, né vers 1523 et mort le 18 janvier 1629 a peut-être été confondu avec son fils, de même prénom, né vers 1551.
  • Ferdinand Ashmall pourrait être, après le norvégien Eilif Philipsen l’une des deux personnes dont les dates de naissance (9 janvier 1695) et de décès (5 février 1798, à 103 ans 27 jours) ont été vérifiées qui ait vécu centenaire avant l’an 1800. Mais il se peut qu’il ait été confondu avec son oncle, qui portait les mêmes nom et prénom[51].
  • Katherine Plunket (en) née le 20 novembre 1820 est décédée le 14 octobre 1932 à l’âge de 111 ans et 327 jours[53].

On estime qu'en 1911 il y avait une centaine de centenaires en Angleterre et au Pays de Galles[54].

Centenaires au Royaume-Uni aujourd’hui[modifier | modifier le code]

479 personnes se sont déclarées centenaires au recensement de 1961, 2 320 en 1971, mais il est évident pour les démographes que ce dernier chiffre est très exagéré[55].

Le bureau des statistiques nationales (Office for National Statistics - ONS) estime que le nombre de centenaires au Royaume-Uni était 2 600 en 1981, 3 300 n 1984, 6 800 en 2000 (700 hommes et 6 100 femmes) et 11 600 en 2009 (1 700 hommes et 9 900 femmes). Le nombre de centenaires par million d’habitants est ainsi passé de 130 en 2002 à 188 en 2009. L’ONS prévoit 87 900 centenaires au milieu de l’année 2034[56].

En arrondissant les nombres à la dizaine la plus proche, le General Register Office for Scotland estime qu’il y avait 570 centenaires en Écosse (60 hommes et 510 femmes) en 2002 ; en 2009, ils étaient 750 (100 hommes et 640 femmes). Le nombre de centenaires par million d’habitants s’est ainsi accru de 113 en 2002 à 144 en 2009[57].

D’après la Northern Ireland Statistics & Research Agency (NISRA), il y avait 123 centenaires (9 hommes, 114 femmes) en Irlande du Nord en 2002 et 182 en 2009 (20 hommes et 162 femmes. Le nombre de centenaire est passé de 72 par million d’habitants en 2002 à 102 en 2009[58]

Autres pays[modifier | modifier le code]

Aujourd'hui, selon l'épidémiologiste Kaare Christensen, plus de la moitié des enfants qui naissent dans des pays développés seront centenaires.

Sources des données[modifier | modifier le code]

Les principales sources de données sur le nombre (et l’identité) des centenaires sont :

  • les recensements de la population
  • les systèmes d’état civil, notamment les registres de décès
  • les registres (sécurité sociale, retraites)
  • les systèmes de congratulations

Le plus souvent les données statistiques sur les centenaires proviennent de la combinaison des données d’une ou plusieurs de ces sources et d’estimations de mortalité au moyen de modèles démographiques.

Recensements[modifier | modifier le code]

État civil[modifier | modifier le code]

La qualité des données sur les décès de personnes très âgées est souvent jugée meilleure que celle des données de recensement[59]. Deux méthodes peuvent être utilisées : la méthode des générations éteintes et la méthode du ratio de survie.

Registres[modifier | modifier le code]

Registre de population (par ex., au Danemark), registres de sécurité sociale et registres de retraite.

Congratulations[modifier | modifier le code]

Lettres de félicitation, cadeaux, cérémonies pour les nouveaux centenaires ou à l’occasion de leur anniversaire.

Modélisation[modifier | modifier le code]

Disposant des taux de mortalité jusqu’à un grand âge (95 ans, par exemple), on peut ajuster un modèle mathématique sur les données disponibles et les extrapoler pour les âges plus élevés. Le problème vient du modèle à utiliser ; on sait, notamment, que le modèle de Gompertz ne s’applique pas aux très grands âges. Mais il n’y a pas d’accord sur le modèle à utiliser. Par exemple, Coelho et al. (09-2007) en comparant les résultats obtenus au moyen de différentes méthodes de projection de la mortalité des plus âgés appliquées aux données portugaises ont jugé que la méthode Denuit et Goderniaux était globalement la meilleure ; mais on ne sait pas si ces résultats sont valides pour d’autres populations[60].

