Carl Froelich

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Carl Froelich (5 septembre 1875 à Berlin - 12 février 1953 à Berlin) est un réalisateur et un pionnier du cinéma allemand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carl Froelich est le fils d'un employé des postes de Berlin. Il fait des études d'électro-technique à Darmstadt et à Berlin, puis travaille chez Siemens.

Carl Froelich dirigeant Die Regimentstochter (1908) au côté de Oskar Messter

Il travaille à partir de 1903 avec Oskar Messter, pionnier du cinéma allemand, en tant que caméraman pour les actualités cinématographiques. Il filma en particulier la catastrophe ferroviaire de la Hochbahn (métro régional berlinois) de Berlin du 28 septembre 1908.

Entre 1912 et 1951 il réalise ou produit 77 films. Il commence sa carrière de réalisateur avec un film sur Richard Wagner en 1913. Il fonde sa propre société de production, la Froelich-Film GmbH, en 1920, et produit de nombreux films du cinéma muet qui marquent les esprits d'alors, comme Kabale und Liebe en 1921, ou Mutter und Kind en 1924 d'après l'œuvre de Friedrich Hebbel. Henny Porten, qui avait débuté dans ses premiers films[1] en tant qu'actrice, collabore avec lui pour ses scénarios et ses productions.

Il réalise le premier film parlant allemand en 1929, Die Nacht gehört uns (La Nuit nous appartient). Il acquiert en 1930 des bâtiments à Tempelhof[2], dans la banlieue de Berlin, qui deviendront alors ses propres studios de tournage et ateliers de cinéma. Il produit les premiers films en couleur. Il est le directeur artistique du film de Leontine Sagan en 1931, Jeunes filles en uniforme. À partir de 1933, il lance des acteurs aussi célèbres que Hans Albers, Heinz Rühmann, Ingrid Bergman, ou Zarah Leander

Contrairement à beaucoup d'acteurs ou producteurs de l'époque qui avaient adhéré au parti par pur opportunisme matériel, Froelich fait partie de la minorité de ceux qui ont pris leur carte au NSDAP par conviction. Il devient alors membre de plusieurs organisations officielles de l'industrie cinématographique allemande. Il devient même de 1939 à 1945 président de la Reichsfilmkammer. Cette organisation était une filiale de la Reichskulturkammer, voulue par Goebbels, qui agissait comme un organe syndical pour contrôler l'activité culturelle de l'Allemagne soumise au parti national-socialiste. Aussi, il est emprisonné par les Alliés à la chute du Troisième Reich, puis dénazifié en 1948. Ses studios sont complètement détruits. Il ne réalise plus que deux films après la guerre, Drei Mädchen spinnen et Stips.

Carl Froelich était l'époux depuis 1938 de l'actrice Edith Elisabeth Faust.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Réalisateur de films muets[modifier | modifier le code]


Réalisateur de films parlants[modifier | modifier le code]

  • 1929 : Die Nacht gehört uns (version française : La Nuit est à nous)
  • 1930 : La Nuit est à nous, version française de Die nacht gehört uns (non crédité, coréalisateur avec Roger Lion), avec Marie Bell et Henry Roussel
  • 1930 : Brand in der Oper, sorti aux États-Unis sous le titre Fire in The Opera House, en Italie sous le titre L'Incendio dell'Opera, avec Gustaf Gründgens
  • 1930 : Hans in allen Gassen
  • 1931 : Luise, Königin von Preußen, à propos de la reine Louise de Prusse, sorti à New York en 1932 sous le titre Luise, Queen of Prussia, avec Henny Porten et Gustaf Gründgens
  • 1931 : Mitternachtsliebe (Les Amours de minuit dans la version française), avec Danièle Parola
  • 1932 Mieter Schulze gegen alle
  • 1932 Gitta entdeckt ihr Herz, sorti aux États-Unis en 1932 sous le titre Gitta Discovers Her Heart
  • 1932 Die, oder keine, sorti en 1935 aux États-Unis sous le titre She, or nobody
  • 1932 Liebe auf der ersten Ton
  • 1933 Der Choral von Leuthen, coréalisé avec Arzén von Cserépy, sorti aux États-Unis en 1935 sous le titre The Anthem of Leuthen, à propos du roi Frédéric II de Prusse, avec Olga Tschechowa, Otto Gebühr et Veit Harlan
  • 1933 Reifende Jugend, sorti en Italie sous le titre Giovinezza et aux États-Unis en 1936 sous le titre The Growing Youth
  • 1934 Ich für dich, du für mich
  • 1934 Volldamf voraus! ou Blau ist das Meer (en Autriche)
  • 1934 Schlagerpartie
  • 1934 Frühlingsmärchen, sorti aux États-Unis en 1935 sous le titre Spring Fairy Tale
  • 1934 Krach um Jolanthe, avec Marianne Hoppe
  • 1935 Oberwachmeister Schwenke, sorti en France sous le titre Le Policier Schwenke
  • 1935 Liselotte von der Pfalz, sorti en Italie sous le titre Cortigiane di re sole et aux États-Unis sous le titre Private Life of Louis XIV
  • 1935 Ich war Jack Mortimer, sorti en Italie sous le titre La grande colpa, avec Hilde Hildebrand
  • 1936 Traumulus, sorti en France sous le titre Les Vaincus, avec Emil Jannings et Hilde Weissner
  • 1936 Wenn der Hahn kräht, sorti aux États-unis en 1936 sous le titre When The Cock Crows, avec Heinrich George et Marianne Hoppe
  • 1936 Wenn wir alle Engel wären, sorti aux États-Unis en 1937 sous le titre If We All Were Angels
  • 1937 Die ganz großen Torheiten, avec Paula Wessely
  • 1938 Die Umwege des schönen Karl, avec Heinz Rühmann, sorti en 2008 en anglais sous le titre Mr Kramer goes to Berlin
  • 1938 Heimat, sorti en France et aux États-Unis sous le titre de Magda, avec Zarah Leander
  • 1938 Die vier Gesellen, sorti aux États-Unis sous le titre The Four Companions et en France, sous le titre Quatre filles courageuses, avec Ingrid Bergman
  • 1939 Mona Lisa
  • 1939 Es war eine rauschende Ballnacht, sorti aux États-Unis sous le titre That Night at the Ball et en France sous le titre Pages immortelles, à propos de Tchaïkovsky
  • 1940 Katharina I. von Russland, en Australie : Catherine the Great, à propos de Catherine la Grande
  • 1940 Das Herz der Königin, aux États-Unis : The Heart of a Queen, en Australie : Mary, Queen of Scots, à propos de Marie Stuart
  • 1941 Der Gasmann, avec Heinz Rühmann, jouant un personnage accusé d'espionnage
  • 1942 Hochzeit auf dem Bärenhof
  • 1944 La Famille Buchholz (Familie Buchholz)
  • 1944 Neigungsehe
  • 1950 Drei Mädchen Spinnen ou Mutti muß heiraten
  • 1951 Stips

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Elle avait tourné dans un de ses premiers films muets Porcelaine de Meissen en 1906.
  2. Ceux-ci avaient servi à des tournages de films muets auparavant.

Sur les autres projets Wikimedia :