Emma Snowsill

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Emma Snowsill Triathlon pictogram.svg
Emma Snowsill 1.JPG
Contexte général
Sport Triathlon
Site officiel Site officiel
Biographie
Nationalité sportive Drapeau de l'Australie Australie
Naissance 15 juin 1981 (33 ans)
Lieu de naissance Gold Coast, Australie

Emma Snowsill (né le 15 juin 1981 à Gold Coast, Queensland, Australie) est une triathlète australienne. Médaillée d'or aux jeux olympiques de Pékin.

Biographie[modifier | modifier le code]

Emma Snowsill remporte en 2000 le championnat du monde dans la catégorie d'âge de 16 à 20 ans ainsi que la médaille d'or au jeux Olympique de la jeunesse à Sydney. Elle reçoit une bourse d'étude de l'Institut australien du sport (AIS) et est élu triathlète de junior de l'année. Elle devient championne du monde en 2003 et remporte en 2004 la Coupe du monde de triathlon[1]. Malgré ses résultats, elle n’est pas sélectionnée pour les Jeux Olympique d'Athènes en 2004. En 2005, elle remporte son deuxième championnat du monde à Gamagori, au Japon, malgré une température de 35 ° C et un taux d'humidité relative de 90%. Détentrice du record australien sur distance M, elle remporte la médaille d'or au Jeux du Commenwealth en 2006 à Melbourne[2]. Elle gagne son troisième titre mondial en 2006, devenant la première triathlète féminine à remporter trois fois ce titre. A compter de 2008 elle consacre toutes son énergie à la préparation des Jeux olympique de Pékin. Lors de la course des jeux, elle reste au contact de la tête de course en natation et dans la partie vélo, pour faire la différence dans l’épreuve de course à pied et remporter la médaille d'or en h 58 min 27 s. Une minute et sept secondes devant sa principale rivale, la championne du monde 2007, Vanessa Fernandes. En Janvier 2009, elle reçoit la médaille de l'Ordre Australien[3].

Elle met un terme à sa carrière en 2014 à l'age de trente trois ans. Elle prend cette décision suite à des problèmes de santé récurrents qui ne lui permettent pas de se maintenir au plus haut niveau, mais aussi estimant qu'il est temps d'explorer la vie en dehors de la compétition sportive[4]. Elle a épousé en octobre 2013, après trois ans d'union, le triathlète allemand Jan Frodeno, également médaillé d'or olympique à Pékin en 2008[5].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Le tableau présente les résultats les plus significatifs (podium) obtenus sur le circuit international de triathlon depuis 2003[6],[7].

Année Compétition Position Temps
2010 WTS Budapest Gold medal icon.svg h 49 min 43 s
Coupe du monde - l'étape de Hy-Vee Gold medal icon.svg h 59 min 35 s
2009 WTS Tongyeong Gold medal icon.svg h 2 min 42 s
Championnat du monde en relais par équipes Silver medal icon.svg
2008 Jeux olympiques - Pékin Gold medal icon.svg h 58 min 26 s
Coupe du monde - l'étape de Mooloolaba Gold medal icon.svg h 0 min 44 s
Coupe du monde - l'étape d'Ishigaki Gold medal icon.svg h 3 min 10 s
Coupe du monde - l'étape de Hy-Vee Gold medal icon.svg h 3 min 15 s
2007 Championnat du monde Silver medal icon.svg h 54 min 31 s
Coupe du monde - l'étape de Mooloolaba Gold medal icon.svg h 59 min 20 s
2006 Championnat du monde Gold medal icon.svg h 4 min 2 s
Coupe du monde - l'étape de Richards Bay Gold medal icon.svg h 3 min 12 s
Coupe du monde - l'étape d'Edmonton Gold medal icon.svg h 56 min 49 s
2005 Championnat du monde Gold medal icon.svg h 58 min 2 s
Coupe du monde - Classement Général Silver medal icon.svg
Coupe du monde - l'étape de Honolulu Gold medal icon.svg h 4 min 39 s
Coupe du monde - l'étape d'Edmonton Gold medal icon.svg h 58 min 11 s
2003 Championnat du monde Gold medal icon.svg h 6 min 40 s
Coupe du monde - l'étape de Makuhari Gold medal icon.svg h 56 min 58 s

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Emma Snowsill is the 2003 Triathlon World Champion », sur www2.triathlon.org, ITU Press Release.
  2. (en) « Snowsill's debut Games glory », sur www.melbourne2006.com.au,‎ 2006.
  3. (en) « SNOWSILL, Emma Laura », sur www.itsanhonour.gov.au, Department of the Prime Minister and Cabinet (consulté le 24/11/2014).
  4. (en) « Emma Snowsill calls time on triathlon career », sur theguardian.com (consulté le 30 novembre 2014).
  5. (de) « Jan Frodeno und Emma Snowsill heiraten », sur rp-online.de (consulté le 3 décembre 2014).
  6. « Emma Snowsill Triathlon », sur www.les-sports.info (consulté le 24 octobre 2014).
  7. « ITU : Emma Snowsill », sur Triathlon.org (consulté le 24 octobre 2014).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles Connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]