Qualité des données et méthodes d'ajustement[modifier | modifier le code]

Validation individuelle[modifier | modifier le code]

Quetelet, en Belgique a peut-être été le premier à vérifier systématiquement tous les cas de centenaires signalés, à partir de 1846[61]. Thoms mit le premier au point des critères de validation qui restent toujours valables aujourd’hui[62].

Contrôle au niveau agrégé[modifier | modifier le code]

Indice de Whipple[modifier | modifier le code]

Ratios de Coale et Kisher[modifier | modifier le code]

Indicateurs[modifier | modifier le code]

Nombre de centenaires[modifier | modifier le code]

Le nombre total de centenaires dans un pays ou une région donnée reflète surtout la taille de la population totale.

On peut distinguer le nombre de centenaires nés dans un pays donné, vivant ou ayant vécu dans un pays donné, décédés dans un pays donné.

Pourcentage de centenaires dans la population[modifier | modifier le code]

L'indicateur est sensible à l'évolution de la population au cours du siècle précédent. Une forte natalité et/ou une forte immigration tendent à diminuer le « taux de centenaires ».

Ratios de centenaires[modifier | modifier le code]

Pour éviter les problèmes associés à l'indicateur précédent, les démographes ont proposé de calculer le ratio entre nombre de centenaires et population âgée de 100 - x ans et plus x années auparavant : 60 ans ou plus 40 années auparavant, 80 ans et plus 20 années auparavant, etc. En l'absence de migration, ce ratio serait le taux de survie de la population âgée de 100 - x ans entre l'année A - x et l'année A. L’objectif est d’avoir un indicateur comparable dans le temps et dans l’espace permettant d’étudier les évolutions au cours du temps et d’établir des comparaisons internationales en écartant pour l’essentiel les perturbations liées aux migrations tout en conservant l’essentiel de la mortalité adulte.

Par exemple, Caselli et al. (?) proposent le ratio de l’effectif des centenaires à l’effectif des personnes âgées de 60 ans, quarante années auparavant, multiplié par 10 000 (ratio des centenaires ou RC) : RC = *P(100) t / P(60)t-40 *10 000[63].

Proportion des centenaires par rapport aux naissances 100 ans auparavant[modifier | modifier le code]

Quand les données sont disponibles, on peut calculer le ratio du nombre de personnes vivantes sur un territoire donné sur le nombre de naissances 100 ans auparavant. Ce taux ne tient pas compte des migrations. L’évolution du taux au cours du temps permet d’éliminer l’impact de variations du nombre de naissances sur le nombre de centenaires.

Par exemple, 94 316 naissances ont été enregistrées en Suisse en 1900 ; au recensement de 2000, on a trouvé 796 centenaires, dont 364 âgées de 100 ans exactement, soit un ratio de 38,6 centenaire pour 10 000 naissances (M : 11.6, F : 66.8). Le taux était de 1,5 en 1960 (M : 0,8, F :2,2), 4,3 en 1970 (M :2,2 ; F : 6,5)[64].

Taux de masculinité des centenaires[modifier | modifier le code]

Il y a beaucoup plus de femmes que d'hommes parmi les centenaires. (car il y a déjà plus de femmes que d'hommes sur l'ensemble de la planète.)

Caractéristiques des centenaires[modifier | modifier le code]

Santé, invalidité, conditions de logement, etc.

La mortalité aux grands âges[modifier | modifier le code]

La mortalité semble ne plus augmenter à partir d'environ 110 ans, la probabilité annuelle de décès étant de l'ordre de 52 %, sans dépasser 60 %[65].

Facteurs de survie aux grands âges[modifier | modifier le code]

On a cru pendant longtemps que les centenaires détenaient un ou plusieurs « secrets » de leur longévité. Cette croyance populaire est tenace et continue de nos jours, et il n’est pas rare qu’un journaliste demande encore aujourd’hui à un centenaire ou un supercentenaire quel est son « secret ». Les études montrent qu’il n’y en a pas, les facteurs associés au statut de centenaire étant ceux associés à la longévité en général. Mais elles tentent de déterminer si à de très grands âges, ces facteurs diffèrent en nature ou en intensité de ceux de la longévité en général.

Fragilité[modifier | modifier le code]

Les centenaires sont par définition des personnes qui n’ont pas décédé au cours de leurs cent premières années[66]. Ils ont donc soit évité d’être exposés à des maladies mortelles et autres facteurs de mortalité, soit résisté à ces facteurs. Les centenaires auraient ainsi combiné moins de comportements à risque, moins de fragilité (ou plus de « résistance ») et une certaine dose de chance.

