Dualisme (religion)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dualisme.

Le dualisme religieux est une doctrine qui postule la coexistence de deux principes éternels et inengendrés à l'origine de la création du bien (l'âme, le monde spirituel) et du mal (le corps, le monde matériel).

Le dualisme peut être radical ou absolu lorsqu'il répond strictement à la définition ci-dessus (c'est le dualisme des deux principes). Il peut être mitigé ou modéré dans l'hypothèse où le principe du mal n'est pas coéternel du Principe unique à l'origine de toute création. Dans ce sens, le dualisme est un accident à l'intérieur d'un mécanisme dont les premisses sont parfaitement monistes[1].

Il convient de ne pas confondre le dualisme religieux avec le dualisme ontologique.

Le dualisme est présent dans les religions archaïques et les traditions mythiques mettant en scène des esprits bons contre lesquels luttent des esprits mauvais. Mais il s'agit de religions polythéistes.

Le dualisme s'exprime aussi à travers ce qui est un des cultes les plus anciens, à savoir le zoroastrisme. Le monde y est partagé entre un esprit du bien et un esprit du mal.

Dans le christianisme antique s'exprime de nombreuses tendances dualistes, qui seront finalement éliminées par le christianisme officiel. Les principaux courants dualistes chrétiens sont :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les catharismes. Modèles dissidents du christianisme médiéval de Pilar Jiménez-Sanchez - Presses universitaires de Rennes 2008 (ISBN 978-2-7535-0622-0)