Saint George (Utah)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Georges.
Saint George
Image illustrative de l'article Saint George (Utah)
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Utah Utah
Comté Washington
Type de localité City
Maire John Pike
Code ZIP 84770, 84790
Code FIPS 49-65330
GNIS 1455098
Démographie
Population 72 897 hab. (2010)
Densité 434 hab./km2
Géographie
Coordonnées 37° 05′ 43″ N 113° 34′ 41″ O / 37.095278, -113.578056 ()37° 05′ 43″ Nord 113° 34′ 41″ Ouest / 37.095278, -113.578056 ()  
Altitude 872 m
Superficie 16 800 ha = 168 km2
· dont terre 166,8 km2 (99,29 %)
· dont eau 1,2 km2 (0,71 %)
Fuseau horaire MST (UTC-7)
Divers
Fondation 1861
Municipalité depuis 1862
Surnom « Utah’s Dixie »
Localisation
Carte du comté de Washington
Carte du comté de Washington

Géolocalisation sur la carte : Utah

Voir sur la carte administrative de l'Utah
City locator 14.svg
Saint George

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte administrative des États-Unis
City locator 14.svg
Saint George

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte topographique des États-Unis
City locator 14.svg
Saint George
Liens
Site web http://www.sgcity.org

La ville américaine de Saint George est le siège du comté de Washington, dans l’Utah, à 192 km de Las Vegas. Elle comptait 72 897 habitants en 2010, ce qui en fait la huitième ville de l’État.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1861, la localité est peuplée sous les ordres de Brigham Young. Il souhaitait y développer la culture du coton. Celle-ci, non rentable, fut abandonnée plus tard. Cette culture a donné son surnom à Saint George : « Utah’s Dixie ».

La ville doit probablement son nom à George A. Smith, apôtre de l’Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours. En 1877, le troisième temple dans l’histoire de cette Église y a été consacré. À noter que Brigham Young possédait une maison d’hiver à Saint George.

Climat[modifier | modifier le code]

Les conditions climatiques sont extrêmes : Saint George détient le record de la seconde température la plus élevée relevée dans l’État, avec 47 °C (117 °F) en 1985.

Personnalités liées à la ville[modifier | modifier le code]

Galerie photographique[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Source[modifier | modifier le code]

  • (en) Erik Eckholm, « In Isolated Utah City, New Clubs for Gay Students », The New York Times,‎ 1er janvier 2011 (lire en ligne)