Il n’y a pratiquement pas de personnes obèses ni de fumeurs ou fumeuses parmi les centenaires, et très peu d’anciens fumeurs ou fumeuses[réf. souhaitée].

Hérédité et facteurs génétiques[modifier | modifier le code]

Plusieurs études ont montré que les centenaires avaient une probabilité plus élevée que les autres d'avoir eu parmi leurs parents des centenaires ou des personnes décédées à un âge avancé. Cette association peut être liée à des facteurs génétiques ou à des facteurs environnementaux.

Diverses recherches sont en cours pour déterminer si certains gènes seraient associés à une plus grande probabilité de devenir centenaire.

Nutrition[modifier | modifier le code]

Il est certain que des facteurs nutritionnels sont associés à la probabilité de devenir centenaire. Dans les croyances populaires, le « secret » des centenaires est d'ailleurs très souvent lié à la nutrition.

De nombreuses études ont été conduites sur des populations comportant un pourcentage élevé de centenaires (plus ou moins réel), notamment en Sardaigne, dans la préfecture d'Okinawa, etc.

La moindre consommation de calories des centenaires peut être due en partie à leur plus petite taille et à leur moindre corpulence.

Sociabilité et facteurs psychologiques[modifier | modifier le code]

Plusieurs études mentionnent une plus grande sociabilité chez les centenaires, un sens de l’humour plus développé, plus de bonheur de vivre, moins de stress en général, en particulier face à la mort.


Autres facteurs[modifier | modifier le code]

Statut matrimonial[modifier | modifier le code]

La présence d’un conjoint augmente la probabilité de devenir centenaire.

Taille[modifier | modifier le code]

En général, les personnes de grande taille vivent plus longtemps que les personnes du même sexe de plus petite taille. La principale raison est l’association statistique entre grande taille et catégorie sociale élevée : les enfants des classes privilégiées, mieux nourris et moins malades, tendent à grandir plus et plus vite, font de meilleures études, ont des revenus supérieurs, tendent à avoir des métiers moins à risques, se soignent mieux et vivent plus longtemps. Dès la naissance, les individus les plus petits ont – pour des raisons biologiques mais aussi sociales - une mortalité plus élevée, et les survivants tendent à être plus grands que les décédés. Il existe d’autres arguments pour que, logiquement, les centenaires devraient tendre à être relativement grands. Par exemple, aux États-Unis, parmi les hommes nés en 1887, il semblerait que ce soient les hommes de taille moyenne qui aient eu la plus grande probabilité de devenir centenaires, les hommes de plus petite taille ayant eu la probabilité la plus faible d'atteindre 100 ans[67].

