Fereydoun

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Fereydoun est un roi iranien mythique et un héros symbole de victoire, de justice, et de générosité dans la littérature persane. D'après le Shahnamah de Ferdowsi, Fereydoun était le fils d'Abtine et un des descendants de Jamshid. Fereydoun, avec Kaveh s'est révolté contre le roi tyrannique Zahhak et a pu le battre et l'arrêter dans les monts Elbourz. Après cela, Fereydoun est devenu roi d'après la légende, et régna sur le pays pendant près de 500 ans (d'après le Zend-Avesta).

À la fin de sa vie, il partagea le royaume entre ses trois fils, Salm, Tur et Iraj. Iraj était le fils le plus jeune et le préféré de Fereydoun, et il hérita de la partie préférée du royaume de son père, l'Iran. Salm et Tur ont hérité de l'Asie mineure et de l'Asie centrale respectivement. Cela fit croître l'envie des frères d'Iraj et les encouragea à le tuer.

Après le meurtre d'Iraj, Fereydoun mit sur le trône le petit-fils d'Iraj, Manouchehr avant son décès. La tentative faite par Manouchehr de venger le meurtre de son père marque le début des guerres Turo-Iraniennes. Ses successeurs furent les derniers Pichdadiens. On a longtemps cru voir dans Fereydoun l'Arbacès des Grecs : depuis, quelques savants ont combattu cette opinion.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]


  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia. Les informations données sont peut-être désormais erronées ou incorrectes : vous pouvez partager vos connaissances en améliorant ou en modifiant cet article.