1163

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Années :
1160 1161 1162  1163  1164 1165 1166

Décennies :
1130 1140 1150  1160  1170 1180 1190
Siècles :
XIe siècle  XIIe siècle  XIIIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire


Chronologies thématiques :
Croisades


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Cette page concerne l'année 1163 du calendrier julien.

Événements[modifier | modifier le code]

Croisé chargeant les Sarrazins à la bataille de la Bocquée, peinture murale (fin XIIe) de la commanderie de Cressac.
  • Mai : Nur ad-Din est battu par les Croisés à la Bocquée (al-Buqay’a) alors qu’il marchait contre le comté de Tripoli[2].
  • Août : le vizir Shawar est renversé en Égypte par un de ses lieutenants, Dirgham. Il quitte l’Égypte pour se réfugier en Syrie où il cherche à obtenir le soutien de Nur ad-Din pour reprendre le pouvoir, lui promettant de rembourser les frais de l’expédition, de reconnaître sa suzeraineté sur l’Égypte et de lui verser le tiers des recettes annuelles de l’État[3].
  • Septembre : Amaury Ier de Jérusalem profite de la confusion qui règne en Égypte pour l’envahir, prétextant que le tribut convenu de 60 000 dinars n’a pas été payé à temps. Il met le siège devant Bilbeis dans le delta[4]. La crue du Nil, avec la rupture de quelques digues, encercle les assiégeants, qui ont juste le temps de regagner la Palestine.
  • Octobre : Nur ad-Din, après quelques hésitations, autorise l’envoie d’un corps expéditionnaire en Égypte, dirigé par Shirkuh, son homme de confiance[5].


Europe[modifier | modifier le code]

  • Octobre : début de la troisième campagne de Frédéric Barberousse en Italie. Il s’allie avec Gênes et Pise dans l’intention d’attaquer le royaume normand de Sicile en mai 1164, mais la rivalité entre les deux villes, la faiblesse des effectifs et l’échec de la révolte des barons normands fait échouer le projet[17]. Malade, l’empereur doit se retirer en septembre 1164 après un échec contre la ligue de Vérone[18].


  • Couronnement de Magnus Erlingsson roi de Norvège à Bergen (1163 ou 1164). Il règne d’abord sous la régence de son père Erling. Pour affermir l’autorité du jeune roi, l’archevêque Eysteinn le sacre selon le rite en usage dans tout l’Occident. C’est la première cérémonie de ce genre en Scandinavie (fin de règne en 1177). Établissement d’une loi de succession au trône sous l’influence de l’Église, basée sur le principe héréditaire[21].

Naissances en 1163[modifier | modifier le code]

Décès en 1163[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gonzalo Martínez Díez, Alfonso VIII, Rey de Castilla y Toledo, Editorial la Olmeda,‎ 1995 (ISBN 9788492004638, présentation en ligne)
  2. Abbès Zouache, Armées et combats en Syrie de 491 (1098) à 569 (1174): analyse comparée des chroniques médiévales latines et arabes, Institut Français du Proche-Orient,‎ 2008 (ISBN 9782351590256, présentation en ligne)
  3. M. W. Daly, Carl F. Petry, The Cambridge History of Egypt, Cambridge University Press,‎ 2008 (ISBN 9780521068857, présentation en ligne)
  4. Histoire des croisades et du royaume franc de Jérusalem - Page 448, de René Grousset - 1934
  5. Martin Sicker, The Islamic world in ascendancy, Greenwood Publishing Group,‎ 2000 (ISBN 978-0-275-96892-2, présentation en ligne)
  6. History of Civilizations of Central Asia, vol. 4, UNESCO,‎ 1998 (ISBN 9789231034671, présentation en ligne)
  7. a et b Július Bartl, Slovak History : Chronology & Lexicon, Bolchazy-Carducci Publishers,‎ 2002 (ISBN 9780865164444, présentation en ligne)
  8. Encyclopédie théologique, vol. 51, Jacques-Paul Migne,‎ 1854 (présentation en ligne)
  9. Jean-Luc Déjean, Les Comtes de Toulouse (1050-1250), Fayard,‎ 1988 (ISBN 9782213682990, présentation en ligne)
  10. Maur-François Dantine, Ursin Durand, Charles Clémencet et Simon Pierre Ernst, L'Art de vérifier les dates des faits historiques, des chartes, des chroniques et autres anciens monumens depuis la naissance de Notre-Seigneur, vol. 2, Alexandre Jombert Jeune,‎ 1784 (présentation en ligne)
  11. Eduard von Muralt, Essai de chronographie byzantine 1057-1453, vol. 1, Eggers et Cie,‎ 1871 (présentation en ligne)
  12. Dusan-T Batakovic, Histoire du peuple serbe, Éditions L'Âge d'Homme,‎ 2005 (ISBN 9782825119587, présentation en ligne)
  13. Frank Barlow, Thomas Becket, University of California Press,‎ 1990 (ISBN 9780520071759, présentation en ligne)
  14. François Morenas, Dictionnaire historique-portatif de la géographie Sacrée ancienne et moderne, Paris, Desaint & Saillant,‎ 1759 (présentation en ligne)
  15. Théodore Tarbé, Recherches historiques et anecdotiques sur la ville de Sens, sur son antiquité et ses monuments, Sens, Tarbé,‎ 1838 (présentation en ligne)
  16. Michael Green, St Thomas Becket, Gracewing Publishing,‎ 2004 (ISBN 9780852445907, présentation en ligne)
  17. Thomas F. Madden, Enrico Dandolo and the Rise of Venice, JHU Press,‎ 2008 (ISBN 9780801891847, présentation en ligne)
  18. Knut Görich, Friedrich Barbarossa : Eine Biographie, C.H.Beck,‎ 2011 (ISBN 9783406621499, présentation en ligne)
  19. Ronald P. de Graaf, Oorlog om Holland, 1000-1375, Uitgeverij Verloren,‎ 2004 (ISBN 9789065508072, présentation en ligne)
  20. Arthur Engel, Raymond Serrure, Traité de Numismatique du Moyen Âge, Adamant Media Corporation (ISBN 978-1-4212-5276-6, présentation en ligne)
  21. Knut Helle, The Cambridge History of Scandinavia : Prehistory to 1520, vol. 1, Cambridge University Press,‎ 2003 (ISBN 9780521472999, présentation en ligne)
  22. Jean Ogée, Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne,‎ 1853 (présentation en ligne)