Pourtant, les centenaires apparaissent souvent relativement petits, même en tenant compte de la baisse de la taille avec l’âge[68]. La taille moyenne des centenaires d’Okinawa est relativement basse : 148,3 cm pour les hommes et 136,6 cm pour les femmes, alors que les habitants d’Okinawa âgé d’environ 73 ans sont nettement plus grands (158,5 cm pour les hommes, 144,8 cm pour les femmes), mais cela peut être un effet de génération[69]. De même, une autre étude a montré que les centenaires avaient en moyenne 15 cm de moins que les personnes âgées de 75 à 99 ans[70]. C’est qu’il y a aussi de nombreux arguments biologiques en faveur de la longévité des individus plus petits[71].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. https://papyrus.bib.umontreal.ca/jspui/bitstream/1866/4385/2/Beaudry-Godin_Melissa_2010_these.pdf Utilisez le ctrl f pour chercher <<semi-supercentenaire>>.
  2. Ève, décédée à 940 ans, lui aurait survécu une dizaine d'années.
  3. Hill, Carol "Making Sense of the Numbers of Genesis", Perspectives on Science and Christian Faith, vol. 55, 2003.
  4. Etz, Donald V. "The Numbers of Genesis V 3–31: A Suggested Conversion and Its Implications', Vetus Testamentum, vol. 43, n° 2, 1994, pp. 171–187.
  5. Pp. 319-326 in Talbot, Eugène « Œuvres complètes de Lucien de Samosate », Tome second, Hachette, Paris, 6ème édition, 1912, 598 pp.
  6. Christensen & Vaupel (1996) p.334.
  7. Jeune (1995), p.15.
  8. Hymes (1995).
  9. Wilmoth (1995) ; Drefahl (2005) pp.10-11.
  10. Kannisto (1990).
  11. Source : United Nations "World Population Prospects: The 2008 Revision".
  12. United Nations (1999a & b).
  13. United Nations (02-2001, 2002 & 02-2002).
  14. United Nations (2007, 03-2007).
  15. United Nations (12-2009 & 2010), principalement en raison de la baisse des projections de la mortalité aux grands âges.
  16. The New York Times (05-1887).
  17. Jdanov et al. (11-2005).
  18. Kannisto (1994, 1999).
  19. Kestenbaum & Ferguson (07-2006)
  20. a et b Lehr (2008).
  21. Maier & Scholz (2010) p.176
  22. Maier & Scholz (2010) pp.177-178.
  23. Maier & Scholz (2010) pp.181 & 187.
  24. ABS (01-2001).
  25. McCormack (05-2010) p.102.
  26. McCormack (05-2000) & (11-2001). Le chiffre sera révisé à la baisse par l'ABS en décembre 2010 (1 529, dont 286 hommes et 1 243 femmes au 30 juin 1996) ; voir ABS (12-2010a).
  27. McCormack (05-2010) p. 107. Estimation de l'ABS en décembre 2010 : 2297, dont 615 hommes et 1 682 femmes au 30 juin 2001.
  28. Richmond (2008) et Booth (2009) ; ABS (11-2008, 03-2009, 12-2009, 12-2010a & b).
  29. ABS (12-2010b) ; les mêmes données avaient été fournies l'année précédente pour le 30 juin 2009 in ABS (12-2009) ; de plus, les données de 2009-2010 ne sont pas cohérentes avec celles du fichier Excel ABS (12-2010a).
  30. ABS (12-2010b).
  31. Statbel « Structure de la population selon l'âge et le sexe : centenaires ». Statbel « Centenaires au 1er janvier, par année (1990-2010), par sexe et par région » ; Chambre & Poulain (1996) ; Poulain, Chambre & Foulon (2001).
  32. Statbel « Structure de la population selon l'âge et le sexe : Belgique »
  33. Statbel « Structure de la population selon l'âge et le sexe : pyramide des âges. Belgique au 01.01.2008 ».
  34. La doyenne des Belges est décédée
  35. Bureau of the Census (02-2011).
  36. Letourneau (1988).
  37. Eyriès (1828), p.111. On retrouve le témoignage de ce « docteur Cayet » sur une personne décédée à 123 ou 124 ans in Chambers & Chambers (1848) p. 165.
  38. Clairis-Gauthier (12-2007).
  39. Allard, Andrieux & Robine (1998) ; Jeune et al. (2010) ; Robine & Allard (1999).
  40. Sources : 1900 à 1990 : INED (n.d.). Meslé & Vallin (11-2008) donnent 450 en 1960, 900 en 1970, 1600 en 1980, 3700 en 1990. 1998 : ? 1999 à 2011 : INSEE (01-2011). 2012 : Insee (01-2012).
  41. Source : Insee (01-2013).
  42. Insee (01-2013).
  43. Insee (01-2003). L'Insee a révisé à la baisse ses estimations : à fin 2011, il estimait à 1 399 (371 hommes et 1 026 femmes) le nombre de « semi-supercentenaires » au 1er janvier 2012.
  44. Hishinuma (1989).
  45. Kannisto (1990).
  46. AFP (09-2008).
  47. Japan Today (08-2009).
  48. a et b Japan Times (09-2010).
  49. Aviles (09-2011) ; “Japanese centenarians hit record high for 41st consecutive year”, The Telegraph, 7 décembre 2011.
  50. Thatcher (2010) pp.191-192
  51. a et b Hynes (1995).
  52. Thatcher (2010) p.197
  53. Thatcher (2010) p.197
  54. Thatcher (1999, 2001, 2010).
  55. Si les âges des personnes ayant déclaré en 1961 avoir 90 ans et plus étaient exacts, on aurait pu s’attendre à environ 1 145 centenaires en 1971. Thatcher (2010) p.193.
  56. Office for National Statistics (09-2010).
  57. General Register Office for Scotland (09-2001).
  58. NISRA (09-2010
  59. Coelho, Magalhães, Graça & Bravo (09-2007).
  60. Denuit & Goderniaux (2005).
  61. Poulain et al. (1999).
  62. Jeune & Skytthe (2001) p.88.
  63. Robine & Paccaud (2004) p.63.
  64. Robine & Paccaud (2004) p.60.
  65. Robine & Vaupel (04-2001) & (2002)/
  66. Rosero-Bixby (08-2008).
  67. Gravrilova & Gavrilov (2007).
  68. Roth, Ingram & Lang (1995).
  69. Chan, Suzuki & Yamamoto (1997 & 1999) ; Samaras (2009).
  70. Paolisso et al. (10-2000).
  71. Samaras (2009), Table 8, page 91, cite 10 mécanismes biologiques en faveur de la longévité des individus de plus petite taille.

