Olga Tchekhova

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Olga Tschechowa

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Olga Tschechowa au faîte de sa carrière cinématographique, dans les années 1930.

Nom de naissance Olga Konstantinovna Knipper
Naissance 14 avril 1897
Alexandropol
aujourd'hui Gyumri
Arménie
Nationalité d'origine Drapeau de la Russie Russe
naturalisée Drapeau de l'Allemagne Allemande
Décès 9 mars 1980 (à 82 ans)
Munich
ex Allemagne de l'Ouest
Profession Actrice

Olga Tchekhova ou Olga Tschechowa (en allemand), née Olga Konstantinovna Knipper (en russe : Ольга Константиновна Книппер) le 14 (26) avril 1897 à Alexandropol (aujourd'hui Gyumri en Arménie), dans l'Empire russe et morte le 9 mars 1980 à Munich en Bavière, est une actrice germano-russe qui prit la nationalité allemande en 1930 et qui fut célèbre en Allemagne entre les deux guerres.

Elle était la nièce d'Olga Knipper[1] (épouse d'Anton Tchekhov et comédienne du théâtre d'art de Moscou).

Biographie[modifier | modifier le code]

Descendante d'une famille allemande venue autrefois de Sarrebruck, Olga von Knipper était la fille d'un ingénieur des chemins de fer impériaux en Russie, Constantin Leonardovitch von Knipper (1866-1924) et d'Helena-Luise Ried[2], son épouse (1874-1943). Son frère cadet était le futur compositeur soviétique Lev Knipper. Elle était, comme le reste de sa famille, de religion luthérienne, mais demanda à être enterrée selon le rite de l'Église orthodoxe russe.

Olga von Knipper prit des cours de dessin et commença à étudier la médecine à Saint-Pétersbourg, mais finalement se dirigea vers le théâtre, où sa tante Olga Knipper excellait, le théâtre d'art de Moscou. Elle épousa son cousin par alliance, l'acteur Michael Tchekhov, qui était le neveu d'Anton Tchekhov, en 1914 et donna naissance à une fille, Ada. Mais trois ans plus tard, le couple divorça.

Elle tourne alors pour le cinéma muet russe, et avec la guerre civile, émigre en 1921. Elle s'installe à Berlin, où elle gagne sa vie en dessinant des affiches. Remarquée par Friedrich Wilhelm Murnau, elle tourne dans La Découverte d'un secret. Elle obtient son premier grand rôle dans Une maison de poupée d'Ibsen et joue au Renaissance Theater de Berlin. Elle joue aussi dans l'adaptation filmée d' Un Chapeau de paille d'Italie réalisée par René Clair et sortie en 1928. Elle joue le rôle d'Edith von Turkow dans son premier film parlant Die Drei von der Tankstelle (1930) aux côtés de Lilian Harvey. Ses partenaires de l'époque sont Ewald Balser et Willy Birgel dans des films où elle joue souvent des femmes mondaines au caractère fort. C'est alors qu'elle obtient la citoyenneté allemande.

La belle Olga épouse en 1936 un industriel belge, Marcel Robyns, mais divorce en 1939. Elle est une actrice courtisée par le régime du Troisième Reich, mais certaines voix l'accusent d'être une espionne passive du régime des Soviets, elle aurait même proposé à Staline en 1943 de se rapprocher d'Hitler et de le tuer[3]. Elle est arrêtée par les forces soviétiques d'occupation à Berlin, le 27 avril 1945, et transférée par avion à Moscou pour être interrogée pendant deux mois, au bout desquels elle est libérée et retourne en Allemagne, le 25 juin 1945. Elle poursuit alors une carrière de théâtre, mais n'enregistre plus les succès qu'elle avait connus autrefois. Elle tente de se lancer dans la production de films et de lancer une ligne de cosmétiques Olga-Tschechowa-Kosmetik. Cette dernière activité rencontre un grand succès et elle ouvre des salons à Munich où elle s'était installée, Berlin et Milan.

Sa fille Ada Tschechowa et sa petite-fille, de son nom de scène Vera Tschechowa, deviennent elles aussi comédiennes. Olga joue d'ailleurs avec cette dernière au théâtre dans Duell zu tritt en 1971. Elles avaient été affectées par la mort d'Ada dans la catastrophe aérienne du vol de la Lufthansa Francfort-sur-le-Main-Brême, le 28 janvier 1966.

Bundesarchiv B 145 Bild-F001053-0006, Göttingen, Dreharbeaiten im Filmstudio.jpg

Elle était aussi la tante[4] de l'actrice Marina Ried (1921-1989). Olga Tschechowa a publié deux livres autobiographiques, l'un en 1952 et l'autre en 1973. Sa correspondance avec sa tante Olga Knipper et la comédienne du théâtre d'art de Moscou, Alla Tarassova a été publiée après sa mort.

Elle est enterrée au cimetière de Gräfelfing en Bavière.

Décorations[modifier | modifier le code]

Rose 'Olga Tschechowa'

Filmographie sélective[modifier | modifier le code]

En Russie
  • 1917 : Ania Kraïeva
  • 1918 : Cagliostro
  • 1918 : Les Dernières aventures d'Arsène Lupin
En Allemagne et à l'étranger

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Qu'elle surnommait tante Olia.
  2. Dite Lulu,cf Beevor op cité.
  3. Christopher Andrew (en), Le KGB contre l'Ouest (1917-1991) : les archives Mitrokhine, Fayard, 2000
  4. Olga avait une sœur aînée comédienne elle aussi, Ada (1895-1985), qui épousa Boris Rzewski (ou Rjevski en russe). De ce mariage est issue Marina Rjevskaïa qui prit le nom de sa grand-mère maternelle, Ried, comme nom de scène.
  5. Ce film provoqua des rixes de la part des communistes allemands, à cause de scènes jugés par eux anti-bolchéviques. Olga y jouait une jeune aristocrate amoureuse d'un révolutionnaire.
  6. Qui fut un grand succès.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Le Mystère Olga Tchekhova, Antony Beevor, traduit de l'anglais, Calmann-Lévy, Paris, 2005

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]