Alistair Brownlee

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Brownlee.
Alistair Brownlee Triathlon pictogram.svg
Alistair Jonathan Brownlee Paris2011 3.jpg
Alistair Brownlee et son frère Jonathan.
Contexte général
Sport Triathlon
Biographie
Nationalité sportive Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Nationalité Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Naissance (27 ans)
Lieu de naissance Dewsbury, Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Taille 1,76 m (5 9)
Poids de forme 62 kg (136 lb)
Entraîneur Malcolm Brown
Jack Maitland (natation)

Alistair Edward Brownlee, MBE, né le à Dewsbury en Angleterre, est un triathlète professionnel anglais, champion olympique en 2012, double champion du monde en 2009 et 2011 et triple champion d'Europe. Il est le frère de Jonathan Brownlee triathlète professionnel également.

Biographie[modifier | modifier le code]

Alistair Brownlee fait ses études à la Bradford Grammar School, une école privée de la ville de Bradford. Il poursuit au Girton College où il commence des études de médecine qu'il abandonne après huis semaines, pour rejoindre l'université de Leeds où il obtient un premier diplôme en science du sport et en physiologie. Il poursuit ses études pour obtenir, une maîtrise en finances. Il commence le triathlon à un jeune âge et prend la décision de se concentrer sur ce sport après sa victoire aux championnats du monde juniors en 2006[1]. Ses choix universitaire lui permette de concilier ses études et une préparation plus intensive de triathlon. Il devient un membre du club de triathlon au centre de hautes performancse de l'université de Leeds, il est entraîné par le directeur de Carnegie Sport Malcolm Brown et en natation par Jack Maitland[2].

Il remporte l'épreuve de triathlon lors des Jeux olympiques d'été de 2012 devant l'espagnol Javier Gómez et son frère Jonathan Brownlee[3].

Alistair Brownlee a deux frères, Edward et Jonathan. Son jeune frère Jonathan est aussi un triathlète et a remporté la médaille de bronze aux Jeux olympiques d'été de 2012[3]. Ensemble depuis 2013, ils organisent leur propre triathlon « Brownlee Tri » pour mettre en avant ce sport en Grande-Bretagne auprès des adultes et des enfants britanniques[4], plus de 1 000 participants et 4 000 spectateurs sont présent à ce rendez-vous de fin septembre[5]. Alistair est nommé membre de l'ordre de l'Empire britannique à l'occasion de la liste de nominations honorifiques du nouvel an 2013, pour services rendus au triathlon[6]. En France, il est licencié au club de triathlon de Sartrouville ou il participe au championnat de France des clubs de division une[7].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Le tableau présente les résultats les plus significatifs (podium) obtenus sur le circuit international de triathlon depuis 2009[8].

Année Compétition Pays Position Temps
2014 Championnat du monde en relais par équipes Drapeau de l'Allemagne Allemagne Gold medal icon.svg h 19 min 7 s
Championnat d'Europe Drapeau de l'Autriche Autriche Gold medal icon.svg h 54 min 8 s
2013 Championnat du monde sprint - WTS Hambourg Drapeau de l'Allemagne Allemagne Silver medal icon.svg h 51 min 5 s
2012 Jeux olympiques - Londres Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Gold medal icon.svg h 46 min 25 s
2011 Championnat du monde - Classement Général Gold medal icon.svg
Championnat d'Europe Drapeau de l'Espagne Espagne Gold medal icon.svg h 48 min 48 s
Championnat du monde en relais par équipes Drapeau de la Suisse Suisse Gold medal icon.svg h 9 min 29 s
Championnat du monde sprint - WTS Lausanne Drapeau de la Suisse Suisse Bronze medal icon.svg h 52 min 38 s
2010 Championnat d'Europe Drapeau de l'Irlande Irlande Gold medal icon.svg h 44 min 25 s
2009 Championnat du monde - Classement Général Gold medal icon.svg


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Championnat du monde juniors 2006 », sur www.triathlon.org (consulté en 1er mai 2015).
  2. « Alistair Brownlee ITU », sur www.triathlon.org (consulté en 1er mai 2015).
  3. a et b « JO Londres 2012 », sur www.triathlon.org (consulté en 1er mai 2015).
  4. « Site officiel Brownlee Tri », sur www.brownleetri.com (consulté en 1er mai 2015).
  5. « Brownlee Tri North report », sur www.tri247.com (consulté en 1er mai 2015)
  6. (en) [PDF] (en) London Gazette: (Supplement) no. 60367. p. 24. 29 décembre 2012.
  7. « Les Brownlee rois de Sartrouville », sur www.lequipe.fr (consulté en 1er mai 2015).
  8. « ITU : Alistair Brownlee », sur Triathlon.org (consulté le 9 octobre 2014).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]