Références[modifier | modifier le code]

  • ABS (01-2001) “Year Book Australia”. Australian Bureau of Statistics (ABS), Cat No 1301.0. Commonwealth of Australia, Canberra, Jan. 2001.
  • Allard, Michel ; Lèbre, V. et Robine, Jean-Marie (1998) « Jeanne Calment: from van Gogh's Time to ours, 122 Extraordinary Years”. WH Freeman and Company, New York; 1998.
  • Chambers, William et Chambers, Robert (1848) "Chambers's Edinburgh Journal", New Series, Vol.10, N° 233 à 261, Juillet-Décembre 1848, William and Robert Chambers, Edinburgh, 1848, 432 pp.
  • Chan, Y.C.; Suzuki, M. and Yamamoto, S. (1997) “Dietary, Anthropomorphic, Hematological, and Biochemical Assessment of the Nutritional Status of Centenarians and Elderly People in Okinawa, Japan”. Journal of the American College of Nutrition.,Vol. 16, 1997, pp. 229–235.
  • Hynes, J. (1995) "The Oldest-Old in Pre-Industrial Britain: Centenarians before 1800 - Fact or Fiction?" In Jeune & Vaupel, eds. (1995).
  • Jeune, Bernard (1995) "In Search of the First Centenarians". Pp.11-24 in Jeune & Vaupel, eds. (1995), pp. 11-24.
  • Jeune, Bernard et Vaupel, James W., eds. (1995) "Exceptional Longevity: from Prehistory to Present". Monographs on Population Aging, No.2, Odense University Press, Odense, Denmark, 1995.
  • Lehr, Ursula (2008) "Living in an Aging World: a Challenge for the Individual and the Society". European View, Vol. 7, No. 2, 2008, pp. 341-351.
  • Maier, Heiner; Gampe, Jutta; Jeune, Bernard; Robine, Jean-Marie et Vaupel, James W. eds. (2010) "Supercentenarians". Demographic Research Monographs, Springer-Verlag, Berlin, Heidelberg, 2010. ISSN 1613-5520.
  • McCormack, John (05-2000) "Hitting a Century: Centenarians in Australia". Australasian Journal on Ageing, Vol. 19, No. 2, May 2000, pp. 75-80.
  • Paolisso, G.; Barbieri, M.; Bonafè, M. and Franceschi, C. (10-2000) “Metabolic Age Modelling: the Lesson from Centenarians”.European Journal of Clinical Investigation, Vol. 30, No. 10, Oct. 2000, pp. 888–894.
  • Robine, Jean-Marie ; Saito, Yasuhiko et Jagger, Carol (2003). "The Emergence of Extremely Old People: The Case of Japan", Experimental Gerontology, Vol. 38, 2003, pp. 735–739.
  • Roth, G.S.; Ingram, D.K and Lang, M.A. (1995). “Slowing Ageing by Caloric Restriction”. National Medicine, Vol. 1, 1995, pp. 414-415.
  • Thatcher, Roger (1999) "The Demography of Centenarians in England and Wales". Population Trends, Vol. 96, 1999, pp. 5–12.
  • United Nations (03-2007) "World Population Ageing 2007". ST/ESA/SERA/260, Population Division, Department of Economic and Social Affairs, United Nations, New York, 2007, 48 + 517 pp.
  • United Nations (12-2009) "World Population Ageing 2009". ESA/P/WP/212, Population Division, Department of Economic and Social Affairs, United Nations, New York, December 2009, 66 pp.
  • United Nations (10-2010) "World Population Ageing 2009"; ST/ESA/SER.A/295, Population Division, Department of Economic and Social Affairs, United Nations, New York, Oct. 2010, liv + 73 pp.
  • Wilmoth, John R. (1995) "The Earliest Centenarians: A Statistical Analysis". In Jeune & Vaupel, eds. (1995), pp. 125-169.