Jonathan Brownlee

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Brownlee.
Jonathan Brownlee Triathlon pictogram.svg
Jonathan Brownlee 1.jpg
Jonathan Brownlee en 2010.
Contexte général
Sport Triathlon
Biographie
Nationalité sportive Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Nationalité Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Naissance (25 ans)
Lieu de naissance Leeds, Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Surnom Johnny
Entraîneur Malcolm Brown
Jack Maitland (natation)

Jonathan Brownlee (né le à Leeds) est un triathlète professionnel anglais, champion du monde en 2012.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jonathan Brownlee étudie à la Bradford Grammar School, une école privée de la ville de Bradford, avant de poursuivre à l'Université de Leeds des études de chimie, d'histoire et de biologie[1]. Il nage à cette époque régulièrement au club de la piscine d'Aireborough et détient toujours le record garçons (9/10 ans) du 100 mètres dos, qu'il réalise en l'an 2000.

Il est quadruple champion du monde de triathlon de 2010 à 2013 sur distance sprint (S) (750 m de natation, 20 km de vélo, 5 km de course à pied) et triple champion du monde par équipes (2011, 2012 et 2014)[2]. En 2012, il devient champion du monde de triathlon courte distance (M)[3] et obtient une médaille de bronze au jeux olympiques de Londres[4].

Il est le frère cadet d'Alistair Brownlee[5] double champion du monde de triathlon courte distance (M) en 2009 et 2011. Ensemble depuis 2013, ils organisent leur propre triathlon « Brownlee Tri » pour mettre en avant ce sport en Grande-Bretagne auprès des adultes et des enfants britanniques[6], plus de 1 000 participants et 4 000 spectateurs sont présent à ce rendez-vous de fin septembre[7]. En France, Jonathan est licencié au club de triathlon de Sartrouville ou il participe au championnat de France des clubs de division une[8].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Le tableau présente les résultats les plus significatifs (podium) obtenus sur le circuit international de triathlon depuis 2010[2].

Année Compétition Pays Position Temps
2014 Championnat du monde - Classement Général Bronze medal icon.svg
Championnat du monde en relais par équipes Drapeau de l'Allemagne Allemagne Gold medal icon.svg h 19 min 7 s
2013 Championnat du monde - Classement Général Silver medal icon.svg
Championnat du monde sprint - WTS Hambourg Drapeau de l'Allemagne Allemagne Gold medal icon.svg h 51 min 5 s
2012 Jeux olympiques - Londres Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Bronze medal icon.svg h 46 min 56 s
Championnat du monde - Classement Général Gold medal icon.svg
Championnat du monde sprint - WTS Stockholm Drapeau de la Suède Suède Gold medal icon.svg h 54 min 24 s
Championnat du monde en relais par équipes Drapeau de la Suède Suède Gold medal icon.svg h 26 min 48 s
2011 Championnat du monde - Classement Général Silver medal icon.svg
Championnat du monde sprint - WTS Lausanne Drapeau de la Suisse Suisse Gold medal icon.svg h 51 min 49 s
Championnat du monde en relais par équipes Drapeau de la Suisse Suisse Gold medal icon.svg h 9 min 29 s
2010 Championnat du monde sprint - WTS Lausanne Drapeau de la Suisse Suisse Gold medal icon.svg h 52 min 23 s

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Sporting stars win golden grades », sur www.yorkshirepost.co.uk (consulté en 1er mai 2015).
  2. a et b « ITU : Jonathan Brownlee », sur Triathlon.org : Jonathan Brownlee (consulté le 9 octobre 2014).
  3. « WTS Results 2012 », sur www.triathlon.org (consulté en 1er mai 2015).
  4. « JO Londres 2012 », sur www.triathlon.org (consulté en 1er mai 2015).
  5. « Team GB triathlon heroes Alistair and Jonny Brownlee », sur www.telegraph.co.uk (consulté en 1er mai 2015).
  6. « Site officiel Brownlee Tri », sur www.brownleetri.com (consulté en 1er mai 2015).
  7. « Brownlee Tri North report », sur www.tri247.com (consulté en 1er mai 2015).
  8. « Les Brownlee rois de Sartrouville », sur www.lequipe.fr (consulté en 1er mai 2015).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :