Arrows A20

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Arrows A20

Présentation
Équipe Drapeau du Royaume-Uni Repsol Arrows
Constructeur Arrows
Année du modèle 1999
Concepteurs Mike Coughlan
Spécifications techniques
Châssis Monocoque moulée en fibre de carbone
Suspension avant Doubles triangles et poussoirs, amortisseurs Dynamics
Suspension arrière Doubles triangles et poussoirs, amortisseurs Dynamics
Nom du moteur Arrows A20E
Cylindrée 2 998 cm³
715 ch à 15 000 tr/min
Configuration V10 à 72°
Position du moteur Arrière
Boîte de vitesses Arrows semi-automatique longitudinale
Nombre de rapports 6 + marche arrière
Système de freinage Disques en carbone AP Racing et Carbone Industrie
Dimensions et Poids Empattement : 2995 mm
Voie avant : 1465 mm
Voie arrière : 1410 mm
Poids : 600 kg
Carburant Repsol
Pneumatiques Bridgestone
Partenaires Repsol, PIAA, Zepter
Histoire en compétition
Pilotes 14. Drapeau de l'Espagne Pedro de la Rosa
15. Drapeau du Japon Toranosuke Takagi
Début Le 7 mars 1999 au GP d'Australie
Courses Victoires Pole Meilleur tour
16 0 0 0
Championnat constructeur 9e avec 1 point
Championnat pilote Pedro de la Rosa : 18e
Toranosuke Takagi : 20e

Chronologie des modèles

L'Arrows A20 est la monoplace de Formule 1 engagée par l'écurie Arrows lors de la saison 1999 de Formule 1. Elle est pilotée par l'Espagnol Pedro de la Rosa et le Japonais Toranosuke Takagi. Le pilote d'essais est le Sud-Africain Stephen Watson. Pour la seconde année consécutive, l'écurie britannique conçoit son propre moteur.

La saison commence par une sixième place obtenue par Pedro de la Rosa au Grand Prix d'Australie. Toranosuke Takagi termine quant à lui septième[1]. Ces deux résultats sont les meilleurs de la saison, les A20 étant des voitures peu fiables, notamment à cause du moteur Arrows A20E. La monoplace ne rallie l'arrivée qu'à dix reprises en trente-deux engagements, le même résultat que lors de la saison précédente. Toranosuke Takagi est disqualifié du Grand Prix de France pour avoir utilisé des pneus destinés à son coéquipier espagnol[2].

Au sein de l'écurie, le directeur, Tom Walkinshaw, négocie le rachat de l'équipe avec le prétendu nigérian Prince Malik, en vain. Les moyens financiers manquent cruellement et très peu d'essais privés sont organisés.

À la fin de la saison, Arrows termine à la neuvième place du championnat des constructeurs avec un point, à égalité avec la Scuderia Minardi. Pedro de la Rosa termine dix-huitième du championnat des pilotes[3].

Résultats en championnat du monde de Formule 1[modifier | modifier le code]

Résultats détaillés de l'Arrows A20 en championnat du monde de Formule 1
Saison Écurie Moteur Pneus Pilotes Courses Points
inscrits
Classement
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16
1999 Repsol Arrows Arrows A20E V10 Bridgestone AUS BRÉ SMR MON ESP CAN FRA GBR AUT ALL HON BEL ITA EUR MAL JAP 1 9e
Pedro de la Rosa 6e Abd Abd Abd 11e Abd 12e Abd Abd Abd 15e Abd Abd Abd Abd 13e
Toranosuke Takagi 7e 8e Abd Abd 12e Abd Dsq 16e Abd Abd Abd Abd Abd Abd Abd Abd

Légende : ici

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Classement du Grand Prix d'Australie 1999 », sur statsf1.com (consulté le 17 novembre 2012)
  2. « Classement du Grand Prix de France 1999 », sur statsf1.com (consulté le 17 novembre 2012)
  3. « Classement du championnat du monde de Formule 1 1999 », sur statsf1.com (consulté le 17 novembre 2012)